BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter

    Le recours à l'intérim digital, une solution viable pour les entrepreneurs ?

    Droit social
    Captain Contrat
    LE
    4min

    La vie d’entrepreneur n’est pas toujours chose aisée. En effet, la gestion d’une entreprise dans laquelle on s’investit complètement est souvent soumise à bien des pressions aussi diverses que variées.

    Gestion des finances, management des équipes, relance des fournisseurs, difficultés à atteindre les objectifs de rentabilité, surcharge de travail, etc. Et là l’un de vos collaborateurs tombe malade et vous devez le remplacer pour ne pas perdre en productivité. La tuile !

    Mais parfois tout va bien, la boutique tourne bien, même trop bien et il vous faut quelqu’un en supplément pour affronter cette augmentation de l’activité. Mais vous n’avez pas assez de visibilité sur le long terme pour prendre quelqu’un en CDI.

    Dans les deux cas il vous faut des profils compétents, sur une période plus ou moins longue, sans devoir hypothéquer votre affaire pour pouvoir le rémunérer.

    L’intérim plutôt qu’un CDD ?

    On vous dit « temporaire » et vous songez à prendre un ou plusieurs CDD ? Si c’est le cas vous prenez le risque d’augmenter vos effectifs, d’avoir donc plus de charges salariales et d’obligations.

    En effet, une fois un certain cap passé, vous êtes dans l’obligation de revoir votre organisation en matière de droit du travail. Cela implique une possible adaptation aux seuils prévus par le droit du travail, prévus par exemple pour mettre en place un CSE – Comité Social et Economique - (qui remplace les anciens CHSCT et CE).

    Alors pourquoi ne pas opter pour une forme de contrat plus souple qui ne chamboule pas votre organisation ? Une forme de contrat qui vous permet d’adapter la durée et les dates du contrat en fonction de vos besoins ? Nous avons nommé, l’intérim.

    Pourquoi recourir à l'intérim digital ?

    Quels sont les avantages de l’intérim pour un entrepreneur ?

    Comme nous venons de le voir, l’intérim permet de nombreuses souplesses juridiques. Mais cette forme de contrat offre d’autres avantages non négligeables.

    En effet, la période d’essai d’un intérimaire en poste va de 2 à 5 jours en fonction de la durée de la mission. À tout moment lors de cette période, l’entrepreneur peut donc demander un remplacement auprès de l’agence d’intérim si la personne ne correspond pas suffisamment au profil recherché. Pratique pour éviter d’avoir à se retrouver avec la mauvaise personne sur les bras.

    L’autre gros avantage de l’intérim est que l’intégralité des formalités administratives et juridiques sont prises en charge par l’agence d’intérim. Une charge de soucis en moins pour l’entrepreneur. Pas besoin de se prendre la tête avec la publication de l’offre, la rémunération ou l’édition des fiches de paie. Bien pratique lorsque l’on ne dispose pas de service recrutement, de comptabilité ou de ressources humaines.

    Téléchargez gratuitement votre guide pour tout savoir sur le contrat de travail  Je télécharge mon guide

    Quels sont les inconvénients de recourir à l’intérim pour un entrepreneur ?

    Comme toute forme de contrat, l’intérim présente également ses inconvénients. Un contrat intérimaire ne peut être renouvelé qu’une seule fois et sa durée totale ne peut pas excéder les 18 mois. De plus dans le cadre d’un recrutement intérimaire vous êtes soumis aux horaires de bureau et certains coefficients (la part sur laquelle l’agence se rémunère) peuvent être salés.

    Et l’intérim digital dans tout ça ?

    L’intérim digital tend à répondre aux problématiques soulevées plus haut. En effet, la dématérialisation du système d’agence permet de dépoussiérer un secteur aux process “à l’ancienne”. Et ce, tant côté intérimaire que recruteur.

    Les candidats n’ont plus besoin de se rendre en agence pour faire remonter leurs profils au dessus de la liste et espérer être contactés. Il leur suffit à présent de s’inscrire en ligne de chez eux et de compléter leurs profils pour se rendre visibles auprès de tous les recruteurs de leur région. Les mots-clés de leurs CV sont pris en compte par un algorithme qui les font remonter naturellement remonter en fonction des recherches des recruteurs. Ils n’ont donc plus besoin de se positionner eux-mêmes puisque la technologie le fait à leurs places. Autre point important la mise en avant des meilleurs intérimaires. Le manque de transparence de la qualité de travail en intérim classique est compensé par une évaluation de l’employeur, via système de notation en fin de mission. Il y a un accompagnement, un suivi des profils afin de faire remonter les meilleurs éléments et leur proposer plus de missions.

    Côté recruteurs les choses bougent également. Vous n’avez plus à appeler l’agence pour vous trouver quelqu’un en urgence. Ici c’est à vous de sélectionner les profils intérimaires mis à votre disposition gratuitement. Ici c’est à vous de choisir la personne qu’il vous faut, après tout qui est mieux placé pour le faire ? Mais comment trouver le candidat le plus adapté à vos besoins ? Facile, tout est mis en oeuvre pour que le recrutement soit le plus simple, rapide et pertinent possible. Via notamment le recours à divers algorithme de sélection cité plus haut, mais aussi l’accès libre aux CV et aux vidéos de présentation des candidats. Car le savoir-être est parfois tout aussi important que le savoir-faire.

    Une fois la sélection effectuée, un SMS part en direction des intérimaires sélectionnés, dès qu’ils acceptent la mission, le contrat peut être signé en ligne et l’intérimaire peut commencer à travailler pour vous dans l’heure. Et côté prix ? La dématérialisation de l’agence à proprement parler permet une réelle compétitivité en termes de coût (environ 20% moins cher qu’en intérim classique). Alors pensez-y pour votre prochain recrutement.

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES
      CUI

      Contrat de travail

      Le Contrat Unique d’Insertion (CUI) : quels avantages pour l’employeur ?

      Contrat de travail

      La clause d’exclusivité dans le contrat de travail

      la-redaction-dun-contrat-de-travail-les-mentions-a-ne-pas-oublier-5

      Contrat de travail

      La rédaction d’un contrat de travail : les mentions à ne pas oublier

      Contrat de travail

      Lettre de démission sans préavis : exemple et enjeux

      autoentrepreneur_embauche-2

      Contrat de travail

      Un auto-entrepreneur peut-il embaucher des salariés ?

      Clément
      A propos de Clément

      Clément est juriste en droit des sociétés. Diplômé du magistère de droit des affaires et major de promotion du Master 2 de droit des affaires et fiscalité de la Sorbonne, il est persuadé qu'internet révolutionnera la relation entre les entrepreneurs et les avocats, dans l'intérêt des deux parties !

      COMMENTAIRES