BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    CONSULTATION AVOCAT EN 24H > ENTREPRISES DIFFICULTES > Tout savoir sur le contrat d’affacturage 

    Le contrat d’affacturage : définition et fonctionnement

    Gestion d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Lorsqu’une entreprise recherche des financements autres qu’un emprunt bancaire, par exemple si elle a des difficultés financières, le contrat d’affacturage est une solution à explorer. Captain Contrat vous donne toutes les clés pour comprendre son principe et son fonctionnement.

    Au sommaire de cet article :

    1. Qu’est-ce que l’affacturage ?
    2. Le fonctionnement de l’affacturage ?
    3. Les différentes formes d’affacturage ?
    4. Les avantages de l’affacturage
    5. Les inconvénients de l’affacturage

    Qu’est-ce que l’affacturage ?

    Une délégation du recouvrement des créances

    L’affacturage consiste à confier la gestion des comptes clients d’une entreprise à une société de recouvrement de créances. La société règle les factures de manière anticipée à l’entreprise, puis se charge de les recouvrer directement auprès des clients. La société d’affacturage déduit une commission du montant qu’elle vous reverse.

    Ainsi, vous pouvez obtenir des liquidités plus facilement, sans attendre le règlement des factures par vos clients.

    L’affacturage regroupe 3 services :

    • le règlement des factures cédées ;
    • la gestion des comptes clients ;
    • la garantie contre les impayés.

    Pourquoi utiliser l’affacturage ?

    L’affacturage n’est pas destiné qu’aux entreprises en difficultés financières. L’intérêt majeur de l’affacturage est de pouvoir disposer de financements immédiats sans avoir besoin de contracter un prêt bancaire. C’est donc une manière de se constituer une trésorerie rapidement et sans trop de risques.

    L’affacturage peut être utilisé pour plusieurs raisons :

    • vous avez un besoin ponctuel de financement pour investir ;
    • vous souhaitez accompagner une forte croissance de votre activité ;
    • votre activité est marquée par une forte saisonnalité (hôtellerie-restauration).

    Cette technique est aussi intéressante si vous souhaitez simplement déléguer la gestion des comptes clients et des tâches administratives qui y sont liées. Cela vous évite de mobiliser du personnel sur ces missions.

    Le fonctionnement de l’affacturage

    Son fonctionnement est très simple et ajoute simplement un intermédiaire entre vous et votre client. Avant de conclure un contrat d’affacturage, la société vérifie que les clients sont solvables. Les étapes sont les suivantes :

    1. Vous vendez un produit ou un service à votre client et lui fournissez une facture.
    2. Vous transmettez la facture à la société d’affacturage (appelée aussi factor), qui en devient propriétaire.
    3. Le factor vous règle immédiatement une majeure partie de la facture (en général 80 %).
    4. Le client règle la facture au factor à la date d’échéance.
    5. Le montant restant vous est versé par la société d’affacturage, moins la commission.

    contrat affacturage fonctionnement

    Les différentes formes d’affacturage

    L’affacturage classique consiste à déléguer tous les services (règlement des factures, gestion des comptes clients, couverture du risque d’impayé). Les factures sont cédées au factor et les clients en sont informés. Ils doivent donc régler leur dû directement à la société d’affacturage.

    L’affacturage confidentiel permet de ne pas informer les clients que vous avez recours à l’affacturage. En effet, certains clients refusent parfois de travailler avec un factor. Dans ce cas, vous conservez la gestion des comptes clients et ces derniers vous règlent directement la facture.

    Avec l’affacturage notifié non géré, vous conservez aussi la gestion des comptes clients, mais ceux-ci savent que vous passez par un affactureur. Cette solution est plutôt destinée aux grandes entreprises qui sont en mesure de gérer efficacement le poste clients.

    L’affacturage inversé ou reverse factoring consiste à faire régler les factures de vos fournisseurs directement pas le factor. Ce système demande la signature d’un contrat entre les fournisseurs et la société d’affacturage. Pour votre entreprise, cela permet d’avoir un escompte auprès des fournisseurs, puisque ces derniers sont payés comptant.

    Les avantages de l’affacturage

    L'affacturage a ses avantages et ses inconvénients. Tentons d'y voir plus clair. 

    Des liquidités immédiates

    Le premier est de réduire le délai de paiement de vos factures, puisqu’elles sont réglées directement par la société d’affacturage. Le règlement est dû en général à 60 jours, cela peut générer des défauts de trésorerie entre le moment où vous livrez le produit à votre client et celui où il vous paie. Avec l’affacturage, vous obtenez le paiement en quelques jours. Il est même possible d’avoir le paiement avant la date d’échéance.


    Un gain de temps

    Le deuxième avantage est de ne pas avoir à gérer de comptes clients, puisque la société d’affacturage s’en charge. Elle s’occupe du recouvrement des factures, mais aussi des relances et des mises en demeure en cas de défaut de paiement. C’est donc un gain de temps appréciable pour vous.


    La protection contre le risque d’impayés

    Puisque vous cédez vos factures à la société d’affacturage, c’est elle qui prend en charge le recouvrement et notamment le risque d’impayés. Votre entreprise ne connaît ainsi jamais de défauts de paiement.

    Les inconvénients de l’affacturage

    Un coût à prendre en compte

    La souscription d’un contrat d’affacturage coûte entre 0,1 et 3 % du montant de la facture. Ce pourcentage dépend en général :

    • de la solvabilité des clients ;
    • du montant du chiffre d’affaires que vous déléguez en affacturage ;
    • du montant moyen de chaque facture.

    Vous aurez également à payer une participation à un fonds de garantie, proportionnelle à l’encours de vos clients, et des frais de dossiers. Si vos marges sont faibles, ce coût peut poser problème. Vous pouvez négocier les commissions de votre contrat d’affacturage. Certaines solutions d’affacturage en ligne proposent des offres intéressantes.


    Un engagement sur la durée soumis à conditions

    Les contrats d’affacturage sont en général conclus sur au moins un an. Le factor peut demander que vous lui remettiez un volume global de factures ou un montant défini chaque année. Si votre encours est très important, la société d’affacturage peut aussi limiter sa prise en charge afin de ne pas concentrer le risque.


    La délégation de la relation clients

    Si vous cédez la gestion de vos comptes clients, cela peut engendrer une dégradation de vos relations commerciales avec eux. La société d’affacturage procède au recouvrement avec ses propres méthodes et processus. Elle pourra parfois être plus rigide et moins ouverte à la négociation. Les TPE et PME préfèrent en général conserver la gestion des comptes clients afin d’éviter cette dépersonnalisation.

    Les contrats d’affacturage ont beaucoup d’avantages, mais ils restent relativement complexes à mettre en place et à gérer. Pour vous guider dans vos démarches, Captain Contrat vous propose d’être accompagné par un avocat spécialisé en droit des entreprises en difficulté. Ainsi vous pourrez souscrire votre contrat d’affacturage en toute confiance.

     

    Les trois points clefs à retenir :

    • L’affacturage consiste à déléguer le recouvrement des factures à une société extérieure.
    • Le contrat d’affacturage permet de bénéficier de liquidités immédiates et constitue un financement intéressant sans recourir à un prêt.
    • L’affacturage protège contre les défauts de paiement des factures, mais demande à être vigilant pour conserver de bonnes relations avec ses clients.

    Entreprise en difficulté ? Faites vous accompagner >


     

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES
      lionel scotto

      financement de société

      Lionel Scotto le Massese - Le Management package lors d’un LBO

      financement de société

      BSPCE, BSA, stock-options : tout savoir sur les dispositifs d’actionnariat salarié

      financement de société

      Levée de fonds et Covid-19 : comment faire face à la rupture brutale des pourparlers ?

      financement de société

      BSA-AIR : tout savoir sur ce mode de financement et ses avantages. Par Me Smadja

      Philippe
      A propos de Philippe

      Diplômé d'HEC et bras droit d'un célèbre entrepreneur, Philippe a aidé plusieurs startups dans leur développement. Il accorde une grande importance à conseiller les entrepreneurs dans leurs problématiques juridiques pour les aider à faire les meilleurs choix.

      COMMENTAIRES