1. Exercer un métier
  2. Artisanat
  3. Comment devenir écrivain public ?

Comment devenir écrivain public ?

Devenir micro-entrepreneur
Devenir micro-entrepreneur
Maxime Wagner
Écrit par Maxime Wagner
Cofondateur de Captain Contrat, Maxime a débuté en analyse de risque financier et a évolué sur des enjeux d'innovation dans la distribution. Il est diplômé de Centrale Lille et l'ESSEC.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

L’écrivain public se rencontrait autrefois dans les mairies. Souvent bénévole, son rôle était d’aider les citoyens à rédiger toutes sortes de courriers destinés à l’administration ou d’ordre personnel. Aujourd’hui, le métier d’écrivain public s’est beaucoup professionnalisé, et il propose de nombreux services liés à l’écriture : rédaction, mais aussi secrétariat et même conseil en communication. C’est pour cette raison que beaucoup d’écrivains publics préfèrent l’appellation d’écrivain-conseil©. Découvrez dans cet article, comment créer votre activité ainsi que tout ce qu'il y a à savoir sur ce métier.

 


Qu’est-ce qu’un écrivain public ?


Tout d’abord, l’écrivain public est un professionnel de l’écriture, il aide à rédiger des documents. Il peut soit corriger un texte ou un courrier déjà écrit par le demandeur, soit l’écrire complètement. Les textes sont très divers, de la demande de résiliation de contrat à la lettre d’amour, en passant par les correspondances avec les administrations. Les étudiants peuvent lui confier la rédaction ou la correction de leurs mémoires, thèses ou rapports de stages, ainsi que la rédaction de C.V. ou de lettre de motivation.


L’écrivain public en mairie pour aider dans les démarches administratives


L’écrivain public peut aussi apporter une assistance pour réaliser des démarches administratives trop complexes. Son intervention a un caractère social non négligeable : il sait faire preuve de patience, de bienveillance et de pédagogie. De nombreuses personnes font appel à un écrivain public parce qu’elles ne savent tout simplement pas lire ou écrire correctement. Sans être illettrées, d’autres préfèrent faire rédiger leurs courriers par un écrivain professionnel et être accompagnées dans leurs démarches. Enfin, de plus en plus de procédures sont désormais à faire en ligne et certains usagers sont démunis face à l’ordinateur. L’écrivain public est là pour leur apporter une assistance et son conseil.


L’écrivain public, un conseil en écriture professionnelle


Les professionnels et les entreprises peuvent aussi faire appel à l’écrivain public pour des missions de secrétariat :

  • rédaction de comptes rendus de réunions ;
  • élaboration de notes de synthèses ;
  • exécution de documents administratifs, etc.


Le métier se rapproche de celui des secrétaires indépendants.


Devenir écrivain public spécialisé


Un écrivain public peut être généraliste et répondre à toutes sortes de demandes. C’est souvent le cas en zone rurale où les sollicitations peuvent être très diverses. Certains professionnels de l’écriture se spécialisent dans un domaine, notamment sur les aspects juridiques. Ils assistent les personnes dans des contentieux ou des litiges.

✍️ Bon à savoir : l’écrivain public n’est pas habilité à donner des conseils juridiques, comptables ou notariaux.

 

Cela peut être tentant si vous avez une formation de juriste ou de comptable, mais le conseil juridique, notarial ou comptable vous est strictement interdit en tant qu’écrivain public. Ces consultations doivent être obligatoirement dispensées par des professions réglementées comme les avocats, les notaires ou les experts-comptables (loi n° 71-1130 du 31 décembre 1971).



Parler une ou plusieurs langues étrangères est aussi un plus, surtout si vous envisagez d’exercer dans un quartier multiculturel. Les populations étrangères ont souvent besoin d’une aide pour leurs démarches. Certains écrivains publics dispensent d’ailleurs des cours de français pour faciliter l’intégration de ces personnes.

 


D’autres écrivains publics se spécialisent également dans l’écriture littéraire et aident les personnes qui le souhaitent à rédiger leurs mémoires, des récits de vie, des témoignages ou des biographies. Un auteur peut aussi solliciter un écrivain public pour écrire à sa place (on parle d’écrivain fantôme, autrefois un « nègre littéraire »).


Quelles sont les formations pour devenir écrivain public ?


Le métier d’écrivain public n’est pas réglementé, vous pouvez donc l’exercer sans aucun diplôme. Cependant, compte tenu des missions qui lui sont confiées, vous avez tout intérêt à avoir un solide bagage littéraire et une bonne connaissance des administrations.


Il existe néanmoins des formations pour devenir écrivain public, notamment deux licences professionnelles à Paris et à Toulon. Des formations de conseil en écriture sont également proposées par différentes écoles privées ou en formation à distance (CNED ou CNFDI).


Même s’il n’est pas obligatoire pour exercer en tant qu’écrivain public indépendant, un agrément peut être obtenu auprès de l’Académie des écrivains publics de France. Vous devez avoir un bac +2 minimum et réussir des épreuves écrites et orales. Il existe d’autres regroupements d’écrivains publics comme :

  • le Groupement national des écrivains publics formés à la belle écriture (GREC) ;
  • ou le Syndicat national des prestataires et conseils en écriture (SNPCE).


Comme tout métier exercé en freelance, la profession d’écrivain public nécessite de savoir gérer sa comptabilité et émettre devis et factures. Vous devrez aussi vous former à la rédaction de contrats de prestation de services.

✍️ Bon à savoir : écrivain public, un service à la personne

 

L’écrivain public reçoit en général le code APE 96.09Z « Autres services à la personne ». À ce titre, son activité relève des emplois permettant aux clients de bénéficier d’un crédit d’impôt allant jusqu’à 50 % du montant facturé.


Comment être écrivain public indépendant ?


L’écrivain public reçoit un salaire qui dépend beaucoup de la typologie de sa clientèle, mais il s’agit le plus souvent d’une activité à temps partiel. Le Syndicat national des prestataires et conseils en écriture (SNPCE) estime que plus de la moitié des écrivains publics ne travaille pas plus de 16 h par semaine (soit moins d’un mi-temps).


L’entreprise individuelle pour devenir écrivain public


Pour exercer comme écrivain public, vous aurez dans la grande majorité des cas un statut d’indépendant. Beaucoup d’écrivains publics sont auto-entrepreneurs, avec un plafond de chiffre d’affaires limité à 72 600 € par an. Le statut microentreprise n’est pas un statut juridique à proprement parler, il s’agit d’une forme simplifiée de l’entreprise individuelle. La comptabilité et les déclarations sont allégées.


Si vous pensez dépasser le plafond de chiffre d’affaires comme écrivain public conseil, vous pouvez créer une entreprise individuelle ou une EIRL (à responsabilité limitée). Ce statut n’a pas de plafond et vous permet en plus de déduire vos charges (ordinateur, logiciels…) et de facturer la T.V.A. L’avantage de l’EIRL sur l’EI classique est de protéger le patrimoine personnel du dirigeant, puisque la responsabilité est engagée seulement sur celui qui est affecté à l’entreprise.


En tant qu’entrepreneur individuel, vous serez considéré comme travailleur non salarié et serez rattaché au régime de protection sociale des indépendants, moins intéressante que la sécurité sociale des salariés.
Les démarches de création d’une entreprise individuelle sont simples.


Créer une société unipersonnelle pour exercer comme écrivain public


Vous pouvez également adopter une société unipersonnelle pour votre activité d’écrivain public. La SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) et l’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) offrent un statut plus protecteur, notamment en termes de couverture sociale et de patrimoine. Aucun capital minimum n’est exigé pour créer une SASU ou une EURL, et la responsabilité est limitée à ce que vous apportez.


Les bénéfices de la SASU sont soumis à l’impôt sur les sociétés et ceux de l’EURL à l’impôt sur le revenu, mais vous pouvez faire l’inverse pour les 5 premiers exercices. Comme président de la SASU, vous bénéficiez d’un statut assimilé salarié, qui vous permet d’être affilié au régime général de sécurité sociale. Avec une EURL, vous êtes gérant travailleur non salarié et relevez de la sécurité sociale des indépendants (SSI). Dans les deux cas, vous pouvez déduire les charges.


Le point négatif de ces formes juridiques concerne les démarches de création et de gestion. Elles sont plus complexes et plus longues. Pour créer une SASU ou une EURL, il faudra :

  • procéder à la rédaction des statuts et remplir le formulaire M0 de création ;
  • déposer le capital sur un compte bancaire bloqué ;
  • nommer le dirigeant (gérant ou président) ;
  • publier une annonce légale pour informer de la constitution ;
  • demander l’immatriculation auprès du CFE compétent…


Le fonctionnement quotidien est aussi plus lourd, car il faut tenir une comptabilité rigoureuse et remplir des obligations déclaratives.


Si vous hésitez sur la forme juridique à adopter, si vous ne savez pas quel régime fiscal est le plus adapté à votre situation, n’hésitez pas à faire appel à Captain Contrat : nous vous accompagnons dans toutes les démarches de création de votre microentreprise, votre entreprise individuelle, ou votre société unipersonnelle.

Une fois votre activité officiellement déclarée, il vous faut trouver votre clientèle. Nous vous recommandons de vous présenter auprès des mairies de votre secteur géographique et de contacter les centres communaux d’action sociale. Certaines communes vous permettront de tenir des permanences d’écrivain public en mairie afin de proposer vos services aux administrés. Vous pouvez également vous faire connaître par le biais des associations solidaires et humanitaires qui sont en contact avec les personnes susceptibles d’avoir besoin d’un écrivain public. L’appartenance à un réseau professionnel vous permettra aussi d’échanger sur votre métier et de vous tenir informé des nouveautés.

 

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

5 min
Comment créer une entreprise de froid et climatisation ?

Découvrez comment créer une entreprise de froid et climatisation : formations, matériel, choix de la forme juridique, assurances, création d'entreprise...

5 min
Créer une entreprise de construction immobilière : les étapes à suivre

Vous souhaitez ouvrir votre entreprise dans le BTP et avez opté pour une EURL ou SARL ? Cet article est fait pour vous ! Captain Contrat vous indique toutes les étapes à suivre et vous propose son aide !

5 min
Comment devenir dessinateur indépendant ?

Envie de vous lancer en tant que dessinateur indépendant en freelance ? Découvrez comment choisir sa forme juridique, les formalités administratives...

5 min
L’EARL : avantages et inconvénients

Découvrez l'EARL et les avantages et inconvénients de cette forme de société. On vous explique ce qu'il faut savoir sur cette société civile à objet agricole.

5 min
Auto-entrepreneur dans le bâtiment : les démarches à suivre

Vous souhaitez devenir auto-entrepreneur dans le bâtiment ? Découvrez les avantages d'une création de micro-entreprise et les démarches à effectuer.

3 min
Ouvrir une biscuiterie artisanale : les 9 étapes à respecter

Prêt à ouvrir une biscuiterie ? On vous explique comment créer votre entreprise, devenir auto entrepreneur et lancer votre projet de vente de gateaux.

5 min
Les étapes à suivre pour créer son entreprise de menuiserie

Vous souhaitez ouvrir votre entreprise de menuiserie ? Cet article vous indique toutes les démarches à effectuer pour créer votre société facilement.

7 min
Comment créer sa marque de vêtements ?

Découvrez comment créer une marque de vêtements : on vous explique comment créer votre entreprise, protéger votre marque et lancer votre ligne de vêtements.

5 min
Micro entreprise agricole : définition et fonctionnement

Micro entreprise agricole : découvrez le régime micro-bénéfice agricole (BA), ce régime fiscal simplifié et comment en bénéficier.

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier