Ravis de vous revoir ! Votre démarche a été enregistrée 🚀 Reprendre ma démarche
Accès client
  1. Ressources
  2. Exercer un métier
  3. Consultant
  4. Comment devenir auto entrepreneur décorateur d'intérieur ?

Comment devenir auto entrepreneur décorateur d'intérieur ?

Pierre-Florian Dumez
Pierre-Florian Dumez Juriste de formation. Diplômé d’un Master II en droit économique Relu par Sofia El Allaki, Diplômée en droit

Chiffre d’affaires de 16 à 24 milliards par an et croissance annuelle entre 3 et 5 % : le marché de la décoration intérieure est florissant ! Vous souhaitez vous aussi créer une entreprise de décoration d’intérieur ? Vous n’avez pas forcément besoin d’un diplôme, mais quelques compétences seront nécessaires pour mener à bien vos missions.

Choix du statut juridique, réalisation des formalités de création d’entreprise... : concrètement comment créer son entreprise

 
✍️ En résumé
  • La profession de décorateur d’intérieur n’étant pas réglementée, il n’est pas nécessaire d’être titulaire d’un diplôme pour l’exercer. Toutefois, il peut être utile de suivre une formation de décorateur d’intérieur pour acquérir certaines connaissances.
  • Il est ensuite nécessaire de créer une structure juridique pour exercer légalement votre activité. 
  • Le choix de la forme juridique est une étape indispensable : entreprise individuelle, SASU, EURL, SAS ou SARL... 
  • Si vous optez pour une forme de société (SASU ou EURL), il sera nécessaire de rédiger des statuts, déposer un capital social, rédiger et publier une annonce légale... 
  • Pensez également aux autres démarches nécessaires à l'exploitation de votre activité : trouver un local, assurer votre activité, rédiger des contrats commerciaux, déposer une marque... 

 

 

1. En quoi consiste le métier de décorateur d'intérieur ? 

 

Comme son nom l’indique, le décorateur d’intérieur est un spécialiste de l’aménagement d’espaces intérieurs : appartement, maison, local commercial, bureaux. Il peut ainsi être amener à choisir des meubles pour une pièce, repeindre un logement, en améliorer l’agencement… Contrairement à l’architecte, il ne réalise pas d’importants travaux et ne touchent pas au gros œuvre. Sa mission est essentiellement esthétique. Pour la réaliser, il peut s’appuyer sur des logiciels de décoration d’intérieur.

 

Dans un premier temps, il fait le point avec ses clients pour comprendre leur goûts et leurs attentes. Il leur présente ensuite des plans en 2D ou 3D, des croquis, des échantillons de matériaux et des nuanciers…

 

La décoration d’intérieur n’est pas du home-staging. Celui-ci consiste à améliorer l’esthétique d’un logement en vue de la revente, en minimisant les coûts. Les clients qui emploient un home-stagger cherchent à rendre leur bien actuel plus attractif pour accélérer la vente ou en obtenir un meilleur prix.

 

 

2. Faut-il un diplôme pour créer une entreprise de décoration d’intérieur ?

 

La profession de décorateur d’intérieur n’étant pas réglementée, il n’est pas nécessaire d’être titulaire d’un diplôme pour l’exercer. Toutefois, il peut être utile de suivre une formation de décorateur d’intérieur pour acquérir certaines connaissances, comme l’optimisation de l’espace ou la conception de plans.

 

Le BTS étude et réalisation d’agencement, le diplôme national d’arts option design ou encore les diplômes d’écoles spécialisées comme l’école Camondo et l’académie Charpentier préparent ainsi au métier de décorateur d’intérieur.

 

3. Quelles compétences avoir pour créer une agence de décoration d’intérieur ?

 

Pour assurer la réussite de votre cabinet d’architecture intérieure, vous devez avoir certaines compétences :

 

  • avoir du goût et un sens artistique : associer les matières et les couleurs, évoluer en fonction des tendances, autant de connaissances à maîtriser pour satisfaire la clientèle ;
  • faire preuve d’ingéniosité : vous devez à la fois faire du beau, mais aussi faire du pratique ;
  • être rigoureux et minutieux : la réalisation de plans et de croquis nécessite d’être précis ;
  • être à l’écoute des clients : vous devez comprendre ce que vos clients attendent de vous et leur faire des propositions en adéquation avec leurs envies et leur budget ;
  • être un bon négociateur : vous travaillerez en étroite collaboration avec des fournisseurs. En obtenant de meilleurs prix, vous pourrez améliorer votre marge.

 

4. Quelle forme juridique choisir pour ouvrir une entreprise de décoration d’intérieur ?

 

Comment devenir entrepreneur dans l'activité de décoration d'intérieur ?

 

Pour exercer légalement votre activité d’institut de design d’intérieur, vous devez choisir une structure juridique. Concrètement, deux options s’offrent à l'entrepreneur qui souhaite créer son entreprise : l’entreprise individuelle et la société commerciale unipersonnelle. Si par la suite, vous envisagez de vous associer, vous privilégierez les sociétés pluripersonnelles comme la SARL et la SAS. Nous allons vous présenter les spécificités, avantages et inconvénients de chaque statut juridique afin que vous puissiez vous décider.

 

L’entreprise individuelle (EI) de décoration d’intérieur

 

✏️ A noter

Depuis le 14 février 2022, le nouveau statut unique de l'entrepreneur individuel est entré en vigueur et marque également la suppression du statut de l'EIRL.

Avec ce nouveau statut unique plus protecteur, le patrimoine personnel de l'entrepreneur individuel est de plein droit séparé de son patrimoine professionnel. Les nouvelles dispositions sont entrées en vigueur le 15 mai 2022 et s'appliquent à tous les entrepreneurs individuels en exercice, mais uniquement pour les créances qui seront nées à compter de cette date.

Loi 2022-172 du 14 février 2022 en faveur de l’activité professionnelle indépendante

 

Dans le cadre d’une entreprise individuelle, il n’existe pas de séparation entre le patrimoine personnel et le patrimoine professionnel de l’entrepreneur individuel. En cas de dettes, les créanciers pourront saisir ses biens propres. Cependant, la loi de 2022 vient changer cet état de fait. 

 

En tant que décorateur d’intérieur, vous allez dégager des bénéfices, qui seront taxés entre vos mains à l’impôt sur le revenu (IR). Vous paierez des cotisations sociales, qui vous permettront d’être rattaché à la Sécurité sociale des indépendants (SSI, ex RSI) au titre de travailleur non salarié (TNS).

 

La micro-entreprise de décoration d’intérieur

 

Contrairement aux idées reçues, l’auto-entreprise n’est pas un statut à part entière. Il s’agit en réalité d’un régime fiscal appliqué à l’entreprise individuelle.

 

Le régime auto-entrepreneur est idéal pour se lancer, car il nécessite peu de formalités. La comptabilité est allégée : vous devez seulement tenir à jour un journal de recettes et de dépenses.

 

Le régime micro-fiscal prévoit une déclaration mensuelle ou trimestrielle (selon l’option retenue) du chiffre d’affaires (CA) encaissé. Vous paierez de l’impôt sur le revenu après application d’un abattement, par prélèvement à la source. Si vos ressources sont inférieures à un certain plafond, vous pouvez choisir le versement libératoire, qui consiste en un pourcentage sur le CA réalisé. Dans ce cas, vous paierez dans le même temps vos cotisations sociales.

 

Le régime micro-social vous permet d’être rattaché à la SSI en tant que TNS. Le montant de vos cotisations sociales est aussi calculé sur la base d’un pourcentage sur le CA.

 

Notez que pour rester micro-entrepreneur, vous ne devez pas dépasser un plafond de CA fixé à 72 600 €. Vous ne pourrez pas déduire vos charges d’exploitation pour leur montant réel, ce qui peut aussi constituer un frein pour le développement de votre entreprise de décoration d’intérieur.

 

Les sociétés commerciales

 

Pour vous lancer seul dans votre projet entrepreneurial et lancer votre activité commerciale, vous avez le choix entre l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) et la société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU).

 

Au titre des avantages de ces sociétés, citons :

  • la responsabilité limitée aux apports dans le capital social de l’associé unique ;
  • l’absence de montant minimum pour le capital ;
  • la possibilité de choisir son régime fiscal pendant les 5 premiers exercices sociaux. Normalement, les bénéfices dégagés par l’EURL sont soumis à l’IR entre les mains de l’associé unique, ceux dégagés par la SASU à l’impôt sur les sociétés. Vous pouvez préférer une SASU à l’IR et une EURL à l’IS. 

 

L’EURL et la SASU se distinguent sur deux points :

  • la rédaction des statuts de la société est encadrée en EURL, libre en SASU ;
  • le gérant d’EURL est un TNS, le président de SASU, un assimilé salarié.

 

S’agissant des inconvénients de ces sociétés commerciales unipersonnelles :

  • elles imposent la tenue d’une comptabilité rigoureuse ;
  • le formalisme de constitution est lourd et coûteux.

 

5. Quelles sont les démarches à réaliser pour démarrer son activité déco ?

 

Les démarches vont dépendre de la forme juridique choisie. 

 

  Se lancer seul  Se lancer à plusieurs
Entreprise individuelle / microentreprise ✔️ Oui  Impossible de se lancer à plusieurs en entreprise individuelle ou microentreprise. 
SASU / EURL  ✔️ Oui  Non, il s'agit de sociétés unipersonnelles. Si plusieurs associés se lancent, il s'agira d'un SAS ou une SARL 
SAS / SARL  Non, les SAS et SARL sont des sociétés pluripersonnelles. Si l'associé se lance seul, il s'agira d'une SASU ou d'une EURL  ✔️ Oui 

 

 

Pour devenir auto entrepreneur décorateur d’intérieur 

 

Vous devez remplir un formulaire P0 de commencement d’activité. Si vous donnez seulement des conseils à vos clients, aucune autre formalité n’est requise. En revanche, si vous réalisez des travaux, vous devez vous inscrire en tant qu’artisan au répertoire des métiers (RM), par le biais du centre de formalités des entreprises (CFE) compétent, à savoir la chambre des métiers et de l’artisanat.

 

Les formalités sont les mêmes en entreprise individuelle.

 

Pour devenir décorateur d’intérieur en société

 

Vous devez réaliser de nombreuses démarches lors de la création de votre entreprise, dont :

  • rédiger les statuts juridiques de la société ;
  • publier un avis de constitution dans un journal d’annonces légales ;
  • déposer une fraction du capital social sur un compte bancaire bloqué ;
  • nommer le dirigeant ;
  • déposer un dossier d’immatriculation au CFE…

 

Une fois ces formalités réalisées, vous recevrez un Kbis. Se mettre à son compte ne s'improvise pas ! Nous vous recommandons de lire nos conseils sur la création d'une entreprise

 

Les experts Captain Contrat peuvent réaliser pour vous les formalités de constitution de votre entreprise de décoration d’intérieur, vous permettant ainsi de vous concentrer sur votre cœur de métier.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Prêt à lancer votre activité ?
Je crée mon entreprise
Juriste de formation, Pierre-Florian est diplômé d’un Master II en droit économique de l'Université d'Aix-Marseille. À la fin de ses études, il crée une start-up spécialisée dans la mise en conformité des entreprises au règlement général sur la protection des données (RGPD). Aujourd'hui, il est responsable contenu.
Relu par Sofia El Allaki

Ces articles pourraient également vous intéresser

Créer son entreprise : les étapes pour réussir (2024)
10 min
Créer son entreprise : les étapes pour réussir (2024)
Forme juridique d'une entreprise : faites le bon choix (2024)
10 min
Forme juridique d'une entreprise : faites le bon choix (2024)
Création d'entreprise en ligne : quelles sont les étapes à réaliser ?
6 min
Création d'entreprise en ligne : quelles sont les étapes à réaliser ?
Les étapes pour se mettre à son compte
3 min
Les étapes pour se mettre à son compte
Toutes les étapes pour réussir l'ouverture d'un commerce
7 min
Toutes les étapes pour réussir l'ouverture d'un commerce
Statut juridique définition : comment faire le bon choix ?
3 min
Statut juridique définition : comment faire le bon choix ?
Changement de statut : d'auto-entrepreneur à SASU ou EURL
3 min
Changement de statut : d'auto-entrepreneur à SASU ou EURL
Les étapes pour créer une entreprise en France
3 min
Les étapes pour créer une entreprise en France
Comment créer une SASU en 2024 ?
6 min
Comment créer une SASU en 2024 ?
Entreprise individuelle : quels sont ses avantages ?
4 min
Entreprise individuelle : quels sont ses avantages ?