Les plateformes de crowdfunding du moment

par
5
Modifier le capital social de ma société

Sommaire

Le financement participatif, ou crowdfunding pour le terme utilisé Outre-Atlantique, est un modèle économique qui permet aux entreprises, aux étudiants, et aux créateurs, d'obtenir des fonds externes. Il ne s'agit ni d'une levée de fond, ni d'un emprunt bancaire.

Le financement participatif a en quelque sorte toujours existé, car il se base sur un modèle collaboratif où des personnes apportent leur contribution à un projet auquel ils croient.

Qu'est-ce que le crowdfunding ?

Le crowdfunding s'est formalisé autour de quelques plateformes sur le Web. Ces dernières permettent la mise en relation entre les projets et les contributeurs, et gèrent également le transfert des fonds contre une commission. Grâce à leur notoriété, ces sites Internet sont en mesure d'attirer un public plus large que les proches des entrepreneurs. Il n'est pas rare que des sujets qui n'ont pas obtenu des financements par les voies classiques attirent finalement les investisseurs grâce à leur succès sur les plateformes de crowdfunding.

Le financement se fait alors sous la forme de dons (avec ou sans contreparties), de prêts, ou en investissements. Les prêts se font alors avec ou sans intérêts. De la même façon, les investissements permettent d'entrer dans le capital, ou bien de toucher des royalties.

Ulule, le financement participatif européen

Le taux de succès affiché par Ulule.com est de 65 % pour les projets créés sur la plateforme. Les différentes devises européennes sont gérées (€, £, couronnes danoises, francs suisses, etc.). Mais les dollars américains et australiens sont également acceptés pour les transactions sur le site Web.

Cette ouverture à des modes de paiement divers permet alors un rayonnement international des projets. Pour les mettre en valeur auprès d'un autre public, une boutique est visitable à Paris pour découvrir une sélection de produits issus de projets qui ont vu le jour grâce à Ulule.

Le site abrite alors des idées de toutes les sortes, et il est particulièrement plébiscité par les créatifs et jeunes entrepreneurs.

Wiseed, pour devenir un investisseur

Investir dans une entreprise est une façon de gagner des revenus en participant à son activité. Grâce à une somme d'argent donné à la société, on en devient alors un des dirigeants ce qui permet de toucher une part des bénéfices. Wiseed propose alors de rendre accessible l'investissement dans le capital d'une entreprise grâce à son site Internet. Il est alors possible d'investir dès 100 € !

L'équipe de la plateforme accompagne également les sociétés qui recherchent des financements pour présenter leur projet afin d'en assurer le succès.

KissKissBankBank pour les créatifs audacieux

Voici une plateforme francophone qui permet d'accéder à toutes les sortes de projets et de les financer sous la forme de dons. En juin 2018, le portail annonce avoir collecté plus de 85 millions d'€. Plus de 100 000 projets ont été créés sur la plateforme. C'est une véritable effervescence entrepreneuriale !

Kickstarteur, une valeur sûre

S'il fallait une référence internationale, Kickstarteur est certainement un emblème dans le domaine des projets financés grâce au crowdfunding. Être un projet qui réussit sur cette plateforme est presque devenu un label pour promouvoir son idée et la faire prospérer. Le site crée également des appels à projets afin d'encourager l'émergence d'entreprises personnelles, professionnelles, et/ou créatives.

Plus de 14 millions de contributeurs ont participé aux différentes initiatives présentées sur le site depuis sa création !

Leetchi et la cagnotte solidaire

Le positionnement de Leetchi se base plutôt sur le principe de la cagnotte solidaire. C'est la raison pour laquelle le site convient des projets très personnels également, comme le pot pour le cadeau de départ de votre collègue favori. Leetchi est particulièrement pertinent lorsqu'il s'agit de solliciter ses proches. Il est alors possible de créer une cagnotte pour un tiers, à qui on reversera alors directement l'argent collecté. Les partenariats que Leetchi entretient avec des commerçants permettent également de dépenser les sommes reçues auprès d'eux.

MyMajorCompany pour financer les musiciens

Plateforme de référence pour les musiciens produits par MyMajorCompany, le site est la première solution de financement participatif en France. Elle permet à chaque internaute de participer directement à la production musicale pour les musiciens ou chanteurs, qui les ont séduits. En quelques clics, on peut alors devenir un véritable acteur de l'industrie du disque. Des artistes comme Tibz ou Joyce Jonathan sont produits par MyMajorCompany.

Tipee et Patreon

La spécificité de ces deux sites réside dans un fonctionnement en dons réguliers. En effet, il permet aux personnes qui s'inscrivent d'animer une communauté autour de leurs productions pour toucher de façon régulière des fonds qui deviennent alors des revenus. Alors que les systèmes présentés précédemment sont plus de l'ordre de l'aide au lancement de projets, Tipee et Patreon se présentent sous la forme de soutien sur un plus long terme. Les donateurs ont alors souvent la possibilité de participer de près ou de loin aux projets, ainsi que d'accéder à des informations exclusives.

Le financement participatif est entré dans les mœurs et est devenu connu du grand public. Cela est d'une part un avantage, car il est plus facile de capter l'attention de potentiels donateurs. D'autre part, cela signifie aussi qu'une forme de concurrence se crée entre les différents projets. C'est la raison pour laquelle beaucoup de projets se basent sur une vision communautaire, en créant une proximité avec les donateurs et investisseurs. Chacun des participants devient alors un ambassadeur pour votre projet et sa promotion !

 

Maxime

Écrit par

Maxime

Après avoir travaillé en finance à l'international puis dans la grande distribution en France, Maxime est devenu dirigeant d'entreprise. En contact avec de nombreux entrepreneurs, sa mission est de simplifier l'accès au droit grâce au numérique et favoriser le développement de l'entrepreneuriat en France.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Levée de fonds : quelles sont les étapes à suivre ?

Pour une start-up, une levée de fonds est souvent un passage obligé lorsque l’on souhaite se ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Modification statuts SAS : les étapes de la procédure

La Société par Actions Simplifiée (SAS) a l'avantage d'offrir une grande souplesse de ...

Me Sabine Hossenbaccus

Me Sabine Hossenbaccus

Adjonction d’activité : quelles sont les démarches à remplir ?

Une entreprise vit et évolue au fil du temps. Pour répondre à l’évolution du marché, les sociétés ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Pacte d'associés : comment rédiger ce document indispensable en levée de fonds ?

Qu’il s’agisse de votre première levée de fonds ou de la troisième, le pacte d’associés reste un ...

Me Sabine Hossenbaccus

Me Sabine Hossenbaccus

Capacité d’auto-financement : quelle différence avec le cash flow ?

Lors de la prise de décision pour un investissement quelqu'il soit, le chef d'entreprise doit ...

Maxime

Maxime

Mandataire social et associé : comment les distinguer ?

Les mandataires sociaux et les associés sont deux acteurs incontournables dans la vie d’une ...

Maxime

Maxime

Comment devenir plus crédible aux yeux d'investisseurs potentiels ?

Pour développer son entreprise, la plupart des entrepreneurs ont besoin de financements. Pour cette ...

Maxime

Maxime

Quelles formalités juridiques pour lever des fonds ?

Les entreprises font tôt ou tard quasiment toujours face à un important besoin de financement, ...

Maxime

Maxime

Entrée ou sortie de nouveaux investisseurs : comment gérer ?

Pour des questions de développement et notamment de financement, les fondateurs d’entreprises ...

Maxime

Maxime

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier