Ravis de vous revoir ! Votre démarche a été enregistrée 🚀 Reprendre ma démarche

Rémunération du gérant d'une EURL : salaire, dividendes, imposition

Maxime Wagner
Maxime Wagner Co-fondateur de Captain Contrat. Diplômé de Centrale Lille et l'ESSEC. Relu par Pierre-Florian Dumez, Diplômé en droit
Au titre de son mandat social, le gérant d'une EURL peut, ou non, recevoir une rémunération. Le plus souvent, la question de rémunérer le dirigeant ne se pose pas au démarrage de l'activité. L'absence de rétribution diminue les frais de fonctionnement, tout en aidant l'entreprise à faire face à un manque de trésorerie. Comment est payé un gérant d'EURL ? Quel salaire pour une EURL ? Comment se verser des dividendes ? Captain Contrat fait le point sur la rémunération du dirigeant d'une SARL unipersonnelle.
 

 

Rémunérer le gérant d’EURL : est-ce obligatoire ?

 

Le versement d'un salaire au gérant d'EURL n'est pas une obligation. Dans le cas où il est rétribué, sa rémunération peut : 

  • Correspondre à un traitement fixe ;
  • Être proportionnelle au chiffre d'affaires (CA) ou bien aux bénéfices de la société.

 

Il n'existe pas de salaire minimum pour le gérant d'une EURL, sa rémunération peut donc être inférieure au SMIC.

Par ailleurs, d'autres éléments peuvent être pris en compte comme les avantages en nature, le remboursement des frais professionnels, les gratifications ou l'octroi de primes exceptionnelles en fin d'exercice.

 

💡 Bon à savoir : lors du lancement de l'activité, le gérant associé d'EURL exerce la plupart du temps son mandat de gérance à titre gratuit. Il se verse des dividendes à partir du moment où la société dégage des bénéfices. 

 

Comment fixer la rémunération du gérant de l’EURL ?

 

Le gérant-associé d’une EURL décide librement de sa rémunération. Elle peut être fixée dans les statuts ou par décision de l'associé unique, retranscrite dans un procès-verbal. La seconde option s'avère plus pratique. Elle évite d'être contraint de mettre à jour les statuts si la rémunération évolue.

Il est possible de modifier la rétribution seulement par une nouvelle décision du fondateur, prise dans des conditions identiques à celle qui l'a déterminé. Toutefois, une fixation judiciaire de la rémunération du dirigeant est possible en cas d'irrégularités ou d'abus.

En ce qui concerne le gérant non-associé, le montant de sa rémunération est établi d’un commun accord avec l’associé unique

📩 Point de vigilance : le salaire du gérant d'EURL ne doit pas dépasser les capacités financières de l'entreprise. Si la société vient à subir une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire, cette rémunération excessive est susceptible d'être considérée comme une faute de gestion. Dans ce contexte, le dirigeant peut être sanctionné : faillite personnelle ou interdiction de gérer, action en comblement de passif, etc.

 

Quel est le régime social du gérant d’EURL ?

 

Le régime social du gérant associé unique

 

Le gérant associé relève du régime des travailleurs non-salariés (TNS). Il est affilié à la Sécurité sociale des indépendants. Il est soumis au versement de cotisations minimales du régime des travailleurs indépendants au titre de :

  • La maladie (indemnités journalières) ;
  • La retraite (assurance vieillesse de base) ;
  • L'invalidité-décès. 

 

Les cotisations sont calculées sur la base des revenus perçus par le gérant de l'EURL au titre de son mandat social. L'assiette des cotisations dépend du régime d'imposition choisi : 

  • Si la société est soumise à l'IR : bénéfice total dégagé par l'EURL ;
  • Si la SARL unipersonnelle a opté pour l'IS : rémunération du gérant associé.

 

Le gérant associé unique ne bénéficie pas de l'assurance chômage. Toutefois, il peut souscrire une protection complémentaire volontaire. 

 

Le régime social du gérant qui n’est pas associé unique 

 

Même si c'est rare, il peut arriver que le gérant de l'EURL ne soit pas l'associé unique. Dans ce cas, s'il est rémunéré, il est affilié au Régime général de la Sécurité sociale. Il est considéré comme assimilé-salarié. Il ne cotise pas à l'assurance chômage gérée par Pôle emploi. Les dispositions du Code du travail n'étant pas applicable au gérant non-associé, il ne profite pas de droits comme : 

  • Indemnité compensatrice de congés payés ;
  • Indemnités pour licenciement abusif ;
  • SMIC ;
  • Recours au conseil de prud'hommes (CPD) en cas de conflit avec l'EURL.

 

S'il n'est pas rétribué, le gérant de l'EURL n'est pas obligé de s'affilier au régime général. Il ne bénéficie alors d'aucune protection sociale.

 

Cumul d'un mandat social et d'un contrat de travail

 

Le gérant non-associé peut être titulaire d'un contrat de travail pour des missions différentes de son mandat social, si : 

  • Le contrat de travail correspond à un travail effectif ;
  • Un lien de subordination juridique existe entre l'EURL et le gérant non-associé.

 

Il est alors soumis statut des salariés, et profite de l'assurance chômage. 

 

régime gérant eurl

 

Comment la rémunération du dirigeant d’EURL est-elle imposée ?

 

L’imposition de la rémunération du gérant associé unique de l’EURL

 

L'EURL soumise à l'IR

 

La rémunération du gérant associé est assujettie à l'impôt sur le revenu (IR). Il doit mentionner le montant de son salaire sur la déclaration de revenus non salariés, dans la case BIC ou BNC. L'impôt est directement prélevé à la source.

 

L'EURL soumise à l'IS

 

Le salaire du gérant associé unique est soumis à l'IR dans la catégorie des traitements et salaires. Avant l'application de l'imposition, un abattement forfaitaire de 10 % ou une déduction du montant des frais réels est réalisé. Les revenus du gérant sont déductibles du bénéfice de l'EURL s'ils ne sont pas excessifs.

 

💡 Bon à savoir : si l'entreprise dégage des bénéfices, un gérant associé peut décider de se verser des dividendes. Ils entrent dans la catégorie des revenus de capitaux mobiliers, et sont soumis à un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30 %. Il est possible d'opter pour un assujettissement au barème de l'IR. Étant donné qu'ils ne sont pas soumis aux cotisations sociales, les dividendes ne donnent droit à aucune protection sociale. 

 

L’imposition de la rémunération du gérant qui n’est pas associé unique

 

La rémunération du gérant non-associé est assujettie à l'IR dans la catégorie des traitements et salaires. Avant que l'imposition soit appliquée, un abattement forfaitaire de 10 % ou une déduction du montant des frais réels est effectué.

 

Comment optimiser la rémunération du gérant associé unique de l’EURL ?


Les dividendes versés au gérant associé de l'EURL sont assujettis d'office au PFU de 30 %. Toutefois, le dirigeant peut opter pour le barème de l'IR. Un abattement de 40 % s’applique alors sur le montant des dividendes bruts perçus. Le barème progressif peut être avantageux si le gérant est soumis à taux d'imposition inférieur à 30 %. Par ailleurs, si les dividendes sont inférieurs à 10 % du capital, ils ne sont pas soumis à cotisations sociales. En revanche, la fraction supérieure à 10 % du capital sera soumise à environ 45 % de cotisations sociales.

Pour optimiser la rémunération du dirigeant de la société, il est essentiel de comparer les deux modes d'imposition. En fonction du montant des dividendes versés, des autres revenus et du quotient familial, l'un d'entre eux peut être plus favorable que l'autre. 

 
 
 
 
✍️ En résumé :
  • Il n'est pas obligatoire de rémunérer le gérant d'une EURL. S'il est rétribué, son salaire est fixé dans les statuts ou dans un procès-verbal de décision de l'associé unique. 
  • Le gérant associé est considéré comme un travailleur non-salarié (TNS), le gérant non-associé comme un assimilé salarié.  
  • Le gérant associé peut être rémunéré en salaire et/ou en dividendes.  
  • L'imposition de la rémunération du gérant dépend de son statut (associé ou non-associé), mais aussi du régime d'imposition de l'EURL. 

FAQ



  • Non, la rémunération du gérant de l'EURL est facultative, que le gérant soit l'associé unique de la société ou non. 

  • Le gérant associé rémunéré de l'EURL a le statut de travailleur non salarié (TNS). En revanche, si le gérant n'est pas l'associé unique, il peut bénéficier du régime social de l'assimilé-salarié. 

Une question ? Laissez votre commentaire

Vos coordonnées sont obligatoires afin que l’on puisse vous répondre

Se renseigner sur les démarches ?
Créer une EURL
Maxime Wagner
Ecrit par Maxime Wagner
Maxime Wagner est diplômé de Centrale Lille et d'un MBA à l'ESSEC. Il démarre sa carrière dans la distribution, où il s'intéresse aux méthodes de management et d'organisation ainsi qu'aux problématiques d'innovation. Fin 2012, il quitte Carrefour et lance, avec Philippe, Captain Contrat. Son objectif : lancer une start-up à impact positif sur la société et dans laquelle chacun est heureux de travailler.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Tout savoir sur le statut de gérant d'EURL
4 min
Tout savoir sur le statut de gérant d'EURL
Le régime social du gérant d'EURL
5 min
Le régime social du gérant d'EURL
Changement de gérant en EURL : quelle procédure suivre ?
5 min
Changement de gérant en EURL : quelle procédure suivre ?
EURL : Le guide complet [2024] - Définition, avantages
6 min
EURL : Le guide complet [2024] - Définition, avantages
Associé unique d'une EURL : pouvoirs, responsabilité, régime
5 min
Associé unique d'une EURL : pouvoirs, responsabilité, régime
Peut-on être gérant et salarié d’une EURL ?
5 min
Peut-on être gérant et salarié d’une EURL ?
Acte de nomination du dirigeant d’une EURL
5 min
Acte de nomination du dirigeant d’une EURL
Simulateur EURL : calculez les charges à anticiper
5 min
Simulateur EURL : calculez les charges à anticiper
EURL : les avantages et inconvénients en 2024
3 min
EURL : les avantages et inconvénients en 2024
EURL ou SARL : quelle différence entre ces deux formes juridiques ?
4 min
EURL ou SARL : quelle différence entre ces deux formes juridiques ?