Comment devenir médium ?

par
5
Je deviens medium

Sommaire

  1. Qu’est-ce qu’un medium ?
  2. Comment devenir medium ?
  3. Comment exercer ce métier ?
Je deviens medium

Vous voulez devenir medium. Qu’est-ce qu’un medium professionnel ? En quoi consiste ce métier ? Quelles sont les qualités à avoir ? Comment exercer ce métier ? Quelle forme juridique choisir pour exercer en tant que medium ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ces statuts ? Quelles sont les démarches à réaliser pour exercer en tant qu’indépendant dans ce domaine et obtenir son Kbis ? Captain Contrat vous répond.  

 

Qu’est-ce qu’un medium ?

 

La voyance vous fascine et vous souhaitez devenir medium. Être medium ou voyant désigne la faculté hypothétique à percevoir des phénomènes ou à récolter des informations, en dehors de l’usage des 5 sens. Il n’existe pas de définition légale du métier de medium.

La pratique peut appartenir à différentes catégories :

  • l’occultisme : mouvement qui regroupe l’ensemble des arts et sciences occultes (magie, divination, astrologie, etc.). Cela fait référence à ce qui est « non-visible »
  • la divination : ensemble de techniques supposé pouvoir prédire le futur
  • l’ésotérisme : mouvement désignant les enseignements et les doctrines réservés à des initiés.

Ainsi, un voyant ou medium en pratique possède des dons spirituels ou extra-sensoriels qui lui permettent de prédire l’avenir d’une personne. Certains lisent également le passé de clients.

 

Comment devenir medium ?

 

Il n’existe pas de formation particulière pour exercer en tant que medium comme pour devenir hypnotiseur. Il s’agit plutôt de dons. La plupart des professionnels considère que la voyance est une pratique innée, qui ne peut s’acquérir. Cette pratique demanderait beaucoup d’entraînement.

Pour être voyant il faut ainsi détenir :

  • le don de voyance ;
  • une sensibilité accrue ;
  • une forte intuition ;
  • une empathie développée ;
  • être honnête, sérieux ;
  • être patient et à l’écoute ;
  • être fin psychologue.

Il existe néanmoins des stages et des cours en ligne de voyance. Ceux-ci permettent de perfectionner la pratique de voyance et de se former à différents supports divinatoires.

Pour commencer à exercer il faut attirer une clientèle. Pour cela il faut définir votre offre commerciale :

  • quel type de voyance vous souhaitez exercer ;
  • quelles sont vos modalités de fonctionnement : temps de la séance, lieu de la séance, déroulement, etc… ;
  • quels sont vos tarifs. 

Vous allez communiquer votre activité grâce à plusieurs créneaux :

  • réseaux sociaux ;
  • plaquette publicitaire ;
  • présence dans les forums spécialisés ;
  • création d’un site internet professionnel ;
  • écrire des articles sur les sites spécialisés ;
  • participer à des salons de voyance, des événements professionnels sur la voyance ;
  • passer une annonce dans des journaux, etc..

 

Comment exercer ce métier ? 

 

Pour exercer en tant que medium, voyant, vous avez le choix entre plusieurs formes d’entreprises :

Ces différentes formes d’entreprises ont chacune leurs avantages et inconvénients, selon vos objectifs. 

 

Les avantages et les inconvénients des différentes entreprise individuelles

Les avantages de la micro-entreprise :

  • formalités de création simplifiées : inscription sur le site de l’URSSAF ;
  • comptabilité allégée : il suffit de suivre et tenir sur un livre (ou tableau) vos revenus ;
  • déclaration de vos revenus mensuellement ou trimestriellement.

Mais avec la micro-entreprise vous êtes plafonné par un montant de chiffre d’affaires. Ce plafond est de 72 600€ pour les activités de prestation de service, telle que la voyance. En outre, la responsabilité de l’entrepreneur est illimitée.

Les avantages de la EI (entreprise individuelle) :

  • formalités de création simples 
  • pas de minimum de capital social exigé
  • obligations comptables restreintes

Vous devez ensuite déposer un dossier d’immatriculation de votre EI auprès de l’URSSAF si votre activité est libérale. Mais comme pour la micro-entreprise votre responsabilité sera illimitée.

L’EIRL a l’avantage de dissocier le patrimoine personnel de l’entrepreneur du patrimoine professionnel. Ainsi, vos biens propres seront protégés en cas de dettes et de réclamation de créanciers.

En revanche, les formalités de création sont un peu moins souples. Il faut :

  • rédiger une déclaration d’affectation et la déposer à votre CFE
  • pour les biens affectés à votre activité professionnelle et d’une valeur supérieure à 30 000 €, vous devez les faire évaluer par un expert-comptable ou un commissaire aux comptes

Les avantages et les inconvénients des différentes entreprise unipersonnelles

Si vous souhaitez avoir une activité de voyance avec plus d’ampleur, vous pouvez choisir de créer une société unipersonnelle.

Les formalités de création entre la SASU et l’EURL sont à peu près les mêmes. Mais la rédaction des statuts de la SASU est plus souple. L’avantage de ces sociétés est que les patrimoines personnel et professionnel sont dissociés. La responsabilité personnelle de l’entrepreneur est ainsi limitée au montant des apports qu’il investit dans le capital social

La principale différence entre les deux sociétés est leur régime fiscal. Les bénéfices réalisés par une EURL sont imposés à l'IR alors que ceux réalisés par une SASU sont imposés à l'IS. Cependant, l’EURL lors de la création peut opter pour l’IS. 

Une fois votre structure juridique choisie, vous pourrez commencer à exercer. Pour cela vous devrez établir des factures à vos clients pour vos prestations. Une facture doit contenir un certain formalisme pour être valable, tels que vos coordonnées, votre numéro SIREN, la mention « facture », la date d’émission de la facture, les coordonnées du client, le prix de la prestation, etc… 

Vous êtes prêt à vous lancer et créer votre entreprise afin d'exercer votre activité de médium ? Captain Contrat vous accompagne dans vos démarches de création. 

Amélie Gautier

Écrit par

Amélie Gautier

Diplômée d'un Master en droit des affaires et passionnée par le monde de l'entreprise, Amélie s'efforce de rendre accessible les informations juridiques nécessaires aux entrepreneurs tout au long de leurs projets.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Ouvrir un salon de massage de bien être : les démarches

Le marché de la relaxation, du bien-être, ne cesse de se développer. Vous voulez ouvrir un salon de ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Comment ouvrir un institut de beauté ?

Ouvrir son institut de beauté est une bonne opportunité, si l’on s’y prend de la bonne manière. Il ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Comment ouvrir un spa : les étapes à suivre ?

Le spa est très tendance ces dernières années. On en compte plus de 3 000 en France aujourd’hui. De ...

Philippe

Philippe

Comment ouvrir une salle de sport : les étapes pour se lancer ?

Passionné de fitness, de bien-être, de sport, vous aimez que ça bouge ! Vous rêvez d'ouvrir une ...

Maxime

Maxime

Comment devenir diététicien du sport ?

Vous souhaitez devenir diététicien du sport ? Sachez que cette profession est réglementée et ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Céder sa patientèle : toutes les étapes à suivre

Quand on possède un cabinet médical, on peut légitimement se demander quelle est sa valeur et ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Le marché du bien-être en vogue chez les entrepreneurs

Le Bien être est depuis quelques années un secteur en plein essor. Il connait une croissance ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Devenir taxi ambulancier : comment faire ?

Être taxi ambulancier vous intéresse ? Comment faire pour devenir taxi ambulancier ? Quels diplômes ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Comment devenir sexologue ou sexothérapeute ?

Près de 500 000 personnes consultent un sexologue chaque année. De plus en plus sollicité, le ...

Amélie Bernard

Amélie Bernard

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier