Comment créer une entreprise de nettoyage ?

par
5
Je crée mon entreprise de nettoyage

Sommaire

Le marché des entreprises de nettoyage (15 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2015, et une croissance de 34,5% entre 2007 et 2018) étant en plein essor, de plus en plus de personnes envisagent de s’y lancer. Il est vrai que le secteur est porteur. Mais avant de créer une entreprise de nettoyage, il est important de bien connaître les étapes à suivre. 

En quoi consiste l’activité d’une entreprise de nettoyage ?

Une entreprise de nettoyage propose, entre autres, des prestations d’entretien des locaux, de nettoyage des sols, de désinfection des surfaces et/ou des sanitaires, et d'approvisionnement en matériel (papier hygiénique, sacs poubelle, ampoules, etc).

Il convient de distinguer le nettoyage ménager, réservé aux particuliers, du nettoyage industriel, qui désigne le nettoyage et l’entretien de locaux à usage professionnel (bureaux, parkings, hôpitaux, hôtels…). A noter que dans certains secteurs, comme celui de la santé, les prestations de nettoyage sont encadrées par la loi, notamment en ce qui concerne les méthodes et produits utilisés.  

Les entreprises de nettoyage étant une activité non réglementée, aucun diplôme ni formation n’est requis. Vous aurez juste à vous immatriculer au Répertoire des Métiers, l’activité de nettoyage relevant des activités artisanales. Néanmoins, si vous avez pour projet de créer votre entreprise de nettoyage, il peut être intéressant de suivre une formation sur la gestion d’entreprise ou la gestion des ressources humaines, notamment si vous souhaitez embaucher des salariés. Vous pouvez également passer des certifications, comme la certification ISO 9000, pour attester de la qualité de vos services et capter de nouveaux marchés. 

Enfin, si vous souhaitez créer puis gérer une entreprise de nettoyage, il est important d’avoir quelques compétences juridiques, comptables et managériales, mais aussi de faire preuve de rigueur, d’organisation et de sens du service

Etape 1 : Réaliser une étude de marché et rédiger un business plan pour créer son entreprise de nettoyage

Avant de vous lancer, il est important d’effectuer une étude de marché, c’est à dire d’analyser l’offre et la demande du marché pour en tirer une stratégie commerciale. N’oubliez pas en effet que la concurrence est importante sur le marché des entreprises de nettoyage : il vous faut donc définir avec précision votre zone d’implantation, votre spécialisation si vous le souhaitez (par exemple, l’entretien des jardins et espaces verts, le nettoyage des bureaux ou l’utilisation exclusive de produits ménagers biologiques), et votre clientèle cible. Pour affiner votre projet, vous pouvez questionner vos proches pour mieux connaître leurs besoins et recueillir leur ressenti sur vos idées. 

Ensuite, il vous faudra rédiger un business plan. C’est un document qui décrit la stratégie financière et commerciale d’un projet d’entreprise et qui permet, en le formalisant, de s’assurer de sa viabilité. Il vous sera demandé si vous sollicitez un financement auprès des banques. Si vous ne savez pas comment rédiger un business plan, ne vous inquiétez pas : de nombreuses aides sont disponibles, par exemple dans les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) qui dispensent des conseils en création d’entreprise. 

 

Etape 2 : Choisir la structure juridique de votre entreprise de nettoyage

C’est une étape indispensable pour donner une existence légale (et donc concrète) à votre entreprise. Le choix de la structure juridique dépend de nombreux paramètres : par exemple, vous lancez-vous seul, ou bien créez-vous une entreprise à plusieurs ? Souhaitez-vous protéger votre patrimoine personnel ou êtes-vous prêt à prendre des risques ? 

Partons du principe que vous souhaitez vous lancer seul. Deux possibilités s’offrent alors à vous pour créer votre entreprise de nettoyage. 

Vous pouvez choisir la structure juridique de la SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle).

C’est la plus souple et la plus flexible. La SASU se caractérise en effet par sa liberté contractuelle, offrant de nombreux avantages en termes d’organisation de l’entreprise. La responsabilité de l’associé étant limitée au montant de ses apports, votre patrimoine personnel sera séparé de votre patrimoine professionnel et vos créanciers ne pourront donc pas le saisir en cas de dettes. Par ailleurs, le capital minimum est de 1 euro et le dirigeant associé unique d’une SASU est assimilé à un salarié, ce qui est avantageux en termes de protection sociale. Néanmoins, le taux de charges sociales est très élevé (environ 70% de la rémunération). 

Vous pouvez choisir la structure juridique de l’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée).

Moins souple que la SASU, l’EURL a pourtant des avantages. Certes, le gérant est considéré comme un travailleur non salarié, mais le montant des charges sociales est plutôt faible comparé à la SASU (un taux d’environ 40% est appliqué) et le gérant bénéficie d’une couverture sociale même en l’absence de rémunération. Le patrimoine personnel est également séparé du patrimoine professionnel, et le capital social minimum est de 1 euro. L’inconvénient de ce statut juridique réside dans le fait que des cotisations sociales sont dues par l’associé unique d’une EURL même en l’absence de rémunération. 

A savoir : il est possible à tout moment de modifier les statuts de votre entreprise pour passer en SAS ou en SARL si des associés viennent s’ajouter au projet. 

Pour enregistrer votre entreprise, vous devrez vous rendre au Centre de formalité des entreprises (CFE) du département dans lequel est situé votre activité. Il existe plusieurs CFE ; pour une entreprise de nettoyage, le CFE compétent est celui de la Chambre des métiers et de l’artisanat.

A la différence du statut auto-entrepreneur, la création d’une société commerciale emporte l’obligation de rédiger des statuts et de publier une annonce dans un journal légal. Ces formalités administratives sont payantes. 

Etape 3 : S’implanter et faire connaître votre entreprise

Une fois que vous avez rédigé les statuts et enregistré votre entreprise de nettoyage, il ne vous reste plus qu’à choisir votre lieu d’implantation et à vous faire connaître. Le lieu dans lequel vous installerez votre entreprise doit être stratégique : est-il passager ? Quelles sont les infrastructures environnantes, et quelle sera votre clientèle cible ? Votre local sera-t-il visible ? L’aspect financier n’est pas non plus à négliger : par exemple, est-il plus intéressant pour vous de louer ou d’acheter votre local commercial ?

Enfin, pour promouvoir votre activité, le bouche à oreille reste une méthode efficace. Mais elle ne doit pas être la seule. Il est important pour un entrepreneur d’être présent sur les réseaux sociaux, ou à tout le moins sur Internet ainsi, créer un site dédié à votre activité est un bon moyen d’augmenter votre visibilité et de trouver de nouveaux clients. 

Amélie Gautier

Écrit par

Amélie Gautier

Diplômée d'un Master en droit des affaires et passionnée par le monde de l'entreprise, Amélie s'efforce de rendre accessible les informations juridiques nécessaires aux entrepreneurs tout au long de leurs projets.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Comment ouvrir une agence matrimoniale ?

En France, le marché "du matrimonial" est en constante expansion. Avec près de 18 millions de ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Ouvrir une crèche : les étapes clés à suivre

La crèche est le mode de garde le plus plébiscité par les parents. Cependant, la France souffre ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Devenir femme de ménage en auto-entrepreneur

Pour exercer son activité, la femme de ménage peut s’installer librement sans avoir à passer par un ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Créer un refuge pour animaux : les étapes

La cause animale vous tient à cœur et vous envisagez de créer un refuge pour animaux ? Cette ...

Maxime

Maxime

Ouvrir une micro-crèche : les étapes

Si la micro-crèche a la côte auprès des Français, le pays souffre néanmoins d’une pénurie de places.

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Entreprise de sécurité : comment la créer ?

En créant une entreprise dans le domaine de la sécurité privée, vous choisissez un secteur porteur ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Les clauses du contrat d'assistante maternelle : quelles sont les obligations ?

Le contrat d’assistante maternelle permet de confier la garde de ses enfants à une professionnelle ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Contrat d’assistante maternelle et avenant : ce qu'il faut savoir

Diriger votre entreprise vous prend du temps. Résultat, vous jonglez constamment entre obligations ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Comment ouvrir une animalerie ?

Saviez-vous qu'un Français sur deux possède un animal de compagnie ? C’est dire le potentiel du ...

Maxime

Maxime

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier