HOME > CREER VOTRE SOCIETE > CREATION SASU > SASU à capital variable : quels avantages ?

2 bonnes raisons de créer une SASU à capital variable

Création d'entreprise
Captain Contrat
LE
4min

La société par actions simplifiée unipersonnelle ou SASU est une forme juridique qui s’adapte à plusieurs activités quelle que soit sa nature. D’un point de vue général, ses règles de fonctionnement sont souples et peuvent être modifiées selon le mode d’organisation que vous souhaitez mettre en place. Pour optimiser sa société, il est possible d’opter pour une SASU à capital variable, procédé qui permet de faire varier le montant du capital sans avoir à convoquer l’assemblée générale extraordinaire. Cette fiche pratique vous présente les principales raisons qui pourraient vous pousser à créer une SASU à capital variable.

La différence entre le capital fixe et le capital variable

Le capital fixe

Le capital social fixe correspond au capital social défini dans les statuts et qui est libéré en totalité dès la création d’une société. De plus, le montant de ce capital ne peut pas varier durant la vie de la société sans qu’une modification statutaire prise en assemblée générale extraordinaire n’ait été décidée (ou par décision de l’associé unique). Ainsi, la variation du capital social entraîne un coût de greffe et de publication d’annonce légale.

Le capital variable

Le capital social variable permet de moduler le montant du capital durant la vie de la société selon une fourchette (CF : clause plancher + clause plafond) définie au moment de la constitution de la SASU dans ses statuts.Il est donc possible de faire varier le capital sans supporter la procédure d’une modification statutaire et les coûts qu’elle entraîne.

Les conditions de création d’une SASU à capital variable

Le code de commerce dispose que les règles applicables aux apports effectués par l’associé unique d’une SASU sont les mêmes que celles applicables aux apports effectués par les associés d’une SAS pluripersonnelle. Pour créer une SASU à capital variable il faut donc insérer une clause de variabilité du capital qui comprend :

  • Le montant du capital souscrit par l’associé unique (capital social de référence précisé dans les statuts et consultable par les tiers) ;
  • Une clause plancher : qui constitue la limite en dessous de laquelle le capital social ne pourra être abaissé par une réduction de capital. Le seuil ne doit pas être inférieur à 10% du capital social souscrit (c’est-à-dire le montant du capital social) ;
  • Une clause plafond : qui précise le montant au-dessus duquel le capital social ne pourra pas être augmenté sans respecter les formalités de modification des statuts.

ATTENTION : Après avoir inséré la clause de variabilité dans ses statuts, il est obligatoire d’apposer la mention de « société à capital variable » sur tous les actes et documents qui émanent de la société et qui sont à l’intention des tiers.

Les étapes de création d'une SASU à capital variable

Les 2 bonnes raisons de créer une SASU à capital variable

Faire des économies en matière de formalités

Le principal avantage d’une SASU à capital variable est la faculté de pouvoir seul augmenter et réduire son capital comme on le souhaite, sans passer par une décision d’assemblée générale, puisque vous êtes associé unique, et sans supporter les formalités et coûts propres à une modification statutaire.

En constituant une SASU à capital variable, vous pourrez ainsi économiser du temps et de l’argent, et optimiser votre activité sans la mettre en danger.

Pouvoir constituer progressivement sa SASU

En prévoyant un plafond de variabilité du capital, vous serez en mesure de démarrer votre activité avec un capital réduit et le faire augmenter en fonction de la bonne santé de votre secteur d’activité. A l’inverse, si les affaires vont mal, il est possible de réduire le capital de la société afin de ne pas mettre en péril une trop grande somme investie.

 ebook-guide-sasu

Les inconvénients d’une SASU à capital variable

Contrairement à une SAS pluripersonnelle, la SASU à capital variable ne présente pas beaucoup d’inconvénients.
 
Le principal défaut de la variabilité du capital d’une SASU est le plafond et le plancher qui constituent la limite de la souplesse de la SASU à capital variable. En effet, si ces seuils sont dépassés, les formalités de modification reproduisent leurs effets et impliquent à nouveau des coûts pour la société.

Par ailleurs, la loi laisse beaucoup de libertés en termes de constitution de SASU à capital variable. Il est donc important que le rédacteur des statuts choisisse une rédaction précise et complète afin de ne pas se laisse rattraper par les formalités de modifications statutaires.

Comment passer d’une SASU à capital fixe à une SASU à capital variable ?

Pour passer d’un SASU à capital fixe à une SASU à capital variable, une clause de variabilité du capital peut être insérée dans les statuts en cours de vie sociale.

Dans ce cas, la modification statutaire doit être décidée par l’associé unique qui publie son procès-verbal de décision dans un journal d’annonces légales couvrant le département du lieu du siège social de la SASU. Ce procès-verbal est avant tout inséré dans un registre spécial, côté et paraphé par un organisme compétent (juge du tribunal de commerce, d’instance ou par le maire) : le registre des décisions de l’associé unique. Enfin, un dossier complet doit être envoyé au greffe du tribunal de commerce ou au centre des formalités des entreprises dont dépend la SASU. Ce dossier comprend : Les statuts à jour (certifiés conformes par le président),Un formulaire M2, M3 ou M4. Un exemplaire de la décision de l’associé unique. Une attestation de parution dans un journal d’annonces légales. Un chèque.  Créez votre SASU à capital variable en ligne en quelques clics Je crée ma SASU

Donnez votre avis
    ARTICLES SIMILAIRES
    jeremy-wong-292006 (1).jpg

    capital social

    Le capital social minimum SAS/SARL

    Clauses pacte d'associés

    capital social

    Quelles clauses mettre dans un pacte d'associés ?

    capital social

    Capital social : quels sont les différents types d’apports ?

    capital social

    Comment bien répartir le capital social de votre société ?

    Maxime
    A propos de Maxime

    Après avoir travaillé en finance à l'international puis dans la grande distribution en France, Maxime est devenu dirigeant d'entreprise. En contact avec de nombreux entrepreneurs, sa mission est de simplifier l'accès au droit grâce au numérique et favoriser le développement de l'entrepreneuriat en France.

    COMMENTAIRES