Apporteur d’affaires BTP : un moyen de trouver ses futurs chantiers

par
5
Rédiger un contrat d'apporteur d'affaires

Sommaire

Une entreprise qui souhaite trouver de futurs chantiers peut faire appel à un apporteur d’affaires BTP. Ce dernier agit en tant que spécialiste, pour mettre en relation les futurs chantiers en BTP avec les entreprises ou artisans du BTP.

Comment un individu peut-il devenir apporteur d’affaires ? Sur la base de quelle forme juridique ? Quelles sont les particularités d’un contrat d’apport d’affaires BTP et que doit-il contenir ? Enfin, comment en tant qu’entreprise pouvez-vous faire appel à un apporteur d’affaires BTP ?

Captain Contrat répond à toutes vos questions concernant ce métier.

 

Le rôle de l’apporteur d’affaires BTP

 

L’apporteur d’affaires BTP est un professionnel qui met en relation les entreprises du BTP avec un potentiel chantier, c’est-à-dire un particulier ou une autre entreprise.

Cette personne peut exercer de façon indépendante ou via une entreprise spécialisée.

Voici les principales missions de l’apporteur d’affaires BTP :

  • Trouver des chantiers adaptés pour une entreprise du BTP
  • Fournir les informations nécessaires à l’entreprise du BTP concernant le potentiel chantier
  • Fournir les informations nécessaires au client concernant l’entreprise du BTP intéressée par le chantier

L’apporteur d’affaires est généralement missionné par l’entreprise du BTP, et rémunéré par une commission.

 

Devenir apporteur d’affaires BTP

 

Pour exercer le métier d’apporteur d’affaires BTP, il est bien évidemment recommandé de bien connaître le milieu du BTP. Au-delà de certaines connaissances techniques pouvant vous permettre de défendre les entreprises de votre carnet d’adresses, il sera nécessaire de démontrer des capacités commerciales et entrepreneuriales. Vous devrez également vous appuyer sur votre réseau ou avoir la capacité de créer et maintenir un réseau d’affaires.

En France, il existe de nombreuses opportunités pour exercer ce métier, et notamment en Île-de-France.

Si vous souhaitez exercer en tant qu’indépendant, il vous faudra créer votre entreprise. Il peut s’agir du statut d’auto-entrepreneur, d’une entreprise individuelle, ou encore d’une forme de société unipersonnelle (EURL ou SASU).

Une fois votre statut d’apporteur d'affaires choisi et votre entreprise créé, il faudra négocier un premier contrat d’apporteur d’affaires BTP avec une entreprise du bâtiment.

Les avantages du métier sont nombreux. En tant qu’indépendant, l’apporteur d’affaires BTP peut choisir ses horaires, négocier sa commission, et choisir ses clients. Enfin, cette activité peut tout à fait s’exercer à titre principal comme à titre secondaire.

 

Le contrat d’apporteur d’affaires BTP

 

Le contrat d’apporteur d’affaires BTP est signé par l’apporteur d’affaires et par l’entreprise recherchant des futurs chantiers. Ce contrat permet d’organiser la mission de l’apporteur d’affaires, ainsi que la rémunération de ce dernier.

Plus particulièrement, le contrat devra comprendre :

  • L’identité et adresse des deux parties
  • Le secteur dans lequel la mission se déroule
  • Les types de travaux pouvant être entrepris par l’entreprise
  • Les types de chantiers souhaités par l’entreprise
  • Les types de clients avec lesquels l’entreprise souhaite contracter
  • La mission exacte de l’apporteur d’affaires
  • La durée du contrat ou de la mission
  • Le montant et le mode de rémunération
  • Une clause d’exclusivité (éventuellement)

Il est possible que certaines entreprises exigent un travail exclusif. Dans ce cas, une clause d’exclusivité est insérée dans le contrat. Ainsi, il est également possible de mandater l’apporteur d’affaires pour agir au nom de l’entreprise pour conclure un contrat avec le client.

La rémunération de l'apporteur d'affaires prend généralement la forme d’une commission sur le contrat de chantier obtenu. La commission dépend de beaucoup de facteurs comme la taille de l’entreprise de BTP ou encore la taille du chantier. Ce pourcentage varie entre 5 et 30 %.

 

Les démarches de l’entreprise pour faire appel à un apporteur d’affaires

 

Pour une entreprise, faire appel à un apporteur d’affaires présente de nombreux avantages.

Le premier avantage est celui de l’externalisation du travail commercial pour l’obtention de chantiers. En effet, les équipes de commerciaux sont généralement coûteuses en salaire, mais nécessitent également des processus de recrutement très poussés et également coûteux. Assigner des missions de prospection ponctuelles à un apporteur d’affaires permet d’éviter un recrutement supplémentaire.

De plus, l’apporteur d’affaires est un spécialiste du démarchage et connaît normalement très bien son réseau. Son unique mission est de trouver un chantier pour l’entreprise contractante et sa rémunération est conditionnée au succès de la mission. Ainsi, les chances de décrocher un contrat sont maximisées pour l’entreprise, pour un coût relatif par rapport à l’équipe commerciale interne.

Enfin, il est possible de choisir un apporteur d’affaires pour un premier contrat, et de faire à nouveau appel à la même personne si la mission a été correctement exécutée, ou au contraire de choisir un autre intermédiaire en cas d’échec. Pas besoin de se lancer dans une procédure de licenciement ou de payer des indemnités, car il s’agit d’un travailleur indépendant, externe à l’entreprise. L’entreprise prend donc peu de risques pour des chances de réussite maximales.

Choisir un bon apporteur d’affaires BTP

Même si une mission mal exécutée par l’apporteur d’affaires n’est pas une catastrophe pour l’entreprise, il reste important de bien choisir cet intermédiaire afin de trouver des chantiers intéressants.

Ainsi, lors du recrutement de ce professionnel indépendant, l’entreprise du bâtiment doit veiller à certains atouts chez le candidat sélectionné :

  • L’apporteur d’affaires a une expérience significative du secteur ;
  • Il possède des qualités de commercial
  • Il comprend les besoins de l’entreprise et du client
  • Il agit en tant qu’indépendant avec souplesse et disponibilité
  • Il respecte les règles inhérentes à la négociation commerciale (et notamment aux règles de confidentialité) et est digne de confiance

Attention, le métier d’apporteur d’affaires n’est pas une profession réglementée et n’est donc pas encadré juridiquement. Seul le contrat liant l’entreprise à l’apporteur d’affaires protège les parties. L’entreprise doit donc veiller à une rédaction très précautionneuse du contrat pour obliger notamment l’apporteur d’affaires à respecter une certaine stratégie et garantir une signature avec des clients bons payeurs.

Trouver un apporteur d’affaires BTP

Aujourd’hui, ces professionnels indépendants sont très présents en ligne, via les réseaux sociaux, des réseaux spécialisés ou encore leurs propres sites internet. La recherche d’un professionnel est donc facilitée.

Pour trouver votre futur apporteur d’affaires, il est possible de faire appel à un cabinet de recrutement spécialisé, mais cela représente un certain coût. Les agences d’intérim spécialisées dans le BTP peuvent également vous aider à passer une annonce. Des plateformes en ligne regroupent des profils de professionnels indépendants et peuvent également permettre de trouver un apporteur d’affaires. Mais le système le plus sûr reste de faire appel à un spécialiste directement ou à votre propre réseau (d’entreprises du BTP non concurrentes).

Vous avez toutes les informations nécessaires pour faire appel à un apporteur d'affaires ? Il ne vous reste alors plus qu'à bien encadrer vos prochaines relations. Pour cela ne négligez pas l'importance du contrat d'apporteur d'affaires.

Maxime

Écrit par

Maxime

Après avoir travaillé en finance à l'international puis dans la grande distribution en France, Maxime est devenu dirigeant d'entreprise. En contact avec de nombreux entrepreneurs, sa mission est de simplifier l'accès au droit grâce au numérique et favoriser le développement de l'entrepreneuriat en France.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Modèle de contrat de collaboration commerciale : quels sont les dangers ?

Télécharger un modèle de contrat de collaboration commerciale, trouvé gratuitement sur internet, ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Contrat d'apport d'affaires : tout comprendre en 4 minutes

Pour accroître leur clientèle et augmenter leur chiffre d’affaires, certaines entreprises ...

Me Justine Ouazan-Bouhours

Me Justine Ouazan-Bouhours

Contrat de prestation de services : ce qu’il faut savoir

Un des contrats les plus répandus dans le monde entrepreneurial est le contrat de prestation de ...

Me Marc Berberian

Me Marc Berberian

Bail commercial : les éléments à connaitre avant de signer un bail 3 6 9

Un bail commercial est un contrat de location de locaux utilisés pour l’exploitation d’un fonds ...

Me Baptiste Robelin

Me Baptiste Robelin

Apporteur d'affaires : ce qu'il faut savoir

L’appel à un apporteur d’affaires permet de booster ses activités à long terme, ou peut être ...

Maxime

Maxime

Pas de porte : comprendre les différences avec le droit au bail

Pour la location de son local commercial, un entrepreneur peut être amené à verser un pas de porte ...

Maxime

Maxime

Contrat de sous-traitance : définition et fonctionnement

Couramment utilisée dans le secteur du bâtiment et travaux publics (BTP), la sous-traitance ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Les 6 points clés d’un contrat de partenariat commercial

Vous envisagez de collaborer avec une autre entreprise ? Une entreprise propose un service ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Rédaction de la convention de partenariat : mode d'emploi

La convention de partenariat est un outil juridique extrêmement utilisé dans le domaine des ...

Maxime

Maxime

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier