1. Exercer un métier
  2. Métiers du bien-être et de la santé
  3. Comment devenir sexologue ou sexothérapeute ?

Comment devenir sexologue ou sexothérapeute ?

Devenir sexologue
Devenir sexologue
Maxime Wagner
Écrit par Maxime Wagner

Cofondateur de Captain Contrat, Maxime a débuté en analyse de risque financier et a évolué sur des enjeux d'innovation dans la distribution. Il est diplômé de Centrale Lille et l'ESSEC.


Près de 500 000 personnes consultent un sexologue chaque année. De plus en plus sollicité, le sexothérapeute travaille sur les problèmes sexuels de ses patients ou d’un couple. Il exerce un métier d’écoute lié à la psychothérapie. Le sexologue, de son côté, est un médecin spécialisé dans ce domaine. Dans les deux cas, la profession s’exerce le plus souvent en cabinet indépendant. Comment devenir sexologue ? Comment ouvrir son cabinet ? Découvrez tous nos conseils.

Au sommaire de cet article

 

 

1/ Sexothérapeute, sexologue : deux métiers liés aux troubles sexuels

 

Le sexothérapeute et le sexologue abordent tous les deux les problèmes sexuels. Il peut s’agir de troubles de l’érection, de la libido, de l’éjaculation, des difficultés à atteindre l’orgasme… Ils interviennent aussi dans le cadre des abus sexuels ou pour aider des victimes d’agressions sexuelles à surmonter des blocages liés à ce traumatisme. Les questionnements sur l’orientation sexuelle sont également des sujets abordés par le sexologue.

Le sexothérapeute est avant tout un psychothérapeute qui aborde ces troubles sous l’aspect psychologique. Il aide les patients à résoudre les problèmes en travaillant sur les causes psychologiques ou émotionnelles. Le sexothérapeute peut par ailleurs devenir conseiller conjugal, dans le sens où il va essayer de travailler sur les facteurs psychologiques des dysfonctionnements. Il n’a pas de compétences médicales, contrairement au sexologue.

Même s’il n’existe pas de formation initiale obligatoire pour devenir sexologue, ce dernier doit avoir suivi un cursus de médecine générale avant de se spécialiser dans les maladies sexuelles. Il peut ainsi pratiquer des interventions et prescrire des traitements médicaux afin d’intervenir sur la cause physiologique des troubles sexuels.

Lors des consultations, le sexologue échange avec le patient ou le couple et leur suggère des exercices à des fréquences variables pour tenter de résoudre le problème. Les séances de sexothérapie sont entrecoupées de bilans et de débriefings. Le sexothérapeute peut aussi proposer des exercices de respiration, de concentration ou de relaxation.

La discrétion, l’empathie et la capacité d’écoute sont les principales qualités d’un sexothérapeute ou d’un sexologue. Pour protéger l’identité de ses patients, le praticien a tout intérêt à trouver un local pour ses rendez-vous. Il devra également assurer la protection des données personnelles des patients, pour l’archivage des comptes rendus de séances et les coordonnées personnelles enregistrées dans son ordinateur. Si vous possédez ou louez un local pour vos rendez-vous, n’oubliez pas de souscrire une assurance multirisque.

 

2/ Les formations pour devenir sexologue

 

Le métier de sexothérapeute n’est pas réglementé, de même que celui de sexologue. Il n’existe pas de diplôme d’État reconnaissant cette spécialité. Néanmoins, un minimum de connaissances en psychologie et en médecine est nécessaire.

Le sexologue a le titre de médecin, car il a suivi un cursus classique à la faculté de médecine. Il doit cependant compléter sa formation par une spécialisation. L’école de psycho sexologie, établissement privé situé à Paris, propose par exemple une formation de sexologue en 3 ans. Le CERFPA est un centre privé d’enseignement par correspondance, il délivre un certificat de praticien en sexologie. Il existe aussi un diplôme inter universitaire (DIU) en sexologie.

Si aucune formation n’est obligatoire pour devenir sexothérapeute, il est néanmoins conseillé de suivre un cursus en psychologie (Master) et en sexothérapie. Certains praticiens se forment en plus à des disciplines connexes comme l’hypnose ou la thérapie comportementale.

Qu’elle soit pratiquée par un sexologue ou un sexothérapeute, la sexothérapie n’est pas conventionnée par la Sécurité sociale. Le salaire d’un sexologue est variable en fonction de sa notoriété et des tarifs mis en place. En général, une séance de 45 min à 1 h coûte aux alentours de 60 €. Certains sexologues peuvent être salariés dans des cliniques privées, et leur salaire est de 2 500 € brut environ.

 

 

3/ Créer une structure pour exercer en tant que sexologue

 

Pour ouvrir un cabinet de sexothérapie, vous devez créer une entreprise ou une société. Le sexologue ou le sexothérapeute exercent en tant que profession libérale. Le code APE est le 86.90F (activités de santé humaine non classées ailleurs) ou le 96.09Z (autres services personnels non classés ailleurs).

 

Créer une entreprise individuelle comme sexologue

 

La forme juridique la plus simple est l’entreprise individuelle, qu’il s’agisse de la microentreprise, du statut classique ou de l’EIRL (à responsabilité limitée). Dans la plupart des cas, les sexologues et sexothérapeutes optent pour la microentreprise. La comptabilité est allégée au même titre que les obligations de déclaration de chiffre d’affaires.

Dans le cas de l’entreprise individuelle classique et de la microentreprise, votre patrimoine personnel n’est pas protégé et votre rémunération n’est pas déduite des charges. Vous avez un statut de travailleur non salarié et relevez du régime des indépendants pour votre couverture sociale. Pour la microentreprise, le chiffre d’affaires est plafonné à 72 600 € par an.
L’EIRL permet de séparer le patrimoine personnel de celui de l’entreprise. En revanche, la procédure de création est un peu plus complexe et le régime fiscal moins avantageux que pour la microentreprise. Le dirigeant relève aussi de la protection sociale des indépendants.

 

Les sociétés unipersonnelles pour exercer en sexologie ou sexothérapie

 

Le futur sexologue ou sexothérapeute peut aussi créer une société unipersonnelle, elle protégera mieux son patrimoine personnel. Votre responsabilité en tant que dirigeant est limitée aux capitaux que vous apportez à la structure. La société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) vous donne le statut d’assimilé salarié, cela vous permet de profiter de la protection sociale du régime général. Les bénéfices sont soumis à l’impôt sur les sociétés. Dans le cas de l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL), vous êtes considéré comme travailleur non salarié et relevez donc de la sécurité sociale des indépendants. Ici, les bénéfices sont taxés au titre de l’impôt sur le revenu.

Dans tous les cas, votre chiffre d’affaires n’est pas plafonné et vous pouvez déduire vos charges. L’inconvénient majeur de ces deux formes juridiques reste le formalisme lié à la création et à la gestion : il faut rédiger des statuts, nommer un dirigeant, immatriculer la société, déposer un capital… Par la suite, vous devrez tenir une comptabilité rigoureuse.

Captain Contrat vous accompagne pour vous aider dans toutes ces démarches afin de vous installer comme sexologue ou sexothérapeute. Nous pouvons aussi les réaliser à votre place de façon à être sûr de faire le bon choix.

 

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

3 min
Ouvrir un centre de massage : les démarches

Découvrez comment ouvrir un centre de massage ou de bien être : étude de marché, business plan, réglementation et création d'entreprise.

5 min
Ouverture d'un institut de beauté : ce qu'il y a à savoir

Tout ce qu'il faut savoir pour l'ouverture d'un institut de beauté, de la conception du projet au choix de la forme juridique de votre société.

4 min
Comment ouvrir un spa ?

Vous souhaitez ouvrir un spa ou un hammam public ? Découvrez les formations à suivre et les démarches à effectuer pour créer votre entreprise.

5 min
Comment ouvrir une salle de sport ?

Découvrez comment ouvrir une salle de sport : de la préparation du projet au choix de la forme juridique. Tous les conseils pour se lancer !

5 min
Comment devenir diététicien du sport ?

Vous souhaitez devenir diététicien du sport ? Découvrez les étapes à suivre et profitez de l'aide de nos experts pour créer votre entreprise.

4 min
Céder sa patientèle : toutes les étapes à suivre

La patientèle représente la richesse principale d'un cabinet médical. Quelle est sa valeur, et comment la céder ? Voici toutes les étapes à suivre.

3 min
Le marché du bien-être en vogue chez les entrepreneurs

Le marché du bien-être est en plein essor. Découvrez pourquoi, les secteurs dans lesquel se lancer et comment créer une société sur ce marché.

2 min
Comment devenir médium ?

Devenir médium demande la création d'une structure juridique. Découvrez comment créer votre entreprise, la forme juridique à choisir et les démarches à réaliser.

3 min
Devenir taxi ambulancier : comment faire ?

Découvrez comment devenir taxi ambulancier à son compte, les formalités à remplir et la forme juridique à choisir pour créer votre entreprise.

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier