BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    HOME > CATÉGORIE CRÉER ENTREPRISE > FICHE CREATION-ENTREPRISE > Les étapes à suivre pour devenir DJ

    Comment devenir DJ ?

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Vous rĂŞvez d'ĂŞtre le prochain David Guetta et de faire danser les foules jusqu'au petit matin ? Bien que le mĂ©tier de DJ ne requière aucun diplĂ´me, sachez que de plus en plus d’écoles privĂ©es proposent des formations. Avant de vous lancer, il vous faut d'abord choisir une structure juridique adaptĂ©e Ă  votre activitĂ©. Micro-entreprise ou sociĂ©tĂ© commerciale, cet article vous prĂ©sente les avantages et inconvĂ©nients de chacune d'elles, ainsi que les formalitĂ©s Ă  accomplir. Vous devez Ă©galement dĂ©terminer un budget en prĂ©voyant toutes les dĂ©penses nĂ©cessaires au dĂ©marrage et au dĂ©veloppement de votre activitĂ©. Cet article fait le point sur toutes les Ă©tapes Ă  suivre pour devenir DJ. 

    Au sommaire :

    1. Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir DJ ?
    2. Devenir DJ en micro-entreprise
    3. Devenir DJ en société commerciale
    4. S’installer comme DJ : combien ça coûte ?
    5. À quoi devez-vous faire attention avant de devenir DJ ?

    Quelles sont les qualitĂ©s nĂ©cessaires pour devenir DJ ?

    Le métier de disc-jockey ou DJ vous ouvre les portes d’un univers dédié à la fête, au partage et à la convivialité. Vous devez donc faire preuve d’enthousiasme et aimer le contact relationnel.

    Animation de mariages, sets en boîte de nuit ou en festival : vous pouvez vous contenter de diffuser de la musique sur vos platines ou mixer des titres pour créer votre propre univers musical. Dans les deux cas, vous devez être passionné de musique pour devenir DJ. Mais si vous souhaitez percer dans ce milieu de plus en plus concurrentiel, un sens artistique bien développé est essentiel !

    Enfin, vous devez posséder une certaine résistance physique. Le métier impose en effet de travailler le soir et le week-end, jusque tard dans la nuit, et de rester debout pendant parfois de longues heures.

    Rien de tout cela ne vous effraie ? Vous êtes définitivement prêt à devenir DJ. Il vous faut maintenant choisir votre statut juridique : micro entreprise ou société commerciale.

    Devenir DJ en micro-entreprise

    Que vous souhaitiez devenir DJ à temps complet ou en parallèle d’une autre activité, le statut de micro-entrepreneur, auparavant appelé auto-entrepreneur, est tout à fait adapté. Il vous permet en effet de créer votre activité en ligne en quelques clics et de la gérer selon des règles simplifiées.

    Les démarches pour créer une micro-entreprise

    Devenir DJ en micro-entreprise, c’est très simple. Vous devez déclarer le début de votre activité sur le site Internet de l’URSSAF ou directement auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE).

    Par ailleurs, bien que vous exerciez un métier de prestations de services, votre activité est considérée comme commerciale. Vous devez donc également vous immatriculer au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Et c’est tout !

    Les avantages et les inconvénients du statut de micro-entreprise

    Les avantages 

    Faire le choix de la micro-entreprise, c'est bénéficier d’un régime fiscal et social allégé. Vous déclarez votre chiffre d’affaires encaissé chaque mois ou chaque trimestre, sur lequel seront calculées vos cotisations sociales. Ensuite, deux possibilités s’offrent à vous :

    • Soit vous optez pour le prĂ©lèvement libĂ©ratoire de l’impĂ´t sur le revenu : dans ce cas, vous payez en mĂŞme temps votre impĂ´t sur le revenu et vos cotisations sociales. L’administration fiscale prĂ©lèvera un pourcentage de 1,7% sur votre chiffre d'affaires. 
    • Soit vous restez au rĂ©gime de base : dans ce cas, le montant de vos bĂ©nĂ©fices est dĂ©terminĂ© après l’application d’un abattement de 50%, puis ajoutĂ© Ă  vos autres revenus. Vous serez ensuite imposĂ© Ă  l’impĂ´t sur le revenu dans votre tranche marginale.

    En outre, vous n’avez pas de comptabilité rigoureuse à tenir. Vous êtes en effet dispensé d'établir des comptes annuels (bilan, compte de résultat, annexe). Vous devez seulement inscrire vos dépenses et recettes sur un registre.

    Les inconvénients

    Tout d’abord, vous ne pouvez pas dépasser un certain plafond de chiffre d’affaires. Si votre activité de DJ fonctionne bien et que vous encaissez plus de 72 500 € de chiffre d'affaires pendant plus de deux années consécutives, vous basculerez automatiquement vers le régime de l’entreprise individuelle. Vous paierez donc plus d’impôts et de cotisations sociales.

    De plus, vous n’êtes pas soumis au régime de la TVA. Vous ne pouvez donc pas la récupérer sur les achats que vous réalisez. De la même manière, vous ne pouvez pas déduire vos charges de votre bénéfice.

    Enfin, vos patrimoines personnel et professionnel ne sont pas séparés. En clair, si vous avez des dettes professionnelles, vos créanciers pourront se payer sur vos biens personnels. Pour échapper à cet inconvénient, vous pouvez rendre insaisissables vos biens immobiliers grâce à une déclaration réalisée devant un notaire.

    comment_devenir_dj

    Devenir DJ en société commerciale

    Pour devenir DJ, vous avez également la possibilité de créer une société commerciale

    Au lancement de votre activitĂ©, vous n’envisagez sans doute pas de coter les titres de votre sociĂ©tĂ© en bourse. C'est pourquoi il vaut mieux vous tourner directement vers une SARL ou une SAS, si vous comptez vous associer avec une ou plusieurs autres personnes, ou vers une EURL ou une SASU, si vous ĂŞtes seul associĂ© dans ce projet. 

    Les avantages 

    La création d'une société commerciale ne nécessite pas de capital social minimum pour se lancer. Vous pouvez donc devenir DJ sans avoir à apporter une mise de départ importante dans le capital de votre société.

    Par ailleurs, contrairement au statut de micro-entrepreneur, vous n’êtes pas soumis à un plafond de chiffre d’affaires. En outre, vous pouvez facturer et récupérer la TVA et vous pouvez déduire vos charges.

    Enfin, votre responsabilitĂ© est limitĂ©e au montant de votre apport dans le capital social. Vous n’êtes donc redevable des dettes qu’à hauteur de votre participation. 

    Les inconvénients

    Le formalisme de création d'une société commerciale est relativement lourd. Vous devez en effet :

    • rĂ©diger des statuts, c'est-Ă -dire le document ayant vocation Ă  organiser le fonctionnement de votre sociĂ©tĂ© ;
    • publier une annonce lĂ©gale dans un journal habilitĂ© ;
    • remplir un formulaire cerfa de crĂ©ation d’entreprise ;
    • dĂ©poser un dossier d’immatriculation de votre sociĂ©tĂ© auprès du greffe du tribunal de commerce.

    Notez que, sauf si vous êtes gérant majoritaire (c’est-à-dire propriétaire de plus de 50 % des parts sociales) de SARL ou président de SAS, vous serez affilié au régime social des Travailleurs Non-salariés (TNS). Ainsi, vous bénéficierez d’une protection sociale moins étendue et vous n’aurez pas le droit au chômage.

    Bon Ă  savoir : L’imposition des bĂ©nĂ©fices est supportĂ©e par votre entreprise, sauf si vous ĂŞtes seul associĂ© (EURL ou SASU). Dans cette hypothèse, vous avez le choix entre l’impĂ´t sur le revenu ou l’impĂ´t sur les sociĂ©tĂ©s. 

    S’installer comme DJ : combien ça coûte ?

    Comme toute activité, devenir DJ représente un coût. Plusieurs postes de dépenses sont ainsi à prévoir :

    • les frais de formation, si vous dĂ©cidez de vous inscrire dans une Ă©cole privĂ©e ;
    • les dĂ©penses liĂ©es Ă  l’achat de votre matĂ©riel : platines, table de mixage, CD, ordinateurs, logiciels… Vous devrez tout acheter pour proposer une prestation complète Ă  vos clients ;
    • les frais liĂ©s Ă  votre assurance professionnelle et Ă  celle de votre vĂ©hicule ;
    • les frais liĂ©s Ă  la crĂ©ation de votre sociĂ©tĂ© commerciale si vous faites ce choix ;
    • les dĂ©penses liĂ©es Ă  la crĂ©ation d’un site Internet et Ă  son rĂ©fĂ©rencement et Ă  l’impression de cartes de visite, de flyers et de tout autre support publicitaire.

    À quoi devez-vous faire attention avant de devenir DJ ?

    Enfin, avant de devenir DJ, vous devez savoir que si vous composez votre propre musique et que vous souhaitez la protéger par des droits d’auteur, vous dépendrez de la Maison des Artistes ou de l’Agessa, ce qui est incompatible avec le statut de micro-entrepreneur. Pour percevoir une rémunération sur vos arrangements, vous devez donc obligatoirement créer une société commerciale.

    En revanche, il ne vous appartient pas de déclarer les morceaux que vous jouez à la SACEM. Cette obligation pèse sur l’organisateur de l’évènement qui a fait appel à vous.

     

    Maintenant que vous avez toutes les informations utiles, vous n'avez plus qu'Ă  vous lancer ! Captain Contrat vous propose un accompagnement juridique personnalisĂ© pour vous aider Ă  crĂ©er et Ă  dĂ©velopper votre activitĂ© de DJ. 

    Devenez DJ en quelques clics Je deviens DJ

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES

      Étapes de création

      Devenir marchand de biens : mode d'emploi

      Étapes de création

      Nouveaux métiers du web : comment créer son entreprise ?

      Étapes de création

      Quelles sont les démarches à effectuer pour ouvrir son commerce ?

      Étapes de création

      Licence restaurant : comment obtenir sa licence de débit de boissons ?

      Étapes de création

      Entreprise de sécurité : comment la créer ?

      Alex Pernin
      A propos de Alex Pernin

      Diplômé d'un Master II en droit des affaires à la faculté Paris Descartes, Alex s'efforce de rendre accessible l'information juridique afin d'accompagner au mieux les entrepreneurs

      COMMENTAIRES