Passage d’auto-entrepreneur à une EURL ou SASU : quelle procédure ?

par
5
Je crée ma SASU

Sommaire

Le statut d’auto-entrepreneur permet de démarrer rapidement et facilement une activité, dans une structure adaptée et sans la lourdeur administrative relative d’une société. Cependant, si vous développez votre activité et dépassez les seuils de chiffre d’affaires de l’auto-entreprise et/ou embaucher, il est parfois préférable de transformer votre statut auto-entrepreneur en société. Comment faire ?

Actualités 2020 pour les microentrepreneurs 

  • Les nouveautés de l'ACRE : Alors qu'elle était ouverte à tous depuis le 1 er janvier 2019, l'ACRE va être à nouveau soumise à des conditions à compter du 1 er janvier 2020 : parmi ces conditions : être demandeur d'emploi, bénéficier de minima sociaux, avoir moins de 25 ans, etc.
    Les nouveaux bénéficiaires de l’ACRE profiteront de cette aide pendant seulement 1 an (contre 3 ans auparavant).
    Le taux de l’exonération sera de 50 % (contre 75 % jusqu’en 2019). Pour ceux qui bénéficiaient de l’ACRE avant 2020, les taux d’exonération seront revus à la baisse : ils seront de 25 % la 2ème année (contre 50 % actuellement) et de 10 % pendant la 3ème année (contre 25 % actuellement).
  • Le prélèvement libératoire : l'autoentrepreneur pourra opter pour ce versement à condition que son revenu ne dépasse pas 27 519 € par part du quotient familial (27 086 € en 2019). Soit 55 038 € pour un couple sans enfant.
  • Revalorisation des seuils de chiffre d'affaires : il est d'usage de revaloriser ces seuils tous les 3 ans. Le projet de loi de finances 2020 prévoit de réhausser ces seuils sur 2020, 2021 et 2022  à :
    - de 170 000 € à 176 200 € pour les activités d’achat-revente et de fourniture de logement (micro-BIC) ;
    - de 70 000 € à 72 500 € pour les autres prestations de services commerciales, les prestations de loueurs en meublé (micro-BIC) et les prestations de services libérales (micro-BNC)
  • Revalorisation de certains seuils applicables en matière de TVA :
    La revalorisation des seuils de chiffre d'affaires s'accompagne naturellement d'une revalorisation des seuils permettant de bénéficier de la franchise de TVA : 
    - seuils classiques de la franchise en base de TVA : 85 800 € pour négoce (achat-revente) et fourniture de logement (82 800 € en 2019) et 34 400 € pour prestations de services et loueurs en meublé (33 200 € en 2019).
    - seuils majorés de la franchise en base de TVA : 94 300 € pour négoce et fourniture de logement (91 000 € en 2019) et 36 500 € pour prestations de services et loueurs en meublé (35 200 € en 2019).
    Le régime simplifié d’imposition réel de TVA pourrait s’appliquer aux microentreprises dont les recettes ne dépassent pas 818 000 € pour les activités de négoce et fourniture de logement (789 000 € en 2019) et 247 000 € pour les prestations de services et locations en meublé (238 000 € en 2019).

 

La micro-entreprise expliquée en 2 minutes et en vidéo

 

 

Quelles options pour ma nouvelle structure juridique post auto-entrepreneur ?

 

Pour mieux choisir la structure juridique de votre société, il faut prendre en compte plusieurs critères :

  • Couverture sociale : selon les formes juridiques, vous pouvez opter pour le régime social des indépendants (EIRL, EURL, SARL) ou le régime social de salarié (SASU, SAS, SA)
Responsabilité juridique et financière de la société :
    la plupart des formes juridiques sont à responsabilité limitée (EIRL, EURL, SARL, SASU, SAS, SA), ce qui n’est pas le cas de l’entreprise individuelle (EI) où le gérant est indéfiniment responsable des dettes éventuelles de sa société sur son patrimoine personnel

Pour en savoir plus sur les différentes formes juridiques, vous pouvez consulter l'article Comment choisir la forme juridique de ma société ?

Comment procéder lors de la cessation de l’activité d’ auto-entrepreneur ?

Le statut d’auto-entrepreneur s’exerce sous la forme juridique de l’entreprise individuelle. Lors du passage au statut de société, il vous faudra faire une demande de cessation d’activité pour l’entreprise individuelle auprès de votre CFE (Centre de Formalités des Entreprises).ebook-guide-eurl

 

Comment immatriculer sa nouvelle société SASU/EURL?

 

En ligne sur Guichet-Entreprise ou directement au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) pour une activité commerciale, ou au RM (Répertoire des Métiers) pour une activité artisanale, ou à l’URSSAF pour une activité libérale.

Pour en savoir plus sur l’immatriculation de votre société, vous pouvez consulter notre page d’explications sur les 7 étapes d'immatriculation.

 

Quid de la TVA ?

 

Vous devenez assujetti à la TVA. Vous facturez la TVA à vos clients, vous la récupérez sur vos ventes (TVA collectée), vous déduisez la TVA de vos achats (TVA déductible) et vous reversez la différence à l’Etat.

Nous vous invitons à lire notre article sur le fonctionnement de la TVA.

 

Puis-je garder mon ACCRE après être passé du statut d'auto-entrepreneur à l'EURL/SASU ?

 

Le fait de passer du statut d’auto-entrepreneur à une forme juridique de société ne vous fait pas perdre le bénéfice de l’ACCRE, sauf si vous exercez votre activité depuis une nouvelle adresse.

 

Comment puis-je obtenir mes statuts à un prix accessible ?

 

La complexité du juridique lors d’une création d’entreprise entraîne souvent une confusion pour l’entrepreneur, lui faisant perdre un temps précieux pour se former et l’empêchant de se consacrer sur sa vraie mission qui consiste à créer une activité solide et pérenne.

D’où la nécessité de recevoir des conseils juridiques de la part d’un professionnel du droit pour la transformation de son statut auto-entrepreneur en SASU/EURL

Souvent, la décision de passer du statut de micro-entrepreneur à la création d'une société unipersonnelle comme la SASU ou l'EURL vient d'un besoin de devenir plus crédible aux yeux de ses différents partenaires.

En exerçant son activité sous la forme d'une SASU ou d'une EURL, le micro-entrepreneur peut ouvrir son capital aux investisseurs. Mais cette transformation va entrainer un certain nombre de conséquences quant aux cotisations sociales et à la fiscalité de l'entreprise. Enfin tous les contrats conclu en nom propre devront être modifiés afin de faire apparaitre la dénomination sociale de l'entreprise et son numéro de siret. C'est pourquoi, un accompagnement peut être nécessaire pour bien saisir toutes les nouvelles obligations auxquelles vous allez être désormais soumis et surtout vous soulagez de toutes les formalités qu'il y aura à effectuer. 

Amélie Gautier

Écrit par

Amélie Gautier

Diplômée d'un Master en droit des affaires et passionnée par le monde de l'entreprise, Amélie s'efforce de rendre accessible les informations juridiques nécessaires aux entrepreneurs tout au long de leurs projets.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Transformation de la SCI en SARL : quelle procédure ?

La transformation d'une société consiste en un changement de forme juridique tout en assurant la ...

Sabrina Ait El Hadi

Sabrina Ait El Hadi

Transformer une SAS en SARL : quels avantages ?

Bien que nous insistions beaucoup sur le fait qu’il faut réfléchir mûrement son projet d’entreprise ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Peut-on passer d’une entreprise individuelle au statut d’auto-entrepreneur ?

Vous êtes actuellement sous le régime de l’entreprise individuelle et le régime de la ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Modification des statuts de SCI suite à une cession de parts : les étapes à suivre

Vous pouvez être amené à modifier les statuts d’une société civile immobilière (SCI) pour ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Transformation de la SARL en SCI : quelle procédure suivre ?

Vous avez créé une société à responsabilité limitée (SARL) mais votre activité évolue de telle ...

Sabrina Ait El Hadi

Sabrina Ait El Hadi

Transformation SARL en SAS : quels avantages et formalités ?

  Créée en 1994 et accessible aux PME depuis 1999, la société par actions simplifiée (SAS) s'est ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Changement de forme juridique : quelles conséquences pour mon activité ?

La loi permet aux entrepreneurs de faire diverses modifications de leurs entreprises lorsqu’ils les ...

Sabrina Ait El Hadi

Sabrina Ait El Hadi

Passer de l’entreprise individuelle à la micro-entreprise : est-ce possible ?

Actuellement à la tête d’une entreprise individuelle (EI), cette dernière fait l’objet d’une baisse ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Transformation d'une EURL en SARL : quelle procédure ?

L’activité est bonne, votre EURL s’agrandit ! Vous intégrez un nouvel associé, et passez alors en ...

Sabrina Ait El Hadi

Sabrina Ait El Hadi

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier