BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    CATÉGORIE CRÉER ENTREPRISE > FICHE CREATION-ENTREPRISE > Devenir livreur Just Eat : comment faire ?

    Comment devenir livreur Just Eat ?

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Vous souhaitez devenir livreur chez Just Eat et vous ne savez pas comment vous y prendre. Les plateformes de livraison (Amazon, Just Eat, Glovo, Frichti, Stuart) attirent ainsi beaucoup de candidats grâce à des promesses d‘argent rapide.

    Quelles qualités devez-vous posséder pour devenir coursier chez Just Eat ? De quel matériel devez-vous disposer ? Quelles sont les formalités à accomplir pour obtenir une licence de transport ? Faut-il créer sa société pour devenir livreur ? Quelle structure juridique choisir ? Captain Contrat vous dit tout pour devenir livreur chez Just Eat.

     

    Au sommaire de cet article :

    1. Devenir livreur Just Eat
    2. Quelle structure juridique choisir pour être coursier ?
    3. Les avantages et les inconvénients à devenir livreur Just Eat

    Devenir livreur Just Eat

    Vous souhaitez devenir livreur chez Just Eat, mais vous ne savez pas comment vous lancer. Captain Contrat vous aide à y voir plus clair.

    Il faut débuter par étapes et déterminer tout d’abord si vous possédez les prérequis pour devenir livreur chez Just Eat. Deux prérequis sont indispensables :

    • vous devez maîtriser un véhicule ;
    • vous devez savoir vous déplacer aisément et rapidement.

    Le véhicule à maîtriser est en général un vélo ou un scooter, voire parfois un véhicule léger. En vélo, vous n’avez pas de compétences particulières à avoir. Pour le scooter il faut être en possession d’un permis vous donnant droit à le conduire. Il s’agit là du permis B. 

    Vous devez savoir vous déplacer dans la ville aisément et rapidement. En effet, il faut connaître les itinéraires les plus rapides, les raccourcis, afin de ne pas perdre trop de temps. Plus vous irez vite et plus aurez de courses à faire. Cette notion de rentabilité est en effet importante dans ce métier.

    Just Eat vous fournit en principe le moyen de locomotion, plutôt des vélos ou des scooters. Ceux-ci sont estampillés Just Eat. Vous aurez également un blouson ou un tee-shirt au logo de la boîte.

    Enfin il est indispensable que vous ayez un smartphone. En effet, vous devez télécharger l’application Just Eat sur un smartphone. C’est par cette application que vous recevez les commandes de courses à livrer. Ainsi, vous pouvez vous connecter quand vous le souhaitez.

    Vous devez également vous enregistrer au Registre national des transporteurs si vous vous déplacez en véhicule à moteur, que ce soit un véhicule à 2, 3 ou 4 roues. Cette démarche vous permet d’avoir une licence de transport de marchandises légères (moins de 3,5 tonnes).

    Vous devez respecter des règles sanitaires pour pouvoir livrer de la nourriture. Ces règles sont d’autant plus fortes en tant de pandémie comme celle de la covid-19.

    Vous allez aussi souscrire une responsabilité civile professionnelle. C’est en effet obligatoire en cas de difficultés rencontrées lors d’une livraison. Votre activité peut comporter des risques vous pouvez avoir un accident, connaître des détériorations de marchandises, un vol de marchandises, etc. Cette assurance vous permettra d’être couvert si un tel événement survient. Nous vous conseillons de faire des comparatifs de coûts de souscription à ce type d’assurance.

    Enfin, si vous vous déplacez en véhicule motorisé, celui-ci doit être assuré avant de vous en servir.

    devenir livreur just eat

    Quelle structure juridique choisir pour être coursier ?

    Vous êtes décidé à devenir livreur de repas chez Just Eat. Vous avez les qualités requises mais vous devez remplir certaines formalités juridiques avant de présenter votre candidature.

    Dans un premier temps vous devez opter pour un statut juridique.

    Il existe plusieurs formes d’entreprises individuelles.

    La microentreprise

    Le statut le plus simple et le plus rapide pour devenir livreur et d’être en auto-entreprise.

    Ainsi, pour devenir auto-entrepreneur rien de plus simple. Tout peut se faire aujourd’hui sur internet.

    À noter : Attention à bien vous inscrire sur ce site. Des arnaques existent sur de faux sites qui vous demandent des frais d’inscriptions.

    Sur le site de l’URSSAF vous devez remplir un formulaire en répondant à certaines informations. Puis, vous transmettez le formulaire à la chambre de commerce et de l’industrie de votre département ou alors vous l’adressez via internet. Vous recevrez ensuite votre numéro SIRET. 

    Les avantages du statut d’auto-entrepreneur sont nombreux pour débuter votre activité :

    • il est facile de créer son entreprise ;
    • vous n’avez pas de statut à rédiger ;
    • vous n’avez pas de capital social à déposer. Vous devez simplement avoir un compte bancaire sur lequel vous déposez vos revenus. Il peut être votre compte bancaire courant ;
    • vous n’avez pas de charges sociales ;
    • vous n’avez à payer de TVA lorsque votre chiffre d’affaires est inférieur à 85 800 €. Dans ce cas il faudra mentionner sur vos factures : TVA non applicable, article 293 B du CGI ;
    • vous pouvez bénéficier de l’ACRE avec ce régime, sous certaines conditions ;
    • si vos recettes sont nulles, vous devez tout de même le déclarer à l’URSSAF mais vous n’aurez rien à payer : ni impôt sur le revenu, ni cotisations sociales. 

    La seule limite au choix de l’auto-entreprise est que votre chiffre d’affaires ne doit pas dépasser 176 200 € par an pour les activités de prestation de services.

    Ainsi, si vous vous apercevez que vous êtes susceptible de dépasser ce plafond, vous pouvez songer à une autre forme d’entreprise individuelle, comme l’EURL, l’EI ou la SASU.

    L’entreprise individuelle (EI)

    Avec l’Entreprise individuelle vous êtes associé unique et vous pouvez exercer à titre d’auto-entrepreneur. La création d’une EI est simple.

    Vous êtes libre de gérer votre entreprise avec vos biens personnels. Cela signifie qu’en tant qu’entrepreneur individuel vous gérez les fonds de votre entreprise comme vous le souhaitez. Vous pouvez ainsi prendre des fonds de l’entreprise à des fins personnelles. Vous êtes imposé sur la base des bénéfices que vous percevez.

    En revanche, en cas de difficulté, votre patrimoine personnel peut être confondu avec le patrimoine professionnel.

    L’EURL

    L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) ne compte qu’un seul associé. Vous serez assimilé à un travailleur non salarié. La création est un peu plus complexe que celle d’une EI. En effet, il s'agit ici d'une société. Vous devez immatriculer l’EURL au registre du commerce et des sociétés, rédiger des statuts ou encore déposer un capital social. 

    L’avantage de l’EURL est que, en cas de difficulté financière, seul le patrimoine professionnel pourra être mis en cause. Votre responsabilité sera limitée à vos apports.

    En outre, la fiscalité de l’EURL est intéressante car seul le bénéfice réel (bénéfice après déduction des charges) sera imposé.

    Les inconvénients par rapport à la micro-entreprise sont que les formalités administratives sont plus lourdes. Vous devez tenir une comptabilité. Vous devez également faire un bilan chaque année et déposer vos résultats annuels auprès du greffe du tribunal de commerce. Enfin, le régime social du gérant est celui de la Sécurité sociale des indépendants.

    La SASU

    La société par actions simplifiées unipersonnelle (SASU) diffère par certaines caractéristiques de l’entreprise individuelle. En effet, c’est une société, comme son nom l’indique.

    Cette forme juridique, vous offre un certain nombre d’avantages :

    • vous avez une souplesse dans la rédaction des statuts ;
    • vous êtes associé unique 
    • il n’y a pas de capital social minimum ;
    • vous devez définir le siège social de la SASU. Ce peut être votre adresse personnelle ;
    • une SASU peut exercer n’importe quelle activité commerciale ;
    • votre responsabilité en tant qu’entrepreneur est limitée au montant de l’apport du patrimoine. Votre patrimoine personnel ne sera pas affecté en cas de difficulté ;
    • votre régime social sera celui d’un assimilé salarié.

    Les bénéfices de la SASU sont soumis à l’impôt sur les sociétés. Le président de la SASU est soumis à l’impôt sur le revenu.

    Les inconvénients de la SASU sont :

    • le taux des charges sociales est élevé par rapport à l'EURL ;
    • le coût de gestion est plus élevé. Vous devez tenir un registre des décisions et déposer les procès-verbaux auprès du centre des formalités des entreprises.

    Les avantages et les inconvénients à devenir livreur Just Eat 

    Il y a beaucoup d’avantages à être livreur de courses à domicile. Comme l’atteste le nombre florissant d’enseignes telles que Just eat, Uber eat, Deliveroo, Stuart, etc.

    Vous pouvez exercer une autre activité en parallèle. Ainsi devenir livreur de courses à domicile est un bon moyen de commencer à gagner sa vie.Cependant il ne faut pas faire l’impasse des inconvénients qui sont surtout d’ordre physique. Vous devez faire beaucoup de courses pour gagner de l’argent et donc être rapide. En vélo cela nécessite une bonne condition physique.

    En outre, vous ne pouvez pas dépasser un seuil de chiffre d’affaires si vous souhaitez rester auto-entrepreneur.

    Quoiqu’il en soit il peut être motivant de débuter en tant que livreur sans avoir de formation spécifique. Captain Contrat vous guide vers ce chemin. Créer votre structure juridique, devenez un indépendant et exercez votre activité de livreur. 

    Devenez indépendant en quelques clics Je deviens indépendant 

     

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES
      devenir barbier

      fiche creation-entreprise

      Comment devenir barbier et ouvrir votre propre salon ?

      ouvrir un garage automobile

      fiche creation-entreprise

      Ouvrir un garage automobile : les étapes

      devenir maquilleuse

      fiche creation-entreprise

      Devenir maquilleuse/maquilleur : comment faire ?

      ouvrir un bar à tapas

      fiche creation-entreprise

      Ouvrir un bar à tapas : comment faire ?

      ouvrir un salon de beauté

      fiche creation-entreprise

      Ouvrir un salon de beauté : les démarches

      Yves-Antoine Ekamby
      A propos de Yves-Antoine Ekamby

      Diplômé d'un Master II en droit à l'Université Paris Descartes et passionné d'entrepreneuriat, Yves-Antoine a à coeur d'aider au mieux les entrepreneurs dans leurs projets

      COMMENTAIRES