Ravis de vous revoir ! Votre démarche a été enregistrée 🚀 Reprendre ma démarche

Comment ouvrir un spa ?

Philippe Wagner
Philippe Wagner Co-fondateur de Captain Contrat. Diplômé d'HEC Paris. Relu par Sofia El Allaki, Diplômée en droit

Le spa est très tendance ces dernières années. On en compte plus de 3 000 en France aujourd’hui. De plus en plus de personnes apprécient ce type d’établissement et y vont assez souvent. Des hôtels, pour répondre aux attentes de leurs clients, complètent leurs offres avec ce service. L’ouverture d’un spa apparaît donc comme une activité rentable et cela fait que de nombreux entrepreneurs se tournent vers elle. Si vous aussi vous désirez créer votre entreprise, sachez qu’il y a quelques dispositions à prendre, pour votre sécurité et celle de votre clientèle. Nous vous informons ici sur la démarche à suivre.

 

 

Quelles qualifications pour ouvrir un Spa ?

 

Il n’existe à ce jour, comme pour ouvrir un salon de thé, aucune formation diplômante à suivre pour ouvrir un SPA.  En effet, l’ouverture d’un spa consiste à mettre en place pour les clients un bac à ébullition — bains chauds, bains de vapeur — avec, si vous le désirez, une option de « massage bien-être ». Si les massages thérapeutiques peuvent nécessiter une formation spécifique, ce n’est pas le cas du « massage bien-être ». Vous pouvez aussi penser à ouvrir un salon de beauté, un institut de beauté ou un salon de massage dédié.
Il faut bien noter qu’un spa n’est pas un établissement qui offre tous les services du bien-être. Par conséquent, il faut être vigilant. En effet comme pour ouvrir un bar à champagne, si vous souhaitez vendre de l'alcool au sein de votre SPA, il faudra que vous soyez détenteur d'une licence de débit de boisson. Par ailleurs, si vous décidez par exemple de proposer des soins esthétiques, vous devez être titulaire d’un des diplômes nécessaires ou avoir un employé qui soit titulaire de ces diplômes. Il s’agit :

  • du CAP esthétique option soin du corps ;
  • du brevet ou d’un bac professionnel esthétique ;
  • du BTS option métier de l’esthétique.

 

Les démarches à suivre pour la création d’un spa

 

Pour ouvrir votre Spa, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

 

Faire une étude de marché et élaborer un business plan

 

Il ne s’agit pas encore ici de démarches administratives, mais de mesures à prendre pour sécuriser sa future entreprise. En effet, comme c’est le cas pour toute activité commerciale, la première des choses à faire quand vous décidez de créer un spa, c’est de réaliser une étude de marché. Cette étape n’est pas une obligation, mais elle vous permettra tout de même d’évaluer l’offre et la demande.
Il s’agit de se renseigner à propos du secteur géographique où l’on veut s’installer, sur les clients qui utilisent les spas, leurs besoins ; d’identifier les centres qui existent déjà et de se renseigner sur les prestations qu’ils proposent ainsi que les tarifs qu’ils pratiquent. Ces diverses données vous permettront de savoir s’il est opportun ou non de démarrer cette activité dans une zone.
Vous pouvez faire cette étude vous-même, en menant une enquête, vous basant sur une série de questionnaires. Vous pouvez également la confier à une agence spécialisée. Il en existe de différentes sortes, avec des grilles variables.
Après l’étude de marché, il faut élaborer un business plan. Il s’agit du document qui pourrait vous aider à convaincre un potentiel investisseur de financer votre activité mais aussi de vérifier chiffres à l’appui, l’intérêt financier du spa.
Si vous avez des besoins en trésorerie, les banques vous demanderont ce business. Il est parfois recommandé de solliciter les services d’un expert-comptable pour bien l’élaborer et il faut surtout penser aux éventuels accidents ou ennuis qui pourraient grever l’équilibre financier. Vous pouvez aussi faire appel à des outils en ligne comme créer-mon-business-plan, proposant des modèles de business plan centre de bien-être.

En ce qui concerne spécifiquement l’exploitation d’un spa, n’hésitez pas à charger au maximum les frais de plomberie et dépenses d’eau et de chauffage. Ceci est souvent sous-estimé par rapport à la réalité.

Prévoir le budget du spa

 

Une étape très importante dans le processus d'ouverture de spa est l’estimation du budget. En effet, c’est sur la base de celui-ci que pourrez engager les dépenses de votre démarrage d’activité et de votre développement ultérieur.
Le budget varie en fonction de plusieurs critères. Pour l’estimer, vous devez prendre en compte plusieurs éléments : le matériel nécessaire (hammam, sauna, cabine de douche, table de massages…), les installations et aménagements à effectuer, le stock de départ, tous les coûts de création, les frais de publicité, les frais de plomberie , etc..
Ici également, vous pouvez faire l’estimation vous-même. Il suffira de prendre en compte tous les éléments évoqués ci-dessus. Mais vous pouvez aussi confier cette estimation à des spécialistes du secteur. Ces derniers sauront prendre en compte toutes les données nécessaires pour élaborer le budget le plus adapté.

 

 

 

Choisir le statut juridique adapté à l'ouverture de votre SPA

 

Pour ouvrir un spa, vous devez forcément choisir un statut juridique. C’est une étape indispensable.   
En effet, vous avez le choix entre différents statuts juridiques. Vous pouvez choisir de créer une société (SARL, SAS, SASU, SNC…), une entreprise individuelle ou d’exercer votre activité sous le statut d’auto-entrepreneur.
Pour bien choisir, vous devez vous poser certaines questions. Voulez-vous travailler seul ou avec des associés ? Prévoyez-vous un budget élevé ? Souhaitez-vous séparer votre patrimoine personnel de celui de l’entreprise ?   Quel est le régime de sécurité sociale auquel vous désirez vous affilier ?...  Quelle est votre situation par rapport aux murs du spa ? Développez-vous plus un « commerce » ou un « concept » ? Aurez-vous plusieurs activités très différentes (pourquoi pas un restaurant et une boutique de cosmétiques) ou juste l’activité « spa » ?
Par exemple, si vous désirez vous associer à d’autres personnes, la SAS ou la SARL peuvent être une bonne solution. Avec elles, la responsabilité des associés est limitée à leurs apports et le patrimoine personnel est séparé de celui de la société (en version SASU et EURL si vous êtes le seul associé).

 

Accomplir les formalités relatives au statut juridique

 

Après le choix du statut juridique, commencent les formalités administratives de création de votre spa. En réalité, ces formalités diffèrent en fonction de la forme sociale. Selon que vous ayez choisi d’exercer sous forme de SASU ou de SARL, les démarches administratives ne sont pas les mêmes.
Toutefois, pour la plupart des formes juridiques, on distingue les étapes suivantes :

  • la rédaction des statuts de l’entreprise ;
  • la publication d’avis de création au journal d’annonces légales ;
  • les formalités au niveau du centre des formalités des entreprises (CFE).

 

Ce n’est donc qu’une fois après avoir choisir votre forme juridique que vous identifierez exactement les démarches à accomplir.

 

Déclarer l’activité à la mairie et à l’ARS

 

Lorsque vous ouvrez un spa, il est impératif de le déclarer à la mairie de la ville où vous exercez. Aussi, vous devez vous engager auprès de l’ARS — Agence Régionale de Santé — en ce qui concerne le respect des exigences sanitaires.
En effet, votre entreprise doit accueillir du public et le spa doit donc faire l’objet d’entretiens stricts.
Dans un spa, l’eau se maintient à des températures élevées, ce qui peut favoriser le développement des bactéries. Vous devez donc vous engager à faire au moins deux fois par jour, des tests afin de vous assurer de la qualité de l’eau.
Le résultat des tests doit être porté à la connaissance des clients, c’est-à-dire que vous devez l’afficher dans un endroit où tous les clients le verront.
En ce qui concerne le traitement de votre établissement, vous devez vous servir de produits autorisés par le Ministère de santé.
Tous les mois, l’ARS procède à des prélèvements afin de s’assurer de l’absence de germes. Dans le cas où ces prélèvements révèlent que le spa n’est pas aux normes, sa fermeture peut être ordonnée.

Pour résumer, il faut retenir qu'ouvrir un spa est une création d'entreprise habituelle avec quelques modalités spécifiques en ce qui concerne le respect des normes d’hygiène et de sécurité.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Prêt à démarrer votre activité ?
Ouvrir un Spa
Philippe Wagner
Ecrit par Philippe Wagner
Philippe Wagner est diplômé d'HEC Paris. Il a travaillé comme consultant et banquier d'affaires avant d'être bras droit de Gilles Babinet - entrepreneur aguerri - qui lui a fait découvrir le monde des start-up. Fin 2012, il se lance avec son frère, Maxime, avec la volonté d’accompagner les TPE/PME dans leur développement.
Relu par Sofia El Allaki

Ces articles pourraient également vous intéresser

Toutes les étapes pour réussir l'ouverture d'un commerce
7 min
Toutes les étapes pour réussir l'ouverture d'un commerce
Créer son entreprise : les étapes pour réussir (2024)
10 min
Créer son entreprise : les étapes pour réussir (2024)
Comment devenir entrepreneur ?
6 min
Comment devenir entrepreneur ?
Création d'entreprise en ligne : quelles sont les étapes à réaliser ?
6 min
Création d'entreprise en ligne : quelles sont les étapes à réaliser ?
Création d'une entreprise d'organisation d'événements : les étapes
4 min
Création d'une entreprise d'organisation d'événements : les étapes
Entreprise de bâtiment : les étapes à suivre pour la créer
5 min
Entreprise de bâtiment : les étapes à suivre pour la créer
Ouvrir un magasin informatique : le guide
5 min
Ouvrir un magasin informatique : le guide
Les étapes pour créer une entreprise en France
3 min
Les étapes pour créer une entreprise en France
Etre indépendant : définition et procédure
4 min
Etre indépendant : définition et procédure
Comment créer son entreprise de formation ?
3 min
Comment créer son entreprise de formation ?