1. Recruter et gérer vos salariés
  2. Droit des salariés
  3. Fermer son entreprise pour Noël : vos 5 questions les plus fréquentes

Fermer son entreprise pour Noël : vos 5 questions les plus fréquentes

Je pose mes questions à un juriste 
Je pose mes questions à un juriste 
Maxime Wagner
Écrit par Maxime Wagner
Cofondateur de Captain Contrat, Maxime a débuté en analyse de risque financier et a évolué sur des enjeux d'innovation dans la distribution. Il est diplômé de Centrale Lille et l'ESSEC.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Vous êtes dirigeant, chef d’entreprise et vous envisagez de fermer votre entreprise quelques jours durant les congés de fêtes de fin d’année. 

Mais quelles sont les règles à suivre ? Quelle est la procédure à mettre en place pour informer vos salariés de cette fermeture ? Les salariés sont-ils tenus de poser des congés payés ? Comment faire si un salarié a épuisé tous ses jours de congés ? 

Voici les 5 questions à se poser avant de décider de fermer votre entreprise durant cette période. 

 

 

1/ En tant que chef d’entreprise, dois-je consulter en amont les représentants de ma société ? 

 

En tant que dirigeant, vous pouvez prendre la décision de fermer votre entreprise quelques jours pour Noël. Ceci d’autant plus s’il est d’usage dans votre organisation de stopper l’activité en cette période. Vous devrez toutefois consulter en amont le Comité social et économique (CSE) de votre entreprise. Celui-ci rendra un avis favorable ou non. 

Pensez également à vérifier les accords d’entreprises ou conventions collectives applicables dans votre société. Ces accords peuvent parfois fixer les modalités à respecter en cas de fermeture de l’entreprise. 

2/ Quelles sont les règles à respecter pour informer vos salariés ? 

 

Il est obligatoire d’informer vos salariés de votre décision de fermer votre entreprise pendant les congés de Noël. Cette information doit être diffusée dans un délai suffisant. Mais qu’est-ce qu’un délai suffisant ? Quels sont les délais à respecter ? 

Il existe 2 types de délais à respecter

  • Tout d’abord, l’employeur doit informer ses salariés de l’ouverture de la période de prise des congés payés au moins 2 mois avant l’ouverture de cette période. Ceci pour permettre à vos salariés de s’organiser pour poser leurs congés. 

A défaut de communication dans ce délai, la période de fermeture ne sera pas considérée comme une période congés payés et vous devrez indemniser vos salariés. 

En outre, vous devrez informer vos salariés de la fermeture de votre entreprise au moins 1 mois à l’avance, et ce par tout moyen. 

 

3/ Durant combien de jours puis-je décider de fermer mon entreprise ? 

 

Tout d’abord, il n’est pas possible de poser plus 24 jours ouvrables (soit 4 semaines) en une seule fois. 

Ainsi, vous pouvez décider de fermer durant 4 semaines au cours de l’année et choisir de fermer pour une semaine en période de fin d’année par exemple. 

Le tout ne devra toutefois pas dépasser 5 semaines (soit 25 jours ouvrés), référence aux 30 jours ouvrables de congés payés légaux auxquels ont droit les salariés en France. 

Dans la limite de ces 5 semaines, vous pouvez décider de fermer votre entreprise pour Noël. Vos salariés sont alors contraints de poser leurs congés payés si les délais d’information ont bien été respectés. 

Au delà de ces 5 semaines légales, vous devrez indemniser vos salariés afin de leur éviter une perte de salaire. 

 

4/ Que faire si un salarié a déjà épuisé tous ses jours de congés ? 

 

Dans ce cas l’employeur n’est pas tenu de rémunérer un salarié qui n’aurait plus suffisamment de de congés payés à poser

En tant qu’employeur, vous gardez la possibilité de fermer votre entreprise à condition que les règles de délais d’information soient respectées. 

Le salarié ne pourra pas être indemnisé pour la période non travaillée. La seule solution pour lui est de poser des congés sans solde, ou des RTT s’il en bénéficie. 

Vous pouvez également proposer à votre salarié de poser des jours de congés par anticipation, c’est à dire avant que ne les ait acquis. Vous pourrez les déduire par la suite. 

 

5/ Que faire si un salarié est en période d’essai ou en arrêt maladie durant cette période de fermeture 

 

La période d’essai d’un salarié permet à l’entreprise d’évaluer ses compétences. A l’inverse, elle permet au salarié de déterminer si les missions et le cadre de son travail lui conviennent. 

Si l’entreprise est fermée, cette évaluation est bien sûr impossible. La période d’essai est donc naturellement prolongée de manière équivalente à la fermeture. 

Quant au salarié qui tombe malade durant la période de fermeture, les congés ne pourront pas être reportés. 

A l’inverse, si le salarié tombe malade avant la période de fermeture, il sera donc placé en arrêt maladie. Les congés payés qu’il avait posés devront donc être reportés. 

 

Encore des questions ? 

 

Vous avez régulièrement des questions concernant le juridique, l'administration ou tout simplement la gestion quotidienne de votre entreprise ? Découvrez notre accompagnement juridique ! Un juriste dédié répond à vos questions et cerise sur le gâteau, vous bénéficiez d'une bibliothèque de documents utiles au développement de votre société. 

 

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

5 min
Lettre d’avertissement : 7 raisons pour avertir son salarié

Avant de sanctionner votre salarié, vous pouvez le mettre en garde des conséquences de son comportement avec une lettre d'avertissement.

5 min
Mise à pied conservatoire : la procédure

Quelle procédure l'employeur doit-il respecter pour la mise à pied de son salarié ? Quelle différence entre la mise à pied conservatoire et disciplinaire?

5 min
Dépôt d’un accord d’entreprise : quelle procédure ?

Quelles sont les procédures pour déposer un accord d'entreprise, auprès de quel organisme, et quelles sont les obligations d'affichages au sein de la société.

5 min
Lettre d’avertissement : quand et comment l'envoyer

Dans quel cas l'employeur doit-il avoir recours à une lettre d'avertissement? Qu'est ce que cela implique pour le salarié? Est-ce un motif de licenciement ?

5 min
Référent harcèlement : définition et fonctionnement (guide 2022)

Créé par la loi du 5 septembre 2018, le statut de référent harcèlement a pour objectif de lutter donc les actes de harcèlement moral et sexuel ainsi que les comportements sexistes au travail. Me Camille Smadja vous guide pour mettre en place ce référent.

5 min
Lettre de démission sans préavis : exemple et enjeux

Découvrez ce qu'il faut savoir sur la lettre de démission, avec ou sans réalisation d'un préavis. Vous trouverez également dans cette article un exemple de lettre de préavis.

5 min
Vol en entreprise : entraine-t-il le licenciement d'un salarié ?

Il n'est pas aisé de réagir à un vol commis par un salarié. Le point sur les moyens juridiques et les sanctions pouvant être invoqués par l'employeur.

5 min
Imposer des congés payés, est-ce possible ?

L'employeur peut-il imposer ou modifier des congés payés ou RTT ? Depuis la crise sanitaire, des mesures dérogatoires permettent aujourd'hui à l'employeur d'imposer ou modifier des congés déjà posés. Me Camille Smadja décrypte le sujet.

5 min
Cumul mandat social et contrat de travail : est-ce possible ?

Selon les cas, il est possible de cumuler un mandat social avec un contrat de travail dans la même société 👔 Quels sont les avantages et conditions ? Me Moine vous accompagne

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier