BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter

    Devenir chauffeur Uber : mode d'emploi

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Devant l’émergence des plateformes de chauffeurs privés comme Uber, le statut de chauffeur VTC a beaucoup évolué durant ces dernières années. Réglementation à connaître, organismes à contacter, démarches à suivre… comment devenir chauffeur Uber ? Pas à pas, suivez le guide !

    Quelles sont les étapes pour devenir chauffeur Uber ?

    1. Suivre la formation initiale et passer l'examen
    2. Obtenir sa carte VTC
    3. Création de son statut juridique
    4. Inscription au registre VTC
    5. Finaliser, peaufiner... et se lancer

    Devenir un chauffeur Uber, c’est quoi ?

    Avant de vous lancer dans la démarche, il est essentiel de faire un point sur le statut du chauffeur Uber.

    Le chauffeur Uber est un chauffeur VTC, soit Véhicule de Transport avec Chauffeur, qui exerce son activité via la plateforme web Uber. Il existe aussi LeCab, Chauffeur privé, Marcel Cab…

    Taxi ou VTC, le transport est réalisé à titre onéreux – contrairement au principe du co-voiturage -, mais le chauffeur Uber n’est pas un chauffeur de taxi : ce dernier est tenu par une réglementation stricte, et doit obtenir une licence de taxi, qui lui donne l’autorisation de stationner sur la voie publique.

    Le statut de chauffeur VTC est moins réglementé, plus facile à obtenir. Il permettrait de créer un revenu complémentaire, tout en organisant son emploi du temps à sa guise, dans un contexte assez sympathique – à condition d’aimer sociabiliser-. Il faut aussi avoir le sens de l’accueil et du service, bien connaître les coins et recoins de sa ville, et savoir se rendre disponible… et aimer conduire !

    Sans être très compliqué, devenir chauffeur Uber implique toutefois de passer par quelques étapes obligatoires.

    Étape 1 : suivre la formation initiale et passer l’examen

    Une formation est nécessaire avant de lancer les démarches : A l’issue d’une formation d’environ 3 semaines, vous devrez passer un examen national de deux épreuves, théorique sous forme de QCM ou de QRC, et pratique, au volant.

    Il existe de nombreuses écoles agréées qui préparent à l’examen, Uber travaille avec ses propres partenaires. Il vous faudra compter de 500 € à 1500€ pour la formation, suivant le centre choisi.

    Et si vous pouvez justifier d’une expérience de chauffeur professionnel pour le transport des personnes d’au moins 1 an au cours des 10 années précédentes, vous serez dispensés de l’examen, pour obtenir votre carte professionnelle VTC.

    Étape 2 : obtenir sa carte VTC

    L’examen en poche, il faut faire une demande écrite de carte professionnelle auprès de la préfecture de son département. Pour les parisiens, le document est téléchargeable en ligne 

    Vous devez constituer un dossier avec :

    • La photocopie de votre permis B, obtenu depuis plus de 3 ans ou de 2 ans en cas de conduite accompagnée,
    • Le justificatif de la réussite à l’examen obligatoire ou les justificatifs de votre expérience qui vous dispense de l’examen,
    • Un certificat d’aptitude, délivré à l’issue d’une visite médicale obligatoire
    • 2 photos d’identité en couleur
    • Une photocopie recto-verso de votre carte d’identité ou de votre passeport
    • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois

    Si le dossier est complet, la carte est transmise dans un délai maximum de 3 mois. Sans réponse, il faut considérer que la demande a été refusée.

    La carte VTC est valable pour une durée de 5 ans : pour la renouveler, il faudra suivre une formation de 14 heures dans un centre agréé.

    Devenir_Uber_Etapes

    Étape 3 : la création de son statut juridique pour devenir chauffeur Uber

    Micro-entrepreneur, EI, EURL, SASU… le chauffeur Uber peut créer son entreprise sous la forme qu’il préfère. Il n’existe pas de structure « idéale » en soit, le meilleur statut sera le plus adapté à votre situation. Il faut peser son choix en fonction de nombreux critères tels que le plafonnement éventuel du chiffre d’affaires, le volume des dépenses pour déduire la TVA de ses charges…

    Une fois choisi, il faudra suivre les démarches nécessaires à la création du statut, soit :

    • La déclaration de création d’activité en ligne pour la micro-entreprise
    • L’inscription au RCS auprès du greffe du tribunal de Commerce de votre département, pour une société. Le coût peut varier de 50 € à 200 €.

    Vous devrez joindre une copie de votre carte professionnelle au dossier.

    Étape 4 : L’inscription au registre des VTC

    On y est presque ! Le SIREN obtenu vous permet désormais de vous enregistrer au registre des VTC, et d’obtenir la licence VTC indispensable pour l’exploitation de votre véhicule comme VTC.

    L’inscription peut être réalisée directement en ligne, sur le site du Ministère de la transition écologique et solidaire en joignant les documents suivants :

    • Une attestation d’assurance Responsabilité civile et professionnelle
    • Une copie du justificatif d’immatriculation de l’entreprise, soit votre SIREN ou Kbis
    • Une copie du certificat d’immatriculation de votre voiture
    • Une copie recto-verso de la carte professionnelle
    • Un justificatif de capacité financière, de 1500 € minimum par véhicule, obtenue auprès d’un organisme financier agréé – Banque…
    • Un versement d’environ 200 €

    Une attestation d’inscription vous est ensuite envoyée, avec un macaron à compléter et à coller de manière bien visible sur son véhicule.

    Dans l’attente d’immatriculation, Uber comme d’autres plateformes peuvent fournir une licence provisoire.

    Étape 5 : finaliser, peaufiner… et se lancer !

    Ça y est : vous pouvez enfin créer votre compte Uber et télécharger tous les documents administratifs nécessaires.

    Avant de vous lancer, préparez bien votre voiture ! Celle-ci doit aussi répondre à quelques conditions :

    • Avoir un moteur d’une puissance supérieure à 88 kw, soit 120 chevaux,
    • Compter 4 à 9 places
    • Mesurer plus de 4,5 mètres
    • Avoir plus de 6 ans

    Pour les affaires, elle devra en plus être très confortable, toujours propre, avec des petits « plus » très chics : penser à mettre à disposition des passagers des bouteilles d’eau ou boissons, lingettes ou mouchoirs pour se rafraîchir, magazines pour la détente…

    Soignez votre image, les utilisateurs de VTC recherchent de l’élégance et du raffinement. Si vous n’avez pas besoin de conseils pour chouchouter vos clients, peut-être aurez-vous besoin de conseils juridiques pour votre activité : n’hésitez pas à faire appel au service en ligne de Captain Contrat !

    Devenez chauffeur VTC facilement en quelques clics Je deviens chauffeur VTC

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES
      devenir-taxi-1

      Chauffeur VTC

      Devenir taxi : les étapes clés

      auto-entrepreneur VTC

      Chauffeur VTC

      Comment devenir auto-entrepreneur VTC ?

      Devenir_Chauffeur_VTC

      Chauffeur VTC

      Comment devenir chauffeur VTC : les 3 étapes à suivre pour vous lancer

      Chauffeur VTC

      Comment obtenir une licence de VTC en France : les étapes

      Pierre Gallon
      A propos de Pierre Gallon

      Diplômé d'un double Master droit des Affaires et des entreprises et Droit de la propriété industrielle, Pierre accompagne au plus près tous les entrepreneurs dans leur réussite juridique et s'occupe de toutes leurs formalités administratives

      COMMENTAIRES