Comment trouver des clients en free-lance ?

par
5
Je deviens freelance

Sommaire

  1. Les différentes phases de la vente
  2. L’acquisition de prospect en 7 points
Je deviens freelance

Se lancer en tant que freelance indépendant est une véritable aventure, entrepreneuriale, et humaine. Avant de se jeter dans le grand bain, il est naturel de ressentir quelques appréhensions quant à ce nouveau statut. Outre les questionnements administratifs, trouver des clients et les garder est souvent la première préoccupation. Sans client, pas de business ! Assurer sa réputation, convaincre, et fidéliser… quand le freelance est un expert dans un métier, mais qu’il n’a pas beaucoup d’expérience en communication ou en tant que commercial, voici notre guide pour oser démarrer ! Si vous êtes déjà un freelance aguerri, vous trouverez sans doute quelques astuces à appliquer également.

 

Les différentes phases de la vente

 

Pour une activité de service, le freelance se spécialise souvent dans un domaine particulier, celui où il aura la plus grande valeur ajoutée. C’est exactement pour elle que les clients contactent le freelance, car ils sont garantis qu’il s’agit d’une personne entièrement dévouée au domaine de compétence pour lequel il est sollicité. Pour autant le freelance n’est pas toujours un bon commercial, et même lorsqu’il est extrêmement bon dans son métier, la plus grande difficulté est de la communiquer.

 

Prendre connaissance du besoin

Les divers moyens de communication que vous allez mettre en œuvre vont vous permettre d’acquérir des prospects. Il faudra alors mesurer la demande, en établissant dès le départ le paramètre d’intervention et les objectifs du client. Cette phase permet de montrer que l’on s’intéresse à son client, mais c’est également un excellent moyen de recueillir les informations pour l’établissement d’un devis adapté.

 

Convaincre

Le livre “L’art de se lancer 2.0” de Guy Kawasaki est sans aucun doute un des ouvrages à lire absolument pour tout entrepreneur. Il recense les retours d’expériences de créateurs d’entreprise, et les propos s’appliquent même aux freelances.

Ainsi on y pose les arguments utiles pour acquérir des clients et surtout les garder, avec entre autres une batterie d’exemples analysés. Outre la façon de communiquer, de parler, la séduction du prospect ne se joue pas que dans l’apparence. Il s’agit de lui montrer qu’il fait le bon choix en vous choisissant, et qu’il s’agit d’une décision rentable.

 

Formaliser

Les documents tels que les devis, contrats de prestation, contrats de freelance, contrats de sous-traitance, et autres conditions générales ne doivent absolument pas être perçus comme des freins. C'est également le cas pour vos factures.

Jouez la sécurité avec vos prospects et vos clients. Le fait de disposer de documents juridiques fiables et rédigés par des avocats spécialisés est aussi un gage de sérieux. Pourquoi se passer d’un argument aussi rassurant ?

 

L’acquisition de prospect en 7 points

 

Se projeter dans l’esprit du client

Une technique marketing connue consiste à établir les différents profils susceptibles de devenir des clients. Ces personas sont parfois un peu stéréotypés, mais il s’agit surtout d’une méthode qui permet de se projeter dans les besoins, et contraintes d’un certain public.

Imaginez alors les questionnements du buyer persona que vous visez, afin d’y répondre !

 

Jouer sur son réseau et travailler le bouche-à-oreille

Le bouche-à-oreille n’est peut-être pas le canal d’acquisition qui fait le plus de bruit, mais c’est sans aucun doute le plus efficace. Travailler par recommandation est intéressant, car on démarre une mission dans un état d’esprit confiant.

Attention, car il faut dans ces conditions prendre particulièrement soin du client. Lorsque l’on signe un contrat grâce à un contact, ce dernier s’engage également quant à la qualité de la prestation !

 

Vos anciens employeurs peuvent-ils devenir des clients ?

Être en bon terme avec d’anciens employeurs est toujours bon à prendre. Une réputation se défait beaucoup plus vite qu’elle ne se construit, et prendre du recul même lors des mésententes professionnelles est également un gage de maturité.

Gardez alors quelques contacts avec vos précédentes entreprises, et dites-leur que vous travaillez à présent à votre compte. S’ils ont été satisfaits de vous, et qu’ils ont un besoin, ils pourront être vos clients ! Veillez alors à mettre de côté les anciennes habitudes, et à mettre au clair la situation dès le départ pour ne pas risquer de liens de subordination.

Téléchargez gratuitement votre guide pour tout savoir sur le contrat de  freelance Je télécharge mon guide

Côtoyer vos consœurs et confrères

Le marché est souvent assez vaste pour que la concurrence ne se fasse pas intensément ressentir entre freelances. Être en contact avec les autres freelances dans son domaine de compétence est un avantage sur plusieurs plans.

D’une part, cela vous permet d’échanger et de tirer le niveau des prestations vers le haut, grâce aux retours d’expériences de chacun. D’autre part, en cas de commande volumineuse, ou de surmenage, un freelance peut très bien demander de l’aide à un autre afin d’être en mesure de répondre convenablement aux demandes des clients.

 

Développer des partenariats

Par définition, le freelance travaille seul. C’est un facteur qui freine la plupart des clients, de crainte de ne pas pouvoir étendre les missions à d’autres périmètres. En effet, trouver le bon prestataire est chronophage également. C’est pourquoi il est conseillé à l’indépendant d’être accompagné de partenaires. Cela donne ainsi des atouts supplémentaires dans la communication commerciale. Le freelance pourra ainsi déléguer des tâches aux partenaires, et inversement.

 

Faire de la prospection active

En listant les entreprises susceptibles d’être intéressées par vos services, vous pouvez leur proposer des prestations. Plus votre proposition est personnalisée, meilleurs sont les retours.

Le risque pour vous est de sembler réaliser un matraquage, cela donnerait également l’impression d’un travail de piètre qualité. Renseignez-vous alors aussi grâce à Internet, en regardant si des postes sont à pourvoir en interne, ou si des employés ont communiqué des appels à freelance sur Twitter et LinkedIn.

 

Utiliser les plafetormes en ligne

Les réseaux sociaux dédiés aux professionnels ne manquent pas. Parmi les références internationales, LinkedIn est un immanquable. Veillez alors à ce que vos compétences y soient bien renseignées. De la même manière, communiquer de la façon dont les clients vous rechercheront ! Comparez votre profil aux fiches de poste qui circulent, afin d’utiliser un vocabulaire adapté selon la demande actuellement en cours sur le marché.

Développer ses affaires est un travail de longue haleine. Pour démarrer et pérenniser son activité dans les meilleures conditions, certains freelances n'hésitent pas à demander l'accompagnement de professionnels du droit et de formalistes pour toutes leurs procédures. Dès le départ lors de la création d'une société, un avocat est en mesure de rédiger les statuts de la société pour encadrer l'activité professionnelle. Mais la rédaction de contrats de freelance, et de conditions générales garantissent les meilleures fondations pour son entreprise.

Amélie Gautier

Écrit par

Amélie Gautier

Diplômée d'un Master en droit des affaires et passionnée par le monde de l'entreprise, Amélie s'efforce de rendre accessible les informations juridiques nécessaires aux entrepreneurs tout au long de leurs projets.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Métiers du digital : dans quelle activité se lancer ?

 

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Devenir freelance : Tout comprendre en 4 minutes

Devenir freelance est très attractif. Cette reconversion professionnelle, envisagée par le salarié ...

Philippe

Philippe

Comment devenir traducteur en freelance ?

Vous maîtrisez à la perfection une ou plusieurs langues étrangères et êtes très attaché à votre ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Calendrier : les obligations légales du freelance  

Que faire avant de me lancer ? Quelles obligations légales, comptables ou encore fiscales dois-je ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Comment répondre à un appel d’offres en tant que freelance ?

Un appel d’offres est une procédure qui permet à un client de lancer publiquement un appel à ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Facture freelance : comment bien la rédiger ?

Une fois la mission terminée, et comme indiqué dans son contrat de freelance, il est temps pour un ...

Philippe

Philippe

Freelance : comment fixer vos tarifs ?

Vous venez tout juste ou êtes sur le point de vous mettre à votre compte ? Liberté, souplesse, ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Freelance et visibilité : 10 pratiques pour donner une image pro à vos clients

Devenir freelance, ce n’est pas uniquement être expert dans son domaine d’activité. C’est aussi se ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Statut freelance : lequel choisir ?

Devenir freelance est une forme d’entrepreneuriat qui attire de nombreuses personnes en France. ...

Philippe

Philippe

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier