BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    CREER VOTRE SOCIETE > CREATION SARL > Création de son entreprise de peintre en bâtiment : mode d'emploi CREER VOTRE SOCIETE > CREATION EURL > Création de son entreprise de peintre en bâtiment : mode d'emploi

    Comment créer son entreprise de peintre en bâtiment ?

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Poids lourd de l'économie française, le secteur du BTP connaît ces dernières années une belle croissance. Vous souhaitez en profiter pour créer votre entreprise de peintre en bâtiment ? Nous vous expliquons ici toutes les étapes à suivre pour concrétiser votre projet.

    Au sommaire : 

    1. Les compétences et qualités à avoir pour créer votre entreprise de peintre en bâtiment
    2. Les étapes à suivre avant la création de votre entreprise de peintre en bâtiment
    3. Focus sur la création de votre EURL/SARL de peintre en bâtiment
    4. Les assurances nécessaires pour ouvrir votre entreprise de peintre en bâtiment 

    Les compétences et qualités à avoir pour créer votre entreprise de peintre en bâtiment 

    Finitions et revêtements des plafonds, murs et sols, peinture des façades, pose de papier peint, réalisation de décors... Autant de missions qui constitueront bientôt votre cœur d’activité.

    Le métier de peintre en bâtiment étant réglementé, vous devez être titulaire d’un diplôme ou justifier d’une expérience professionnelle de 3 ans minimum dans le secteur pour pouvoir exercer.

    Notez que la loi Pacte du 22 mai 2019 a supprimé l’obligation de suivre le Stage de Préparation à l’Installation (SPI). Cependant, vous avez tout intérêt à vous y inscrire pour apprendre les bases de la création et de la gestion d'entreprise.

    De plus, afin de garantir le succès de votre entreprise de peintre en bâtiment, il vous faut posséder certaines qualités, comme :

    • Avoir des connaissances techniques sur les matériaux et revêtements ;
    • Être méticuleux, pour réaliser des finitions parfaites ;
    • Être en bonne condition physique pour rester en station debout de longues heures ;
    • Avoir un certain sens artistique pour conseiller les clients sur les couleurs.

    Les étapes à suivre avant la création de votre entreprise de peintre en bâtiment

    L’ouverture d’une entreprise de peintre en bâtiment suppose de suivre certaines étapes. Quelles sont-elles ?

    Réaliser une étude de marché

    L’étude de marché vous permet d’en savoir plus sur l’état actuel du marché, la concurrence et votre zone de chalandise. Concrètement, vous devez vous poser les questions suivantes :

    • À quelle fréquence les clients sollicitent-ils les services d’une entreprise de peintre en bâtiment ? Quels sont leurs revenus moyens ? Quel prix sont-ils prêt à mettre ?
    • Qui sont les concurrents déjà présents sur le marché ? Existe-t-il encore de la place pour vous ? Quel est leur positionnement tarifaire ?
    • Quelles sont les tendances actuelles du secteur ? Quelles sont les opportunités ?

    Rédiger un business plan

    Vous êtes désormais certain que votre projet d’ouverture d’entreprise de peintre en bâtiment a du potentiel. Reste maintenant à convaincre les banques et autres partenaires de vous suivre dans l’aventure ! Pour cela, vous avez besoin de rédiger un business plan. Vous y présenterez votre projet, votre équipe, votre modèle économique ainsi que l'ensemble des chiffres clés (plan de trésorerie, charges, bilan prévisionnel, etc). 

    Définir les contours du concept

    Le secteur est concurrentiel, il vous faut donc définir avec précision votre concept. Vous vous appuierez sur les résultats de l’étude de marché, mais prendrez aussi en compte vos envies et compétences.

    Demandez-vous par exemple donc si vous préférer rester généraliste ou vous spécialiser, par exemple dans les façades ou les décors. Interrogez-vous également sur le type d'intervention que vous souhaitez proposer, c'est-à-dire en direct ou dans le cadre d'un contrat de sous-traitance.

    Sélectionner l'emplacement du local commercial

    Le plus souvent, vous interviendrez directement sur les chantiers, donc vous passerez peu de temps dans votre atelier. Vous aurez tout de même besoin d’acheter ou de louer un local commercial, ne serait-ce que pour stocker votre matériel. Mais comment choisir son emplacement ?

    Comme vous ne recevrez pas forcément un public de passage, vous pouvez choisir une implantation en zone périphérique, par exemple à proximité d’un grossiste pour faciliter l'achat du matériel dont vous aurez besoin. Si vous avez le budget, vous pouvez préférer louer un local commercial en centre-ville. 

    Déterminer l'investissement de départ

    Pour créer votre entreprise de peintre en bâtiment, il vous faudra sans doute solliciter un prêt bancaire professionnel. Prenez le temps de bien estimer les sommes nécessaires, pour ne pas être pris au dépourvu ! Prenez en compte :

    • les dépenses nécessaires à la constitution de votre EURL/SARL ;
    • les frais liés au recrutement si vous embauchez du personnel ;
    • le fonds de roulement pour les premiers mois ;
    • les frais d’acquisition du stock et d’un véhicule professionnel ;
    • les frais d'acquisition ou de location du local commercial ;
    • les frais liés à la communication sur votre activité.

    Pour parvenir à boucler votre budget, vous pouvez peut-être prétendre à des aides. Il peut s’agir d’une exonération de charges sociales au démarrage (ACRE), du versement en capital d’une fraction de vos droits à l’assurance chômage (ARCE), de subventions publiques, etc.

    etapes_creation_entreprise_peintre_batiment

    Focus sur la création de votre EURL/SARL de peintre en bâtiment

    Vous devez d’abord vous demander si vous préférez créer votre entreprise de peintre en bâtiment seul ou vous associer. Dans le premier cas, vous opterez pour l'Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL). Dans le second cas, vous choisirez la Société A Responsabilité Limitée (SARL).

    Quels sont les avantages de l’EURL/SARL ?

    D'une part, votre responsabilité est limitée au montant de vos apports dans le capital social. En clair, si votre société contracte des dettes, ses créanciers (banques, fournisseurs, etc) ne pourront pas se payer sur votre patrimoine personnel. Vous risquez, en tant qu'associé d'une société à responsabilité limitée, de perdre uniquement votre mise de départ.

    D'autre part, la constitution d'une EURL/SARL ne requiert pas un capital social minimum. Concrètement, rien ne vous empêche de vous lancer avec 1 euro, si ce n’est que vous risquez d’avoir du mal à être crédible aux yeux de vos partenaires et clients.

    L’imposition des bénéfices en EURL/SARL

    L’EURL est une société de personnes alors que la SARL est une société de capitaux. Ceci a une influence sur le régime fiscal de l’imposition des bénéfices. Normalement, l’EURL est soumise à l’Impôt sur le Revenu (IR), ce qui veut dire que les gains sont ajoutés aux revenus du foyer fiscal. La SARL est soumise quand à elle à l’Impôt sur les Sociétés (IS). Cependant, la loi vous autorise à créer une EURL à l’IS et une SARL à l’IR.

    Quel régime social pour le dirigeant ?

    Vous allez sans doute devenir gérant de votre EURL/SARL de peintre en bâtiment. Selon le nombre de parts sociales que vous détenez, vous serez :

    • soit affilié au régime social des Travailleurs Non-Salariés (TNS) : c’est le cas pour le gérant majoritaire de SARL et pour le gérant associé unique de l’EURL ;
    • soit dépendant du régime social du dirigeant assimilé salarié : c’est le cas du gérant minoritaire ou égalitaire de SARL.

    Les formalités à accomplir en EURL/SARL

    Créer une entreprise de peintre en bâtiment sous la forme juridique EURL/SARL requiert l'accomplissement d'un certain nombre de formalités. Vous devez en effet :

    • rédiger vos statuts, c'est-à-dire le document régissant l’organisation et le fonctionnement de votre société ;
    • publier une annonce légale de constitution dans un journal spécialisé, en n'omettant pas de préciser toutes les mentions obligatoires ;
    • remplir le formulaire cerfa de constitution de votre société ;
    • déposer au moins 1/5ème du capital social sur un compte bancaire bloqué ;
    • déposer le dossier au greffe pour immatriculation de votre société, avec toutes les pièces justificatives nécessaires ;
    • procéder à la nomination du gérant de votre EURL/SARL.

    Les assurances nécessaires pour ouvrir votre entreprise de peintre en bâtiment

    Au minimum, il vous faut souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle avant de lancer votre activité de peintre en bâtiment. Elle prendra en charge les conséquences des dommages causés aux clients et aux tiers.

    Si vous intervenez sur des chantiers de gros œuvre et de construction, vous devez également souscrire une assurance garantie décennale.

    Enfin, vous êtes tenu de respecter un certain nombre de réglementations comme :

    • ne pas recourir à des contrats de travail temporaires (CDD ou intérim) s’il y a un risque que les salariés soient en contact avec des produits dangereux ;
    • ne pas exposer les travailleurs mineurs à des températures extrêmes ;
    • assurer l’accessibilité de votre local et sa sécurité si vous recevez du public.

    La création d’une entreprise de peintre en bâtiment n’a plus de secrets pour vous ! Captain Contrat vous propose son assistance à toutes les étapes de votre projet.

    Créez votre EURL en quelques clics Je crée mon EURL

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES

      document creation sarl

      Comment créer son organisme de formation ?

      document creation sarl

      Comment ouvrir son entreprise dans le BTP ?

      document creation sarl

      La création d'une entreprise de rénovation en 7 étapes

      document creation sarl

      Les étapes à suivre pour créer son entreprise de menuiserie

      Nicolas Raymondeau
      A propos de Nicolas Raymondeau

      Diplômé d'un Master de Droit social, Nicolas a notamment forgé son expérience professionnelle au sein de deux cabinets d'avocats

      COMMENTAIRES