BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    HOME > CATÉGORIE CRÉER ENTREPRISE > FICHE CREATION-ENTREPRISE > 10 conseils pour réussir son business plan

    Business plan, 10 conseils pour le réussir

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Le business plan est un document de travail qui a pour ambition de poser les bases de votre projet de création d’entreprise. Il détaille chacune des étapes ainsi que votre stratégie pour assurer le développement de la société. Ainsi le business plan répond à plusieurs besoins : il définit les axes de travail que vous allez suivre, il présente à vos proches et investisseurs le projet. L’objectif du business plan est de présenter votre entreprise, et convaincre de sa viabilité. À l’aboutissement de sa consultation, le lecteur a confiance en votre entreprise, et la manière dont vous allez la diriger. Afin de réussir ce document, nous vous présentons les conseils à mettre en place dans votre réflexion.

    10 conseils pour votre business plan

    Quelle fonction remplit le business plan ?

    Plusieurs contextes amènent à la nécessité de disposer d’un business plan prêt à être présenté. C’est un exercice de style qui est souvent demandé aux jeunes entrepreneurs, et aux créateurs de start-up. Il permet de présenter de façon détaillée l’ensemble du projet, ainsi que le positionnement adopté sur un marché existant ou nouveau. Parmi les interlocuteurs intéressés par un tel dossier, nous pouvons citer : pépinière d’entreprise, banque, courtier, entourage familial et amis, associés potentiels, business angels. Le business plan figure en quelque sorte comme étant le support papier de votre discours. Votre parole est en effet le premier outil pour convaincre les personnes extérieures à votre entreprise. Votre business plan apporte alors les compléments pour une vision plus globale de votre entreprise.

     

    Présenter son entreprise

    Il s’agit de mettre la lumière sur les membres de l’équipe qui fonde l’entreprise. Des mini CV sont plus qu’utiles afin de mettre en avant des profils complémentaires, dont la combinaison peut s’avérer décisive pour le développement de l’activité. Cette partie identifie les expertises de chacun, ainsi que les réseaux dont les personnes disposent pour encourager les prises de contact. Vous êtes en mesure de démontrer que votre équipe dispose d’un véritable savoir-faire différenciant. Chaque membre dispose d’une valeur ajoutée essentielle.

     

    Définir les produits et les services

    L’innovation a plusieurs visages. Lorsque votre projet est entièrement novateur, vous détenez la capacité de convaincre de sa pertinence. De la même manière, il est probable que vous cherchiez à vous installer sur un marché déjà existant, mais pour lequel vous disposez d’une valeur ajoutée qui fait toute la différence. La définition des produits et des services éclaire les différentes facettes de votre entreprise. Cette présentation permet par ailleurs de montrer les gammes que vous proposez, donc les cibles auxquelles vous vous adressez. Votre projet est mûri et mérite toute l’attention du lecteur de votre business plan.

     étapes de création

    Résumer les points clés du projet

    Bien que votre entreprise et son développement ne soient pas destinés à durer seulement quelques mois, et que vous disposiez d’objectifs de croissance sur plusieurs années, il est primordial d’être capable de résumer le projet. En effet, n’oubliez jamais qu’un business plan est un support de communication. Bien que son contenu puisse paraître exigeant, il n’en demeure pas moins un outil de présenter de votre entreprise. De ce fait, il est digeste, agréable à parcourir, et synthétique.

     

    Présenter son étude de marché

    L’étude de marché n’est pas uniquement un élément à faire figurer dans le business plan. Tout projet entrepreneurial commence par une étude du marché dans lequel il va prendre place. Même dans la mesure où vous seriez apporteur d’innovation, il s’agit de faire sa place justement par rapport à un marché déjà existant. Assurez-vous de votre pertinence quant à la réponse apportée aux besoins identifiés, et n’hésitez pas à présenter les résultats des enquêtes que vous auriez pu mener.

     

    Stratégie et les moyens mis en place

    Disposer d’un véritable positionnement est une chose, le mener jusqu’au succès de votre entreprise en est une autre. Vous devez détenir un plan d’action à présenter accompagné des facteurs qui vont vous amener vers le succès. Ces objectifs et les moyens mis en oeuvre pour y accéder, même progressifs, sont ainsi chiffrés selon les phases de développement de l’activité. Parmi les moyens, il est pertinent de citer par exemple : budget marketing et communication, investissements en matériel et ressources humaines, les processus de vente, votre ambition de développement local ou international.

     

    Établir son plan financier

    Votre planning financier prend en compte toutes les charges de l’entreprise, les sources de chiffres d’affaires, et les rémunérations des dirigeants. On y inclut également les frais engendrés par l’embauche de salariés et une estimation du gain qu’apportent les investissements. Pour cette partie, accompagnez-vous d’un expert-comptable qui est compétent pour vous informer de la totalité des dépenses réelles occasionnées par votre gestion d’entreprise. Le plan financier apporte donc au lecteur du business plan les prévisions en chiffres de l’avenir de votre entreprise. Il permet d’attester que votre projet est économiquement viable.

     

    Choix de la forme sociale

    La forme sociale de votre entreprise est justifiée par les motivations économiques et des modèles de gouvernance apportés. C’est une étape importante, elle préfigure également les axes de développement de votre activité. En effet, une EURL n’évolue pas de la même manière qu’une société par actions. Par ailleurs, le choix de la forme social définit les régimes fiscaux dont vous dépendez, ainsi que les dispositifs de rémunération. Il est par exemple courant que le dirigeant ne se rémunère pas pour mettre en réserve les bénéfices qui seront réinvestis par la suite.

     

    Accord de confidentialité

    En France et plus globalement en Europe, on ne peut protéger les idées elles-mêmes. Pour votre projet, ce sont les procédés techniques pour sa mise en place qui disposent d’une protection dans le cadre du droit de la propriété intellectuelle et industrielle. Faire signer un accord de confidentialité avant de confier son business plan peut s’avérer être une fausse bonne idée. En effet, lorsqu’il s’agit de convaincre des investisseurs, communiquer un tempérament peu confiant envers les autres, n’encourage pas à vous faire confiance en retour. Pour protéger vos innovations, prévoyez plutôt le dépôt de marque ou encore le dépôt de brevet, et privilégiez l’accord de confidentialité que si cela vous paraît absolument nécessaire.

    Être capable de défendre son business plan

    Une fois en possession du business plan parfait, il vous faudra le défendre devant les interlocuteurs. Malgré tous les efforts que vous aurez déployés pour sa rédaction, il ne manquera jamais de susciter des questions. C’est d’autant plus le cas lorsque vous communiquer le business plan dans le but de recevoir quelque chose en retour : l’accord pour un prêt professionnel, la confiance d’un business angel (investisseur), l’entrée dans une pépinière, ou encore la demande de financement public.

    Si vous avez un projet de création d’entreprise vous devez réaliser une évaluation de votre projet avant de vous lancer dans la rédaction du business plan. Notre partenaire Créer-Mon-Business-Plan.fr propose un outil gratuit qui vous donnera les forces et les faiblesses de votre idée. 

    Créez votre startup facilement en quelques clics Je crée ma startup

     

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES
      coffee_shop

      Création d'entreprise

      Ouvrir un coffee shop : le guide ultime pour vous lancer 

      devenir_sophrologue

      Création d'entreprise

      Devenir sophrologue : quelles sont les démarches ?

      creation_naturopathe

      Création d'entreprise

      Devenir naturopathe : toutes les étapes du métier

      objet_social

      Création d'entreprise

      Objet social d'une société : Définition

      immatriculation-entreprise-individuelle-formalites

      Création d'entreprise

      Immatriculation de l’entreprise individuelle : quelles sont les étapes ?

      Philippe
      A propos de Philippe

      Diplômé d'HEC et bras droit d'un célèbre entrepreneur, Philippe a aidé plusieurs startups dans leur développement. Il accorde une grande importance à conseiller les entrepreneurs dans leurs problématiques juridiques pour les aider à faire les meilleurs choix.

      COMMENTAIRES