Ravis de vous revoir ! Votre démarche a été enregistrée 🚀 Reprendre ma démarche
  1. Ressources
  2. Créer son entreprise
  3. SARL
  4. Immatriculation SARL : comment effectuer cette formalité ?

Immatriculation SARL : comment effectuer cette formalité ?

Pierre-Florian Dumez
Pierre-Florian Dumez Juriste de formation. Diplômé d’un Master II en droit économique

Vous êtes prêt à lancer votre activité sous le statut de la société à responsabilité limitée (SARL) ? Après avoir accompli plusieurs démarches, dont la domiciliation et la rédaction des statuts, vous devez immatriculer votre SARL.

Dans cet article, Captain Contrat vous présente toutes les démarches pour procéder à l'immatriculation d'une SARL.

 

 

Comment procéder à l'immatriculation d'une SARL ? 

 

Quel est le délai de dépôt de la demande d'immatriculation ?

 

Dans un délai de 30 jours suivant le début d'activité, si vous l'avez démarrée avant l'immatriculation de votre SARL. Vous pouvez avoir besoin de signer un contrat de bail ou encore de facturer de futurs clients. Si vous êtes dans cette situation, veillez à préciser sur l'intégralité des documents la mention "Société en cours de formation". En parallèle, vous devez rédiger une annexe aux statuts. Elle reprend l'ensemble des actes passés avant la demande d'immatriculation.

Vous pouvez aussi démarrer votre activité après la demande d'immatriculation. Dans ce cas, la date de début d'activité doit être établie au plus tard dans les 15 jours suivant son dépôt.

 

Où demander l'immatriculation d'une SARL ?

 

La demande d'immatriculation d'une SARL doit être réalisée sur le site web du guichet unique. Au début de la formalité, veillez à sélectionner "Personne morale" pour la forme de la société à constituer.

Si votre demande d'immatriculation est validée, votre société à responsabilité limitée est inscrite :

  • Au répertoire national des entreprises (RNE).
  • Au registre du commerce et des sociétés (RCS).

 

✏️ À noter :

Si vous êtes agent commercial, vous êtes également enregistré au registre spécial des agents commerciaux (RSAC).

 

Que se passe-t-il une fois la demande d'immatriculation déposée sur le guichet unique ?

 

Après avoir envoyé votre dossier :

  1. Vous recevez un récépissé de dépôt de dossier de création d'entreprise (RDDCE). Valable au maximum 1 mois, il intègre la mention "En attente d'immatriculation". Grâce à ce récépissé, vous pouvez adhérer à une caisse de retraite ou souscrire des assurances obligatoires pour votre SARL. 
  2. Le guichet unique vous adresse une notification confirmant l'immatriculation de votre SARL.
  3. Un document contenant votre Siren (un extrait Kbis, par exemple, pour une activité commerciale) vous est transmis. Il s'agit du numéro unique d'identification de votre société.

📩 Point de vigilance :
Si votre dossier est incomplet, le guichet unique vous précise les éléments manquants à envoyer. Vous avez ensuite 15 jours ouvrables pour les lui transmettre.

 

Quels sont les documents nécessaires à l'immatriculation d’une SARL ?

 

Les documents concernant la SARL

 

Vous devez joindre à votre demande d'immatriculation sur le guichet unique les documents suivants, en format PDF :

  • Si vous n'avez pas signé vous-même votre déclaration de constitution d'entreprise : un exemplaire original du pouvoir par lequel vous autorisez un tiers à signer le document à votre place.
  • Un justificatif de domiciliation de votre SARL. Il peut s'agir d'une facture d'énergie ou d'un contrat de bail. Attention, l'adresse doit être clairement identifiable. 
  • Une attestation de publication de l'avis de constitution dans un support d'annonces légales.
  • Si vous avez eu recours à un commissaire aux apports, une copie de son rapport daté et signé. Sa nomination est obligatoire si les apports en nature ont une valeur supérieure à 30 000 €.
  • Un exemplaire original des statuts de votre SARL. Il doit être daté et signé par tous les associés. Si cette tâche est confiée aux mandataires, exemplaire original du pouvoir spécial, aussi appelé procuration (acte sous seing privé) ou de l'expédition (acte authentique). 
  • Si vous avez nommé un commissaire aux comptes (CAC), un justificatif de son inscription sur la liste officielle des CAC si elle n'est pas encore publiée et lettre d'acceptation de sa désignation.
  • En cas d'exercice d'une activité réglementée, duplicata de l'autorisation d'exercer l'activité, du diplôme ou du titre.

 

Les documents concernant le ou les gérants de la SARL

 

Vous devez également joindre à votre dossier d'immatriculation les documents suivants pour chaque gérant de la SARL :

  • Une copie de la pièce d'identité du gérant de la SARL ;
  • Une déclaration sur l'honneur de non-condamnation : le document doit être daté et signé par le gérant.
  • Une attestation de filiation (identité des parents).
  • En présence d'un conjoint ou d'un partenaire de Pacs collaborateur : un justificatif du mariage ou du Pacs.
  • Si le gérant n'est pas désigné dans les statuts de la SARL, un exemplaire de l'acte qui le nomme.

 

Quel est le coût d'immatriculation d’une SARL ?

 

L'immatriculation d'une SARL au RCS coûte 37,45 €. En cas de double immatriculation au RCS (activité commerciale) et au RNE (activité artisanale) dans la catégorie des artisans, vous devez débourser 15 € supplémentaires.

Lors de l'immatriculation de votre SARL, vous êtes tenu de déclarer les bénéficiaires effectifs sur le guichet unique. Cette démarche est facturée 21,41 €. Vous devez fournir des informations sur la SARL :

  • La dénomination ou raison sociale ;
  • Le statut juridique ;
  • L'adresse postale du siège social ;
  • Le numéro unique d'identification (Siren).

Et des informations sur les bénéficiaires effectifs :

  • Le nom, le nom d'usage, les pseudonymes, les prénoms ;
  • La date et le lieu de naissance, la nationalité ;
  • L'adresse de résidence personnelle ;
  • La nature et conditions du contrôle exercé sur la SARL et l'étendue de ce contrôle.
  • La date à laquelle ils sont devenus bénéficiaires effectifs de la SARL.

Pour payer ces formalités, vous avez le choix entre :

  • La carte bancaire, via un module de paiement sécurisé ;
  • L'ouverture d'un compte client, aussi appelé compte d'avance de paiement. Ce mode de règlement est adapté aux déclarants et mandataires sociaux effectuant un grand nombre de formalités.

 

📩 Point de vigilance :

La création d'une SARL n'engendre pas seulement des frais purement administratifs. Vous devez aussi prévoir des coûts liés à la rédaction des statuts par un avocat ou un expert-comptable. Cette prestation est facturée entre 1 000 et 2 500 €. Il faut ajouter de 144 à 168 € suivant le département pour publier l'annonce légale de création. 

 

Récapitulatif des frais d'immatriculation d’une SARL
Formalités Activité commerciale Activité commerciale et artisanale
Immatriculation de la SARL 37,45 € (au RCS) 37,45 (au RCS) + 15 € (au RNE), soit 52,45 €
Déclaration des bénéficiaires effectifs 21,41 € 21,41 €
Total 58,86 € 73,86 €
 
✍️ En résumé :
  • Une SARL peut déposer une demande d'immatriculation avant ou après le lancement de son activité.
  • Le dossier de demande d'immatriculation d'une SARL doit être complété, puis envoyé sur le guichet unique. 
  • Les documents à fournir en PDF portent sur la société, mais aussi sur son ou ses gérants.
  • Le coût d'immatriculation d'une SARL est de 37,45 €. Il peut être supérieur en cas de double immatriculation ou d'exercice d'une activité d'agent commercial.

FAQ


  • Avant d'immatriculer votre société, vous devez avoir préparé sa création. Cette étape nécessite de mener plusieurs démarches, comme :

    • Le choix d'une forme juridique ;
    • La recherche de financements ;
    • La domiciliation de votre société ;
    • Le choix d'une dénomination ;
    • La constitution du capital social ;
    • La nomination des dirigeants ;
    • La publication d'un avis de constitution dans un journal d'annonces légales ;
    • La rédaction des statuts.

  • Depuis le 1ᵉʳ janvier 2023, vous devez immatriculer votre SARL sur le guichet des formalités des entreprises. Il est opéré par l'Institut national de la propriété industrielle (INPI).

  • Une fois votre dossier complet, vous recevez un accusé de réception. Ensuite, vous pouvez suivre le statut de votre démarche depuis un tableau de bord. Une notification vous est adressée par e-mail dès que votre formalité change de statut. En moyenne, un Siren est attribué en deux semaines.

Une question ? Laissez votre commentaire

Vos coordonnées sont obligatoires afin que l’on puisse vous répondre

Captain Contrat vous accompagne
Juriste de formation, Pierre-Florian est diplômé d’un Master II en droit économique de l'Université d'Aix-Marseille. À la fin de ses études, il crée une start-up spécialisée dans la mise en conformité des entreprises au règlement général sur la protection des données (RGPD). Aujourd'hui, il est responsable contenu.

D'autres articles de cet avocat pourraient vous intéresser

Consultez les articles les plus lus de cet avocat

Coût de création d’une SARL : comment l'évaluer ?
2 min
Coût de création d’une SARL : comment l'évaluer ?
Les formalités pour la création d'une SARL
4 min
Les formalités pour la création d'une SARL
Immatriculation d'une EURL : quelles formalités de constitution ?
5 min
Immatriculation d'une EURL : quelles formalités de constitution ?
Création d'une SARL : quelles sont les étapes ?
4 min
Création d'une SARL : quelles sont les étapes ?
Société à responsabilité limitée (SARL)
5 min
Société à responsabilité limitée (SARL)
Comment procéder à l'immatriculation de sa SASU ?
5 min
Comment procéder à l'immatriculation de sa SASU ?
Avantages et inconvénients de la SARL
25 min
Avantages et inconvénients de la SARL
Transformation d'une EURL en SARL : quelle procédure ?
3 min
Transformation d'une EURL en SARL : quelle procédure ?
Quels sont les frais d'immatriculation ?
4 min
Quels sont les frais d'immatriculation ?
Combien peut-il y avoir d'associés dans une SARL ?
5 min
Combien peut-il y avoir d'associés dans une SARL ?