Comment devenir coach ?

Je deviens coach
Je deviens coach
Amélie Gautier
Écrit par Amélie Gautier
Diplômée d'un Master II en droit des affaires de l'Université de Versailles Saint-Quentin-en Yvelines, Amélie est responsable du contenu juridique de Captain Contrat depuis 2017.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Que ce soit pour retrouver la forme, la confiance en soi ou améliorer sa compétitivité au travail, les Français sont de plus en plus nombreux à faire appel à un professionnel pour atteindre leurs objectifs. Vous aimez aider les autres et devenir coach est pour vous une évidence ? Pour lancer votre activité de coaching, vous devez déjà opter pour une spécialité et suivre une formation. Après avoir choisi votre statut juridique et réalisé les formalités de création d’entreprise, vous pourrez enfin vous lancer. 6 étapes pour devenir coach !

 

 

Choisir sa spécialité

 

Déjà, il convient de faire la distinction entre un coach professionnel et un coach personnel. Le premier est amené à intervenir en entreprise, le plus souvent dans le cadre de séance de coaching collective. À l’inverse le coach personnel, comme son nom l’indique, accompagne les personnes individuellement. À vous de voir quel cœur de cible vous correspond le mieux !

Ensuite, il vous faut vous spécialiser dans l’un des nombreux domaines d’activité de coaching. Vous pouvez ainsi :

  • devenir coach en développement personnel, coach bien-être ou coach de vie : vous aidez vos clients à avoir une meilleure image d’eux-mêmes, à mieux gérer leur stress ou à se libérer de certaines addictions comme le tabagisme ;
  • devenir coach fitness : vous organisez des séances permettant à vos clients de perdre du poids, de gagner en masse musculaire, d’affiner leur silhouette… ;
  • devenir coach sportif : devenir coach sportif consiste à gérer la préparation physique et mentale de vos clients en vue d’une compétition.

 

Pour choisir entre l’une ou l’autre de ces spécialités, vous prendrez bien entendu en compte vos appétences personnelles, mais également votre cursus de formation. Si vous avez déjà suivi des cours de psychologie, vous avez tout intérêt à vous orienter vers le coaching de vie !

 

Suivre une formation pour devenir coach certifié 

 

La profession de coach n’est pas réglementée, vous n’avez donc pas à être titulaire d’un quelconque diplôme ni à justifier d’une expérience sur le secteur. Toutefois, la compétition est rude, et pour vous démarquer et inspirer confiance à vos futurs clients, il est préférable de suivre une formation certifiante.

Si vous souhaitez devenir coach professionnel, sachez que certaines universités comme Paris 8, Angers ou Lyon 3 proposent DU et Master spécialisés dans le coaching aux entreprises.

Sinon, de nombreuses écoles privées organisent des formations pour devenir coach. Bien entendu, toutes ne se valent pas ! Privilégiez celles qui vous permettront d’être certifié par un titre RNCP. Ces formations sont en effet reconnues par l’État et attestent de la qualité de l’enseignement dispensé.

 

Établir une étude de marché 

 

Votre projet entrepreneurial prend forme, il est maintenant temps de vérifier sa faisabilité et sa viabilité. L’étude de marché vous permettra de récolter des données sur :

  • la clientèle ciblée: à quelle fréquence fait-elle appel à un coach et combien est-elle prête à dépenser pour une prestation ;
  • la concurrence: sur quel segment d’activité est-elle implantée ? Quel est son positionnement tarifaire ? Ses forces et ses faiblesses ? Comment pouvez-vous vous différencier par rapport à elle ?

Réaliser un business plan

 

Avec ce business plan, vous allez ajouter des données financières à votre étude de marché. Vous devez ainsi déterminer le montant de trésorerie nécessaire au démarrage de votre activité (achat de matériel, dépenses en marketing pour vous faire connaître…), le prévisionnel à court et moyen terme, une estimation des charges et des revenus, etc.

 

Choisir sa structure juridique pour devenir coach professionnel

 

Si tout se passe bien, vous allez rapidement engranger des revenus de votre métier de coach. Ceux-ci doivent bien entendu être déclarés, afin que vous puissiez bénéficier d’une protection sociale et payer de l’impôt. Pour exercer cette activité libérale, vous avez le choix entre plusieurs structures juridiques : l’auto-entreprise et les sociétés commerciales.

 

Devenir auto-entrepreneur en coaching

 

La microentreprise (anciennement autoentreprise) est sans conteste l’option la plus facile pour devenir coach indépendant. En quelques clics, vous déclarez le commencement de votre activité, et par la suite, vous n’êtes pas soumis à l’obligation de tenir une comptabilité, seulement d’enregistrer vos recettes et dépenses.

Chaque mois ou trimestre, vous déclarez le montant brut des recettes encaissées. Vous paierez des cotisations sociales et de l’impôt sur le revenu sur la base du chiffre d’affaires déclaré. Vous serez assujetti à la Sécurité sociale des indépendants, en tant que travailleur non-salarié (TNS).

Le principal inconvénient de la micro-entreprise est le plafonnement du chiffre d’affaires à 76 200 €. En outre, vous ne pouvez pas déduire vos charges pour leur montant réel, vous bénéficiez à la place d’un abattement de 34 % sur le chiffre d’affaires. Si votre petite affaire marche bien, il vaut mieux ensuite se tourner vers une société commerciale individuelle.

 

Être indépendant en société commerciale

 

Vous avez le choix entre deux formes juridiques : l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) et la société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU). Toutefois, si vous désirez vous associer, vous pouvez opter pour la SARL ou la SAS. 

L’EURL comme la SASU présentent l’avantage de limiter votre responsabilité à vos apports dans le capital social. Il n’existe pas de montant minimum à apporter, vous pouvez donc vous lancer avec une mise moindre ! Autre avantage, vous pouvez choisir votre régime fiscal pour l’imposition des bénéfices : impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés. S’agissant du régime social, le gérant d’EURL est considéré comme un TNS, le président de SASU comme un assimilé salarié. Le montant des cotisations sociales est moins élevé en EURL qu’en SASU, mais vous pouvez procéder à un arbitrage sur votre rémunération pour en diminuer le poids, en vous versant des salaires et dividendes. Enfin, en société, vous devez tenir une comptabilité régulière, avec bilan et compte de résultat. Pour en savoir plus sur l'activité de coach en SASU.

 

Réaliser les formalités pour l’activité de coaching

 

Les démarches pour se lancer dans le coaching diffère selon le statut juridique choisi.

 

Comment devenir auto-entrepreneur ?

 

Vous devez remplir le formulaire de commencement d’activité P0, que vous transmettrez au centre de formalités des entreprises (CFE) compétent, en l’occurrence l’URSSAF, car vous exercez une profession libérale. Cette démarche est entièrement dématérialisée, vous pouvez ainsi devenir auto-entrepreneur en ligne.

 

Comment créer une entreprise ?

 

Vous aurez sans doute besoin de faire appel à un professionnel, car pour créer votre entreprise il vous faut :

  • remplir le formulaire M0 de constitution d’entreprise, et à cette occasion, choisir votre option fiscale ;
  • rédiger les statuts juridiques de l’entreprise, sachant qu’ils sont strictement réglementés en EURL ;
  • nommer le gérant ou le président ;
  • libérer une fraction des apports en numéraire et les déposer sur un compte bancaire bloqué ;
  • publier une annonce légale de constitution de société dans un journal d’annonces légales, avec toutes les mentions obligatoires ;
  • déposer un dossier d’immatriculation auprès du CFE.

Trouver ses premiers clients

 

Ça y’est, votre entreprise de coaching est lancée, vous devez à présent trouver vos premiers clients. Plusieurs pistes à explorer comme :

  • activer votre réseau personnel : informez votre entourage de la création de votre activité et faites fonctionner le bouche-à-oreille ;
  • rejoindre les réseaux professionnels pour rencontrer d’autres coaches et échanger des bonnes pratiques ;
  • prospecter : vous ciblerez une clientèle que vous contacterez par email ou par téléphone pour leur proposer vos services.

Pour conclure, prenez aussi le temps de bien évaluer le tarif de vos prestations. Celui-ci doit vous permettre de couvrir vos charges courantes et de vous verser une rémunération.

Vous avez besoin d’aide pour devenir coach ? Les experts Captain Contrat vous accompagnent à toutes les étapes de création d’entreprise.

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

2 min
Comment monter une agence de communication ?

Vous souhaitez monter une agence de communication, de publicité ? Découvrez les démarches pour créer votre entreprise facilement.

5 min
Comment rendre une formation éligible au CPF en 2022 ?

Vous souhaitez créer un organisme de formation, mais encore faut-il que celui-ci soit éligible au Compte professionnel de formation (CPF) pour la référer. Me Ouazan-Bouhours vous guide dans les démarches

2 min
Comment devenir consultant indépendant : tout savoir en 5 minutes

Découvrez comment devenir consultant indépendant : création d'entreprise, démarches à effectuer et comment choisir votre régime fiscal et social.

5 min
Ouverture d'un établissement secondaire

Vous avez une société et souhaitez développer son activité ? Ouvrez un établissement secondaire ! Cet article va vous guider pas à pas. Toutes les formalités sont détaillées. On vous alerte également sur les précautions à prendre avant d'ouvrir un établissement secondaire afin d'éviter toutes erreurs.

5 min
Comment devenir coach en développement personnel ?

Découvrez comment devenir coach en développement personnel : formation, forme juridique à choisir et les démarches à effectuer pour faire ce métier.

3 min
Comment devenir courtier en assurances ?

Découvrez comment devenir courtier en assurances : choix de société et création d'entreprise, immatriculation, règles à respecter dans cette profession.

5 min
La convention de formation professionnelle : rôle, rédaction

Vous souhaitez créer votre organisme de formation. Vous allez alors avoir besoin de rédiger une convention de formation professionnelle afin d'encadrer vos relations avec votre client, personne morale : il peut s'agir d'une entreprise pour le compte de ses salariés. Me Ouazan-Bouhours décrypte le sujet pour vous.

5 min
Comment devenir agent artistique ?

Découvrez comment devenir agent artistique : compétences, rénumration, forme juridique à choisir pour son activité, démarches pour obtenir son Kbis...

5 min
Devenir formateur indépendant micro-entrepreneur : mode d'emploi

Découvrez comment devenir formateur indépendant : on vous explique comment vous déclarer auto entrepreneur et créer votre micro entreprise.

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier