BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    HOME > CATÉGORIE CRÉER ENTREPRISE > FICHE CREATION-ENTREPRISE > Ouvrir un coffee shop : le guide ultime pour vous lancer 

    Le kit pour lancer votre coffee shop

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Vous avez enfin décidé de vous lancer à votre compte en ouvrant votre business ! Vous avez le sens du relationnel, vous êtes accueillants et souriants : ouvrir votre coffee shop est le projet idéal pour vous ! 

    Cela ne vous aura pas échappé, les coffee shop sont de plus en plus populaires et c’est ce qui vous a motivé ! Mais comment faire ? Quelles sont les étapes nécessaires pour ouvrir votre coffee shop ? 

    Captain Contrat vous aide à transformer votre projet en réalité ! 

    1. Bien travailler son concept
    2. Préparez votre projet
    3. Evitez les mauvaises surprises sur votre budget
    4. La formation de barista : oui ou non
    5. Quelles sont les formalités juridiques à prendre en compte ?
    6. Attention aux réglementations spécifiques
    7. Une touche de marketing

    Bien travailler son concept

    Définir votre concept est une étape indispensable et prioritaire. Cela sera votre atout principal pour réussir et cela vous permettra de vous démarquer de vos concurrents. 

    Il faut vous poser les bonnes questions : 

    • Que voulez-vous servir : uniquement des boissons ou des petites douceurs sucrées et salées ? 
    • Quel budget pour le panier moyen par client ? Proposer des offres petit déjeuner, petite faim ou encore brunch exceptionnel le dimanche ? 
    • Quel cadre de dégustation souhaitez-vous mettre en place : lounge, vintage, art deco, moderne ?
    • Quels services annexes pourriez-vous proposer : wifi gratuit et illimité, expositions temporaires, musiciens indépendants en live, bibliothèque ? 

    Toutes ces questions vous permettront d’imaginer votre concept et de commencer à préparer votre projet. Il ne faut pas oublier que vos clients devront s’y sentir bien ! 

    Vous pouvez également opter pour la franchise d’une chaîne de coffee shop comme Starbucks. Cela définira d’avance votre concept et vous permettra d’accéder à une liste de fournisseurs préétablie. Sachez toutefois qu’en tant que franchise, vous devrez vous acquitter de droits d’entrée et de redevances pour exploiter sous la même enseigne à votre compte.

    Préparez votre projet

    Après avoir défini votre concept, il vous faudra trouver un local d’exploitation. Sa localisation est très importante car elle déterminera votre clientèle : clients de passage ou habitués par exemple. 

    Par ailleurs, il vous faudra analyser les autres commerces autour de votre local commercial afin de ne pas vous installer dans un environnement trop concurrentiel pour votre activité. 

    Pour cela, il est très utile de réaliser une étude de marché qui permettra de confronter votre projet à la réalité économique de votre secteur. 

    Vous appréhendez peut-être le fait d’être enfin votre propre patron et de devoir gérer une entreprise. Sachez que des stages de préparation à l’installation existent afin de vous préparer à la gestion comptable, juridique, sociale et fiscale de votre entreprise. 

    Comment ouvrir un coffee shop ?

    Evitez les mauvaises surprises sur votre budget 

    Vous devez évaluer votre besoin de financement qui se composera de deux éléments :

    1. Vos dépenses d’installation comprenant les éventuels travaux dans votre local d’exploitation, les dépenses d’ameublement et de décoration ainsi que le matériel nécessaire à votre activité (machines à café, frigo, vaisselles, etc.)
    2. Vos dépenses de fonctionnement comprenant le loyer du local d’exploitation, les redevances de franchises si vous avez opté pour cette option, les fournisseurs, éventuellement des salariés, l’électricité, internet. 

    Rassurez-vous des aides à la création d’entreprise existent, ce qui peut vous permettre de vous aider à financer une partie de vos dépenses d’installation. 

    Cependant, vos dépenses de fonctionnement devront être équilibrées par rapport au chiffre d’affaires minimum que vous entendez réaliser. Le but est d’être rentable ! L’établissement du business plan vous sera très utile pour vous aider à évaluer votre rentabilité.  

    La formation de barista : oui ou non ? 

    Si faire du café est à la portée de tout le monde, faire du bon café s’apprend ! Il existe pour cela des formations de barista

    Suivre une formation de barista vous permettra de maîtriser la préparation des boissons chaudes de votre carte mais également parfaire votre connaissance en matière de café, de torréfaction, d’utilisation et d’entretien des machines à café. 

    Bien sûr, une formation n’est pas nécessaire à l’ouverture de votre coffee shop, mais votre succès dépendra de la qualité des produits que vous servirez. Des clients satisfaits sont des clients qui reviennent et qui en parlent !

    Quelles sont les formalités juridiques à prendre en compte ?

    Créer votre entreprise nécessite de choisir la forme juridique de celle-ci. 

    Pour cela, nous vous conseillons de créer une société, selon la forme sociale qui vous convient le plus. La raison est simple : la création d’une société va permettre de créer une personne morale dotée d’un patrimoine qui lui est propre. Votre patrimoine personnel sera donc protégé en cas de difficultés. 

    Les formes sociales les plus adaptées pour l’ouverture d’un coffee shop sont les suivantes :

    • La SAS ou SASU en fonction du nombre d'associé permet une plus grande liberté de rédaction des statuts. 
    • La SARL ou l’EURL permet de limiter votre responsabilité aux apports.   

    Quelle que soit la forme sociale choisie, vous devrez rédiger les statuts et immatriculer votre société auprès du registre du commerce et des sociétés. Vos démarches peuvent être réalisées auprès d’un centre de formalités des entreprises (CFE). 

    Attention aux réglementations spécifiques

    Les normes sanitaires

    Dès lors que votre coffee shop propose des denrées alimentaires, assurez-vous de respecter les normes sanitaires en vigueur concernant notamment la conservation l’entreposage des aliments. Pour cela, vous pouvez suivre une formation d’hygiène alimentaire ; c’est une obligation de santé publique pour tout commerce manipulant des denrées alimentaires. 

    Les informations relatives aux allergènes contenus dans les produits doivent d’ailleurs être visibles auprès des consommateurs.  

    La publicité des prix 

    Un coffee shop qui autorise la consommation des produits sur place doit afficher les prix de manière lisible pour le consommateur. 

    Interdiction de fumer 

    Celle-ci doit être expressément signaler dans tous les établissements. 

    Diffusion musicale

    Si vous souhaitez diffuser des musiques dans votre coffee shop, vous devez en demander l’autorisation à la Sacem et vous acquitter d’une redevance afin de respecter les droits d’auteurs des artistes. 

    Une touche de marketing 

    Le succès de votre coffee shop résidera principalement dans la satisfaction des clients et le bouche à oreille qui en découle.

    Pour vous faire connaître auprès du grand public, n’hésitez pas à mettre en place des offres promotionnelles, à utiliser les réseaux sociaux ou à surfer sur les tendances actuelles. 

    Aujourd’hui, les brunchs sont assez populaires par exemple, Instagram favorise des modes de consommation très visuels. 

    Enfin, si vous recrutez des employés, nous vous conseillons de les choisir souriants, calmes et polis. Les clients apprécieront le service accompagné d’un peu de chaleur humaine ! 

    Prêt à vous lancer ? 

    Ouvrir un coffee shop nécessite donc un projet réfléchi et surtout un savoir-faire caféiné ! 

    Captain Contrat peut vous accompagner dans vos démarches juridiques et vous aidez à réaliser votre projet ! 

    Créez votre entreprise en ligne en quelques clics Je crée mon entreprise

     

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES
      devenir_sophrologue

      Création d'entreprise

      Devenir sophrologue : quelles sont les démarches ?

      creation_naturopathe

      Création d'entreprise

      Devenir naturopathe : toutes les étapes du métier

      objet_social

      Création d'entreprise

      Objet social d'une société : Définition

      immatriculation-entreprise-individuelle-formalites

      Création d'entreprise

      Immatriculation de l’entreprise individuelle : quelles sont les étapes ?

      Amélie Bernard
      A propos de Amélie Bernard

      Titulaire d’un double diplôme Master droit des affaires et MBA Management/Gestion, Amélie se destine à la profession d’avocat afin d’accompagner les entreprises dans les étapes clés de leur vie sociale (formation, M&A, restructuration). Passionnée, elle aime rendre l’information juridique accessible aux entrepreneurs d’aujourd’hui et de demain.

      COMMENTAIRES