Franchise Boulangerie : Comment ouvrir sa boulangerie franchisée ?

Création d'entreprise
Captain Contrat
LE
4min

La boulangerie fait partie des commerces de proximité dont on ne pourrait pas se passer. Pour aller chercher des croissants le matin, avoir sa baguette pour le déjeuner en famille, ou encore pour offrir quelques bonbons aux enfants, une boulangerie est souvent le centre névralgique de la vie d’un quartier. Dans ce contexte, ouvrir une boulangerie semble tout à fait intéressant pour un entrepreneur qui souhaite avoir une activité commerciale. Entrer dans un réseau de franchise permet alors d’être accompagné dans sa démarche d’une marque renommée qui va participer au succès du projet. Mais quels sont les éléments à connaître pour créer son entreprise sous le drapeau d’une enseigne déjà connue ?

Franchise de boulangerie, comment choisir le bon réseau ? 

Intégrer le réseau d'une franchise, et ouvrir un commerce qui porte les couleurs d’une enseigne déjà connue revêt de nombreux avantages. En effet, le franchiseur accompagne le franchisé dans la mise en place des enseignes, et la montée en compétences dans les domaines qui font l’identité de la maison mère. Ainsi, le franchisé obtient le soutien de la marque que son commerce va rejoindre afin d’obtenir toutes les chances de réussite. Le projet de transmission des valeurs de la franchise, et des méthodologies de travail sont alors assurés par le paiement du droit d’entrée que verse le franchisé. Avant de se lancer dans une franchise, il convient de se renseigner sur la réputation de la marque et sa santé financière. Renseignez-vous alors sur son potentiel à s’intégrer dans la zone géographique où vous vous trouvez. Aussi, le franchiseur n’est pas obligé d’accepter votre demande. Vous devez alors le rassurer au sujet de vos capacités à gérer un commerce, et à mener le projet pour faire grandir le réseau de la franchise grâce vos compétences.
 
franchise-boulangerie.jpg

Franchise de boulangerie, les conditions obligatoires

Pour ouvrir une boulangerie, il est obligatoire de disposer du diplôme minimum demandé par la profession. Pour connaître les diplômes et certifications nécessaires à l’exercice du métier de boulanger, vous pouvez vous renseigner auprès de la chambre des métiers et de l’artisanat. Il est également possible de bénéficier d’une autorisation d’ouvrir une boulangerie si l’on peut attester d’une expérience antérieure suffisante. Ces éléments sont alors indispensables lors des démarches de création de votre entreprise. Aussi, avoir une boulangerie demande de respecter un certain nombre de normes et d’usages qui correspondent à la fabrication et à la commercialisation de denrées alimentaires. Elles concernent l’aménagement des locaux, les appareils de cuisson ou encore l’étiquetage. Ainsi, une boulangerie demande de prouver ses aptitudes professionnelles et de disposer d’un environnement en tout point réglementaire. Le franchiseur est amené à contrôler également le respect de ces éléments, car la bonne tenue du commerce impacte directement la réputation de l’enseigne.

Réaliser une étude de marché

L’étude de marché est une étape indispensable pour toute création d’entreprise. Il vous permet l'élaboration du business plan. Ce document et le travail qui aboutit à sa réalisation établissent les différentes phases de développement de votre société. Il s’agit d’une part d’étudier vos opportunités ainsi que vos contraintes, mais aussi d’estimer les investissements qui seront nécessaires lors des différentes étapes vers l’ouverture de votre boulangerie. L’étude du marché consiste alors au recensement des commerces similaires situés dans la zone géographique où vous souhaiteriez ouvrir la boulangerie. L’idée est de pouvoir définir le lieu idéal où les opportunités de ventes sont les meilleures. La clientèle doit disposer d’une boulangerie attractive, accessible, et dans laquelle ils pourront revenir avec plaisir. Pour une boulangerie, il faut prendre en considération tous les commerces semblables de ce secteur d’activité

Trouver les bons locaux selon son étude de marché

Les locaux idéaux pour votre boulangerie doivent répondre aux exigences de la profession, mais aussi celle du franchiseur. Selon les installations à mettre en place pour correspondre à la ligne de la franchise, le lieu choisi pour votre commerce est susceptible de devoir subir un certain nombre de travaux. Ainsi, la notion de géographie, de concurrence locale, et d’investissements nécessaires, est autant d’éléments qui peuvent influencer le choix de votre local. Aussi pour une location votre installation nécessitera-t-elle la demande d’un bail commercial qu’il soit préférable de négocier et de faire relire par un avocat spécialisé, notamment en ce qui concerne les clauses de cession. Par exemple il est admis que le bail commercial d’un franchisé (ou bail 3-6-9) est protégé au sens où même si l’entreprise fait partie d’un réseau, il y a bien une notion de fonds de commerce qui permet l’obtention du droit au bail. Pour un réseau de franchise, il n’est pas rare que le franchiseur apporte le local lorsqu’il s’agit d’une négociation d’emplacement dans une zone commerciale, ou dans un centre-ville déjà très demandé. Cela n’est cependant pas une obligation.

Rassembler les fonds pour obtenir le contrat de franchise

Pour ouvrir une boulangerie franchisée, vous devez considérer deux éléments à financer. D’une part, le franchisé doit verser un droit d’entrée au franchiseur. Cette somme permet de payer l’ensemble des frais qui sont nécessaires pour organiser les formations et la transmission du savoir-faire qui font l’identité de la franchise. D’autre part, l’entrepreneur doit constituer son capital et disposer de la trésorerie nécessaire pour lancer son entreprise. Rémunération des salariés, paiement des fournisseurs, règlement des cotisations sociales… autant de composantes à prendre en compte pour l’établissement de son plan financier prévisionnel.

S’assurer de la conformité du DIP de franchise

Le DIP, ou Document d’Information Précontractuelle, est un document de référence qui établit l’ensemble des éléments pour lesquels s’engage le franchisé. Il est fourni par le franchiseur, et ce de façon obligatoire 20 jours au moins avant la signature du contrat selon la loi Doubin. Grâce au DIP, le candidat entrepreneur pour l’ouverture d’une boulangerie franchisée prend connaissance de ce que signifie réellement et sans détour l’entrée dans le réseau de franchise et du cahier des charges à respecter. Compte tenu de l’importance de cette étape vers l’ouverture du commerce, il est essentiel pour le franchisé de faire relire le DIP par un avocat spécialisé. Le contrat de franchise quant à lui fourni par le franchiseur doit également être l’objet de la plus grande attention. Parmi les clauses qui s’avèrent être décisives, nous pouvons citer la clause d’exclusivité territoriale, et celles qui limitent les fournisseurs auxquels l’entreprise pourra faire appel.

Création de son entreprise pour ouvrir la boulangerie

Bien que vous fassiez partie d’une franchise, et donc d’un réseau, vous demeurez indépendant d’un point de vue social et juridique. C’est la raison pour laquelle vous devez créer votre propre entreprise, et donc respecter les différentes étapes qui s’y attachent. Pour ces questions très spécifiques, vous avez tout intérêt à être accompagné par des professionnels lors de la rédaction des statuts selon la forme sociale choisie (SARL, SA, SAS…), la mise en place des conventions telles que le pacte d’associés, ou encore pour les formalités. En effet, ce sont des éléments pour lesquels il est adéquat de faire confiance à des personnes qualifiées en droit des sociétés avec une connaissance pointue du Code du commerce. Ainsi vous aurez tout le loisir de vous concentrer sur d’autres éléments tels que le recrutement de salariés, ou les premières prises de contact avec vos fournisseurs.

Pour créer son entreprise et disposer d’une immatriculation nécessaire à l’ouverture d’une boulangerie franchisée, vous devez donc disposer des diplômes demandés par la profession. Dès lors que votre projet est financièrement viable et que vous avez étudié la concurrence afin de déployer les stratégies qui conviennent, votre entrée dans le réseau de franchise se fait par la signature du contrat de franchise. Avant cette étape décisive, le DIP apporté par le franchiseur vous permettra de prendre connaissance de votre engagement. Être franchisé peut être un véritable tremplin pour une entreprise. Mais n’oubliez pas que le succès ne viendra qu’à la sueur de votre propre front !

 

Rédigez facilement votre contrat de franchise en seulement quelques clics Je  rédige mon contrat

Donnez votre avis
    ARTICLES SIMILAIRES

    contrat de franchise

    Acheter une franchise : intérêt et mode d’emploi

    contrat de franchise

    Contrat de franchise : définition et clauses essentielles

    contrat de franchise

    Franchise coiffure : comment ouvrir un salon de coiffure franchisé ?

    contrat de franchise

    Franchise automobile : comment ouvrir son centre auto franchisé ?

    Pierre Gallon
    A propos de Pierre Gallon

    Diplômé d'un double Master droit des Affaires et des entreprises et Droit de la propriété industrielle, Pierre accompagne au plus près tous les entrepreneurs dans leur réussite juridique et s'occupe de toutes leurs formalités administratives

    COMMENTAIRES