BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    HOME > CATÉGORIE CRÉER ENTREPRISE > FICHE CREATION-ENTREPRISE > Comment devenir agent immobilier ?

    Devenir agent immobilier : quelles sont les qualités requises ?

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Facilité relationnelle, aisance à la négociation… un agent immobilier doit surtout être rigoureux sur la juridiction qui encadre son secteur. Qualités, formations, réglementation… retrouvez comment devenir agent immobilier.

    1. Devenir agent immobilier : le métier
    2. La réglementation du métier
    3. Différences entre agent immobilier et agent commercial
    4. Agence indépendante ou franchise ?
    5. Rémunération, fiscalité et responsabilité ?
    6. Les évolutions de carrière

    1. devenir agent immobilier : découvrir le métier

    Qu'est-ce qu'un agent immobilier ?

    Intermédiaire entre un locataire et un propriétaire, ou entre un propriétaire et un potentiel acheteur, l’agent immobilier est chargé d’évaluer les biens immobiliers, de prospecter de potentiels clients et de faire visiter les biens. Il a aussi un rôle de conseil, et peut négocier les offres. Il peut aussi prendre en charge la gestion du bien en location – maison, appartement, commerce, bureau…

    Il est en mesure de rédiger lui-même les avant-contrats de vente ou de location. Il accompagne et conseille son client dans les procédures de transaction : certificats, demandes de prêt, hypothèques…

    Êtes-vous fait pour travailler dans l'immobilier ?

    Un agent immobilier doit avant tout être disponible, à l’écoute, et avoir un excellent sens du relationnel.

    L’empathie doit animer l’agent immobilier pour qu’il puisse pleinement répondre aux besoins de ses clients. Il doit aussi disposer de réflexes juridiques pour que toute opération immobilière s’engageant soit dès le début dans la bonne voie. Enfin il doit avoir une certaine sensibilité quant à la décoration et aux matériaux, ce qui montre un grand professionnalisme de sa part.

    Avec une excellente maîtrise du commerce et de ses subtilités, il a aussi une connaissance parfaite du droit immobilier et de chacune de ses évolutions. Il doit être rigoureux et organisé.

    L’ensemble de ces qualités confortent les clients qui auront moins de mal à vous faire confiance. Plus l’agent immobilier disposera de ces qualités, plus la négociation et la relation avec ces clients sera sereine et apaisée et amènera donc le plus souvent à des opérations immobilières réussites.

    Formation et études

    Le parcours universitaire classique est de suivre un BTS Professions immobilières – Bac +2 – ou une licence professionnelle – Bac + 3- en «carrières de l’immobilier», «droit de l’immobilier», «transactions et gestion immobilières», proposée par les différentes universités du territoire.

    Pour approfondir ses études, il existe également des master Pro – Bac +5- en Droit de l’immobilier ou métiers de l’immobilier et de l’urbanisme.

    De nombreuses écoles privées spécialisées préparent aussi au métier, en un cursus diplômant de niveau Bac + 2 à Bac +5. Certaines écoles de commerce ont-elles-mêmes leurs propres formations.

    Il est aussi possible d’être agent immobilier sans diplôme : il faut pour cela justifier d’une expérience de salarié en agence immobilière d’au moins 10 ans pour les personnes non titulaire du baccalauréat, et d’au moins 3 ans pour les titulaires du Bac. Il est également possible d’obtenir une VAE – Validation des acquis d’expérience -, équivalente à une licence.

    2. La réglementation du métier

    Dans un secteur juridiquement très encadré, le métier d’agent immobilier est lui-même réglementé par la loi Hoguet, qui détail en plusieurs points toutes les conditions d’exercice.

    La carte professionnelle

    Pour devenir agent immobilier et pouvoir exercer, il faut être titulaire d’une carte professionnelle, délivrée par la CCI – Chambre de commerce et de l’industrie - territoriale. Celle-ci est obligatoire pour les transactions, l’achat et la vente, la gestion de biens immobiliers, l’achat et la vente de fichiers relatifs aux biens immobiliers… Elle est valable pour 3 ans et doit être renouvelée. Son numéro doit figurer sur tous les documents administratifs, ainsi que le lieu de la délivrance.

    La carte est accordée sous conditions :

    • L’aptitude professionnelle, justifié par un diplôme cité ci-dessus, ou par une expérience professionnelle significative,
    • La moralité, avec absence d’incapacité ou d’interdiction d’exercer – Bulletin 2 du casier judiciaire
    • L’attestation d’une garantie financière – banque, compagnie d’assurance, organisation professionnelle, Caisse des dépôts… -, pour les agents immobiliers détenant des fonds, effets ou valeurs pour leurs clients.
    • Une attestation d’assurance Responsabilité civile professionnelle – RCP
    • Une immatriculation au RCS, justifié par l'obtention d'un extrait Kbis ou Kbis de moins d’un mois.

    Le prix de la carte s’étend de 50 € à 120 € selon les cas – demande, modification, renouvellement… -.

    Le mandat

    L’agent immobilier doit également pouvoir justifier, par mandat écrit, de l’autorisation de négocier ou de s’engager pour le compte de son client, propriétaire ou bailleur. Le mandat doit être signé avant chaque acte ou chaque négociation.

    La déclaration d’activité

    Avant de s’installer, l’agent immobilier doit réaliser une déclaration préalable d’activité auprès de la CCI, pour chaque établissement, succursale ou bureau dépendant de la carte professionnelle, et ce même à titre provisoire.

    L’attestation d’habilitation

    Pour employer des salariés ou agents commerciaux comme négociateurs, l’agent immobilier doit leur délivrer une attestation d’habilitation, fournie par la CCI, pour justifier leur capacité, ainsi que l’étendue de leurs pouvoirs.

    Les statuts

    La loi Hoguet encadre également les statuts du métier d’agent immobilier. Selon la loi, un agent immobilier peut exercer en société comme en indépendant, à titre individuel. Il est également autorisé à exercer via une association 1901. Toutefois, il ne peut pas pas exercer sous le régime de la micro-entreprise.

     

    Devenir agent immobilier : quelles étapes ?

    3. Agent immobilier ou agent commercial ? quelles différences ?

    Agent immobilier indépendant, agent en agence, agent commercial, consultant… il existe de nombreuses formes s’approchant plus ou moins du métier d’agent immobilier. La règlementation s’appliquera de manière différente. Devenir agent immobilier permet d'exercer pour son propre compte en tant qu’indépendant, pour une agence comme salarié ou en tant que chef d’entreprise. Il est titulaire d’une carte professionnelle.

    L’agent commercial est quant à lui un collaborateur indépendant, mandaté par une agence immobilière. Si le contrat de mandataire n’est pas obligatoire, il reste conseillé d’en établir un : Captain contrat peut vous aider à y rédiger les clauses essentielles, pour ne rien oublier.

    L’agent commercial n’a pas à justifier d’une carte professionnelle. Il est parfois appelé «négociateur» immobilier. Il doit être inscrit au RSAC, le Registre des agents commerciaux.

    Pour pouvoir exercer en tant qu’agent commercial sur des négociations et des transactions immobilières, l’agent commercial doit être habilité pour son employeur, sur justification :

    • Des compétences professionnelles pour ce métier,
    • D’une souscription, pour lui-même, à un contrat d’assurance RCP. Le justificatif doit être présenté à la CCI, pour obtenir l’habilitation.

    Sans habilitation, il agit sous la responsabilité de l’agent immobilier.

    L’agent commercial en immobilier peut exercer en tant que micro-entrepreneur.

    Publicité sur l’agence, annonces de vente ou de location, informations données aux consommateurs… la pratique au quotidien du métier d’agent immobilier est elle-même très encadré.

    Pour résumer :

    • l’agent immobilier est détenteur de la carte professionnelle et fait partie d'une agence immobilière
    • le consultant (ou négociateur) immobilier est un collaborateur indépendant de l’agent immobilier et peut bénéficier du régime d’auto-entrepreneur.

    L’agent commercial en immobilier n’est donc pas un agent immobilier.

    4. Agence immobilière indépendante ou franchisée ?

    Lorsque l’on fait le choix de devenir agent immobilier, deux options s’offrent à vous :

    Rejoindre une franchise a des avantages et des inconvénients. Cela permet dans un premier temps de bénéficier de sa notoriété et d’être plus crédible aux yeux de vos futurs potentiels clients. Cependant rejoindre une franchise peut s’avérer très couteux et cela limite d’autant plus votre liberté pour exercer votre métier.

    Ainsi se rattacher à une franchise peut être rassurant en tant que jeune agent immobilier, mais cela représente un réel investissement. La création d’une agence immobilière présente de nombreux avantages quant à la liberté et la motivation personnelle qui vient nourrir votre projet personnel.

    étapes de création

    5. Rémunération, fiscalité et responsabilité ?

    La rémunération de l’agent immobilier>

    Le droit à la rémunération de l’agent immobilier est subordonné à plusieurs conditions :

    • il doit être titulaire de la carte professionnelle ainsi que du mandat écrit et signé
    • il doit avoir rempli sa mission, à savoir toutes les diligences nécessaires à l’accomplissement de son travail, pour que ce dernier soit effectif

    Le montant de la rémunération ou de la commission de l’agent immobilier doit procéder d’un engagement contractuel avec les parties au contrat. La rémunération peut soit être déterminée forfaitairement ou indexée sur le prix de transaction.

    Les parties peuvent ainsi se référer au barème de leur choix, mais ces modalités de détermination doivent être précises, sans quoi l’agent immobilier n’aura pas droit à sa rémunération.

    La fiscalité de l’agent immobilier

    Un agent immobilier a la qualité de commerçant en ce qu’il exerce une activité commerciale par nature. Il est donc soumis aux impôts commerciaux tant en ce qui concerne l’imposition des bénéfices que les autres impôts commerciaux. 

    L’agent immobilier est assujetti à l’impôt sur le revenu dans le cadre des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

    La responsabilité de l’agent immobilier

    L’agent immobilier est responsable envers son mandant des dommages qu’il peut lui faire subir lorsqu’il exerce sa mission d’agent immobilier.

    En sa qualité de professionnel, l’agent immobilier a un devoir de conseil envers ses clients. Ce devoir de conseil porte sur l’opération qu’ils envisagent d’exécuter, mais aussi et surtout sur les conséquences qui en découlent (endettement etc).

    L’agent immobilier doit en effet s’assurer de la régularité de la transaction, autant du côté de son client, que du contractant de ce dernier.

    6. LES ÉVOLUTIONS DE CARRIÈRE

    Le métier d’agent immobilier au début s’exerce souvent dans une agence immobilière en tant que salarié. Ses premières missions consisteront essentiellement à faire du démarchage et de la location.

    >et de son portefeuille de clients amènera le jeune agent immobilier à devenir négociateur immobilier et donc à gérer des biens immobiliers plus importants et>

     

    L’agent immobilier pourra aussi se spécialiser dans un type de bien particulier au regard de ses compétences, de son réseau etc.>

    Puis au fur et à mesure de sa réussite, il devra déterminer s’il souhaite travailler comme indépendant, ou évoluer au sein de l’agence dans lequel il est pour potentiellement arriver à la tête de celle-ci.

    Par ailleurs, l’agent immobilier pourra aussi se diriger vers d’autres métiers liés à l’immobilier comme : administrateur de biens immobiliers, syndic de propriété, juriste immobilier, promoteur immobilier, diagnostiqueur immobilier.

    Devenez agent immobilier facilement en quelques clics Je deviens agent  immobilier

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES

      secteur activite

      Comment ouvrir un institut de beauté ?

      micro-entreprise-plombier-1

      secteur activite

      Comment devenir plombier en auto-entrepreneur ?

      Devenir_agent_immobilier_sans_diplome

      secteur activite

      Devenir agent immobilier sans diplôme : les démarches à suivre

      Ouvrir_Salle_de_Sport_Démarches

      secteur activite

      Comment ouvrir une salle de sport : les étapes pour se lancer ?

      Cyril D'audiffret
      A propos de Cyril D'audiffret

      Titulaire d’un Master II en Droit des affaires, Cyril est aussi passionné d’entrepreneuriat. Son objectif ? Rendre le juridique accessible aux entrepreneurs en leur apportant des conseils pratiques dans la création et la gestion de leurs sociétés.

      COMMENTAIRES