BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    HOME > CATÉGORIE CRÉER ENTREPRISE > FICHE CREATION-ENTREPRISE > Les dangers des statuts types : pourquoi ne pas utiliser des modèles ?

    Modèles de statuts : pourquoi les statuts types sont-ils dangereux ?

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Il y a plusieurs étapes à franchir lors de la création de votre société, de l’idée au démarrage de l’activité, en passant par son enregistrement au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés). C’est à ce moment là que le choix de la forme juridique de la société s’impose et qui amènera à la rédaction des statuts, premier contrat de la société, document obligatoire en vue de l’immatriculation et surtout indispensable pour établir les règles qui vont régir votre société.

     

    dangers des statuts types

     

    Premier contrat de la société : les statuts

    En effet, ils vont définir la forme et structure juridique de votre entreprise, le fonctionnement et rôle entre associés, la gouvernance de l’entreprise… Ils anticipent tous les cas de figures qui peuvent arriver dans le futur (bons ou mauvais) et définissent un scénario pour chacun de ces cas de figures.

    Il y a plusieurs manières pour obtenir ces statuts, listées ici du plus protecteur au moins protecteur pour votre société:

    1. En passant par un bon avocat, professionnel du droit des affaires (voir aussi l'article Faut il passer par un avocat pour rédiger ses statuts ?)
    2. Par des connaissances qui créent une société de même forme juridique, d’activité similaire, avec un nombre d’associés et un mode de gouvernance proche
    3. En téléchargeant des statuts types sur internet (gratuit ou presque et qui se trouvent facilement en tapant “statuts-types” sur les moteurs de recherche)

    Si vous pensez demander à votre expert-comptable pour rédiger vos statuts, nous vous conseillons de lire l'article Quel professionnel du droit pour rédiger mes statuts ?

    creation-entreprise-redaction-statuts

    Quelques conseils sur la rédaction des statuts de société

    Passer par un bon avocat est clairement la meilleure façon de protéger sa société mais cela coûte cher. Passer par des connaissances peut sembler être la bonne solution mais reste une situation très rare. Enfin, les statuts types, de par leur coût faible ou nul, peuvent sembler très attrayants et le créateur n’a plus qu’à remplir les champs laissés vides avec ses informations. Il économisera ainsi en honoraires d’avocats et obtiendra le document quasi immédiatement.

    Malheureusement, rédiger des statuts de société, ce n’est pas que “remplir des blancs” et chaque clause contenue dans les statuts peut avoir plusieurs variantes. Rien que pour choisir l’objet social (la liste des activités exercées par la société), sa rédaction peut représenter un risque pour l’entreprise car cette dernière pourra dépendre d’une mauvaise convention collective par exemple. Même combat concernant les modalités de cession des parts sociales: une clause-type ne protège pas forcément des risques latents de la situation familiale du créateur. En fait, tout dépend du projet, de la situation personnelle du créateur, de ses connaissances juridiques et des efforts qu’il sera prêt à faire.

     étapes de création

    Conséquences d’une mauvaise rédaction de vos statuts de société

    Des statuts type avec des blancs à remplir, sans explications juridiques et sans retravail des clauses nécessaires, amènent parfois à des problèmes graves. Tant que la société fonctionne, personne ne se préoccupe des statuts. Mais dès qu’un problème surgit (par exemple un associé qui endette l’entreprise de plusieurs centaines de milliers d’euros puis la quitte), le fondateur regrettera d'avoir recopié des statuts non conformes ou non adaptés. Bien sûr, en cas d’erreur remarquée à temps, il est possible de “retoucher” ses statuts originaux en faisant la  demande à un Centre de Formalités des Entreprises, ce qui coûtera environ 250€ dans l’hypothèse où le créateur ne fait pas appel à un expert (mais l’acte gratuit adapté à la modification à faire ne sera pas simple à trouver et le passage par un avocat sera souvent obligatoire, ce qui engendrera des frais supplémentaires).

    Une nouvelle solution : Captain Contrat

    Si le créateur décide de ne pas prendre conseil auprès d’un professionnel du droit, il vaut mieux se documenter sérieusement avant de "remplir les blancs". 

     

    Créez votre entreprise en ligne en quelques clics Je crée mon entreprise

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES
      coffee_shop

      Création d'entreprise

      Ouvrir un coffee shop : le guide ultime pour vous lancer 

      devenir_sophrologue

      Création d'entreprise

      Devenir sophrologue : quelles sont les démarches ?

      creation_naturopathe

      Création d'entreprise

      Devenir naturopathe : toutes les étapes du métier

      objet_social

      Création d'entreprise

      Objet social d'une société : Définition

      immatriculation-entreprise-individuelle-formalites

      Création d'entreprise

      Immatriculation de l’entreprise individuelle : quelles sont les étapes ?

      Maxime
      A propos de Maxime

      Après avoir travaillé en finance à l'international puis dans la grande distribution en France, Maxime est devenu dirigeant d'entreprise. En contact avec de nombreux entrepreneurs, sa mission est de simplifier l'accès au droit grâce au numérique et favoriser le développement de l'entrepreneuriat en France.

      COMMENTAIRES