Les étapes pour ouvrir un bar à jus/smoothie

Ouvrir un bar à jus
Ouvrir un bar à jus
Amélie Gautier
Écrit par Amélie Gautier
Diplômée d'un Master II en droit des affaires de l'Université de Versailles Saint-Quentin-en Yvelines, Amélie est responsable du contenu juridique de Captain Contrat depuis 2017.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Vous souhaitez vous lancer dans l’entrepreneuriat et ouvrir un bar à smoothie. Comment vous y prendre ? Quelles sont les premières étapes à réaliser avant de commencer ? Quelle réglementation s’applique à ce type d’activité ? Comment créer son entreprise ? Quelle forme juridique choisir pour monter un bar à jus ? Comment créer une franchise ? Captain Contrat vous guide pas à pas. 

 

 

Les étapes à réaliser pour ouvrir un bar à smoothie 

 

Les bars à jus ou à smoothie connaissent depuis plusieurs années un bel engouement en France. En effet, chacun recherche de plus en plus un mode de vie healthy et la healthy food.

Souhaitant surfer sur cette vague, vous allez ouvrir un bar à smoothie. Pour cela vous devez réaliser un business plan, document indispensable pour toute création d’entreprise. Ce document doit vous permettre de vérifier la viabilité de votre projet. Il doit contenir plusieurs éléments.

Vous allez commencer par faire une étude de marché. Cette étude consiste à examiner le marché des bars à smoothie et aussi la concurrence. Vous allez faire une recherche approfondie des tendances de ces bars à jus, de sa clientèle et des bars à jus concurrents. Vous devez en effet étudier le comportement des consommateurs de ces bars, leurs âges, leurs préférences etc. Il faut vous renseigner sur les cocktails de fruits qui sont recherchés.

Vous devez aussi examiner la typologie du marché du bar à fruit. Ces bars font souvent partie de franchises telles que Helixir, Wanna Juice, Zummo, Juju’s et d’autres.

Après cette étude de marché il faudra trouver le local dans lequel vous allez ouvrir votre bar à smoothie. Ces bars sont souvent implantés sur des passages fréquentés dans les centres-villes, les galeries marchandes et même dans des camions itinérants. Si vous optez pour un vrai bar, pensez bien à son emplacement qui doit être stratégique et très fréquenté.

Enfin vous devez prévoir dans votre business plan un plan de financement. Celui-ci doit comporter un budget prévisionnel, un compte de résultat prévisionnel et un bilan prévisionnel. Vous pourrez présenter ce plan de financement auprès d’établissements financiers ou d’investisseurs. Il doit être le plus réaliste possible.

La réglementation à respecter pour avoir un bar à smoothie

 

Si vous souhaitez ouvrir votre bar à smoothie, il faut respecter la réglementation qui s’applique à tout établissement de restauration commerciale.

Votre bar à jus doit comporter au moins une personne dans son effectif qui a suivi une formation en hygiène alimentaire. Vous devrez également lors de votre installation vous déclarer auprès de la Direction Départementale en Charge de la Protection des Populations (DDCPP).

Il faut aussi respecter les normes sanitaires sur la conservation des produits périssables et des normes de sécurité pour les établissements recevant du public (installations électriques, appareils de cuisson, etc). Les normes de sécurité comprennent également la sécurité incendie. De même, des normes d’accessibilité aux personnes présentant un handicap sont à prévoir.

Vous devez afficher vos prix à l’extérieur et à l’intérieur de votre bar. Enfin, l’utilisation d’ingrédients allergènes doit être indiquée sous forme écrite, lisible et visible et une signalisation doit indiquer l’interdiction de fumer

Cette réglementation doit être strictement respectée sous peine d’amende ou de fermeture administrative.

En revanche s’agissant de la vente de boissons non alcoolisées, comme les jus de fruit, vous n‘avez plus besoin d’avoir une licence. 

Enfin, les horaires d’ouverture doivent être conformes à ceux établis par votre préfecture. Si vous avez la possibilité de faire une terrasse il faut demander l’autorisation en mairie. Et si vous souhaitez diffuser de la musique dans votre bar il faut l’autorisation de la SACEM.

 

La forme juridique de l’entreprise 

 

Pour créer une entreprise encadrant votre activité, vous pouvez opter pour la micro-entreprise pour votre bar à smoothie. L’avantage de cette micro-entreprise est que sa création est simple. Elle eut se faire sur internet. En revanche, il existe des plafonds de chiffres d’affaires. Celui-ci ne doit pas dépasser 176 200 € par an. En revanche, si vos revenus sont inférieurs à 85 800 € vous êtes affranchis de la TVA.

Si vous souhaitez toujours exercer en individuel en entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL), également appelée SARL unipersonnelle. Vous êtes seul gérant de votre bar. Vous décidez de votre rémunération. Votre patrimoine personnel est dissocié du patrimoine professionnel ce qui est un avantage en cas de difficultés financières. En outre, vous pouvez choisir entre la soumission au régime de l’impôt sur le revenu (IR) ou de de l’impôt sur les sociétés (IS). Enfin tant que gérant d’EURL vous pouvez cotiser également à la Sécurité Sociale (depuis le 1er janvier 2020). En revanche, vous aurez des cotisations sociales élevées.

La SASU, société par actions simplifiées unipersonnelle, vous permet aussi d‘être gérant unique mais vous êtes là considéré comme un dirigeant salarié. Vous pouvez choisir de percevoir des dividendes en votre qualité d’associé. Si vous êtes président de SASU vous pouvez bénéficier d’une rémunération. Les dividendes ne supportent pas de charges sociales. Les sommes versées supportent tout de même les prélèvements sociaux ainsi que l’acompte forfaitaire non libératoire de l’impôt sur le revenu. En revanche, les cotisations sur la rémunération du président de la SASU seront plus importantes que celles du gérant d’une EURL. Vous êtes aussi affilié au régime général de la sécurité sociale.  

Si vous préférez vous lancer à plusieurs, vous pouvez opter pour la SARL ou la SAS. Mais les formalités pour créer ces sociétés sont plus lourdes que celles des entreprises individuelles.

La gestion de la SAS est plus souple que celle de la SARL. La rédaction des statuts par exemple est plus libre que dans le cadre d’une SARL. En outre, il est plus facile de faire entrer de nouveaux associés dans une SAS.

En revanche, la SARL permet de faire entrer son conjoint dans l’entreprise, comme conjoint collaborateur.

Une fois votre structure juridique choisie, les statuts dressés, vous devrez déposer votre marque (le nom de votre bar à jus) auprès de l’INPI afin de la protéger. 

Ces étapes pour créer votre bar à smoothie ne sont pas toujours faciles à réaliser seul. C’est pourquoi Captain Contrat vous accompagne dans vos démarches juridiques et administratives jusqu'à l'obtention de votre Kbis.

Retrouvez tous nos guides :

 

 

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

3 min
Ouvrir un gîte : les étapes et les questions les plus posées

Vous envisagez d'ouvrir un gîte ? Découvrez les démarches administratives à effectuer pour créer votre entreprise et lancer votre activité d'hébergement.

5 min
Comment ouvrir un restaurant : les démarches à effectuer

Découvrez comment ouvrir un restaurant : formalités, déclaration, réglementation, rédaction des statuts et exploitation de l'activité.

3 min
Convention collective restauration : quelles sont les règles spécifiques ?

Le droit social permet à certains secteurs d'activité de prévoir des règles de fonctionnement spécifiques. Quelques mots sur la restauration.

5 min
Comment ouvrir un snack ?

Découvrez comment ouvrir un snack : on vous explique les 7 étapes pour créer votre entreprise de restauration avec Captain Contrat !

5 min
Ouvrir un bar à chicha : comment faire ?

Ouvrir un bar à chicha impose des démarches : choix de forme juridique, législation, obtention d'un Kbis. Captain Contrat vous guide pour lancer votre projet.

4 min
Ouvrir un hôtel en 5 étapes : les démarches

Ouvrir un hôtel implique une procédure stricte : choix de la forme juridique, obtention des licences et autorisations d'exploitation, respect des règles de sécurité et accessibilité...

5 min
Ouvrir un bar à chat : les démarches à suivre

Découvrez comment ouvrir un bar à chat : réglementation, choix d'un local, business plan, création et immatriculation de la structure juridique...

4 min
Ouvrir un camping : zoom sur les étapes à remplir

Découvrez comment ouvrir un camping, de la création du camping, à sa gestion en passant par la réglementation et l'achat d'un terrain.

3 min
Ouvrir une pizzeria : le guide pour se lancer (2022)

Découvrez comment ouvrir une pizzeria : franchise ou création, choix du local, formation, réglementations. On vous explique comment créer votre entreprise.

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier