Tout savoir pour reprendre un restaurant

par
5
Consulter un avocat 

Sommaire

Reprendre un restaurant est un projet excitant. Mais comme toute aventure entrepreneuriale, il demande le respect de démarches précises. Pour vous guider, Captain Contrat fait un point sur les différentes étapes à suivre ainsi que sur les avantages et inconvénients de la reprise d’un restaurant.


Reprise d’un restaurant : dans quels cas ?

 

Plusieurs situations peuvent amener à la reprise d’un restaurant, dont les suivantes :

  • un redressement judiciaire ;
  • une liquidation judiciaire ;
  • le départ à la retraite du gérant ;
  • le choix du patron de se reconvertir dans une autre branche d’activité ;
  • un problème de santé ou des problèmes familiaux poussant le gérant à vendre son restaurant ;
  • etc.

 

Comment trouver un restaurant à reprendre ?

 

Pour trouver un restaurant à reprendre, plusieurs moyens peuvent être utilisés :

  • internet : de nombreux sites comme celui de Pôle emploi mettent en ligne des offres de restaurants à reprendre. Si vous souhaitez reprendre un restaurant dans une région en particulier, n’hésitez pas à utiliser le site de la Chambre de Commerce et d’Industrie de votre territoire ;
  • les revues dédiées aux entreprises à reprendre ;
  • le bouche-à-oreille

 

Quelles sont les aides financières liées à la reprise d’entreprise ?

 

Lors d’une reprise d’entreprise, certains professionnels peuvent bénéficier d’aides financières comme l’ACRE (aide à la création ou à la reprise d’une entreprise) qui permet notamment d’être accompagné durant ses premières années d’activité et de profiter d’une exonération partielle de ses charges sociales.

Il existe également l’ARCE (aide à la reprise ou à la création d’entreprise), accessible sous certaines conditions et qui donne la possibilité de percevoir ses allocations chômage sous forme de capital.

Autres aides auxquelles les repreneurs d’entreprise peuvent accéder :

 

Reprendre un restaurant : quels sont les avantages et inconvénients par rapport à la création ?

 

Par rapport à la création d’un restaurant, la reprise présente des avantages et des inconvénients. Les voici détaillés.

 

Les avantages de la reprise d’un restaurant

Reprendre un restaurant présente moins de risques que de le créer puisque le professionnel reprend un restaurant qui fonctionne et dont la réputation est déjà faite. Il a également à sa disposition un historique d’activité lui permettant d’évaluer la viabilité du restaurant et donc de limiter les risques.

La reprise est aussi plus rapide que la création. Une fois l’établissement idéal trouvé (qui peut néanmoins prendre un certain temps), le repreneur bénéficie tout de suite d’un restaurant opérationnel avec le matériel et les outils adéquats, des employés qualifiés, des fournisseurs existants et des clients déjà au rendez-vous.

Pour le financement, il est plus simple d’obtenir un prêt avec la reprise qu’avec la création. Les banquiers s’appuient en effet sur des données concrètes comme les trois derniers bilans et comptes de résultat du restaurant pour vous accorder un prêt.

Enfin, la reprise d’un restaurant permet de générer un chiffre d’affaires tout de suite à la différence de la création qui nécessite le développement de son activité. Le professionnel n’a donc pas besoin d’attendre plusieurs mois pour se verser un salaire.

 

Les inconvénients de la reprise d’un restaurant

Lorsqu’on souhaite reprendre un restaurant, il est essentiel de trouver une belle affaire. Or, la dénicher est loin d’être facile et rapide. Et une fois trouvée, il peut arriver que le cédant renonce à vendre son restaurant. Parfois, les négociations peuvent donc être longues et fastidieuses.

D’un point de vue du prix, reprendre un restaurant coûte plus cher que de le créer. En effet, même si obtenir un financement est plus facile, il faut en général disposer d’un apport personnel plus élevé pour réaliser son projet de reprise.

Autre inconvénient : reprendre un restaurant sans expérience est difficile. Le repreneur doit être prêt et être professionnel tout de suite, dès sa prise de fonction. Il est donc essentiel qu’il connaisse le métier de restaurateur afin d’être immédiatement opérationnel.

Enfin, le nouveau dirigeant doit s’adapter à l’entreprise, aux fournisseurs, à ses employés dont le contrat de travail ne s’est pas arrêté… Et ceci demande parfois certaines concessions.

Reprendre un restaurant : quelles sont les étapes ?

Reprendre un restaurant ne se fait pas du jour au lendemain. Cette aventure doit être bien préparée. La première étape consiste à réaliser le diagnostic de l’établissement en vue afin d’évaluer ses forces et faiblesses et valider ou non votre projet de reprise. Afin de récolter un maximum d’informations, certains documents doivent être analysés :

  • L’extrait Kbis, les statuts, le dernier rapport annuel et toutes les autres informations générales sur le restaurant.
  • Le chiffre d’affaires sur les cinq dernières années, le bilan et le compte de résultat des trois dernières années, les relevés bancaires du restaurant et tous les autres documents financiers.
  • Les différents contrats que le restaurant a établis, le bail commercial, le plan de l’établissement, l’état du matériel…

À la suite du diagnostic vient l’évaluation économique du restaurant. Pour cette étape, tous les documents financiers de l’établissement doivent être scrutés (chiffre d’affaires, bilans, comptes de résultat…).

Enfin, un plan de reprise doit être réalisé. Celui-ci vous permettra de savoir quelle stratégie mettre en place pour reprendre et développer votre restaurant. Si vous souhaitez que des banquiers ou d’autres acteurs vous suivent dans votre projet, vous pouvez leur présenter votre plan de reprise. Les données fournies par ce document les aideront à prendre leur décision.

 

Reprise d’un restaurant : l’évaluation du prix du fonds de commerce

 

Un restaurant est un fonds de commerce dont le prix de cession varie selon plusieurs éléments :

  • La situation géographique : selon la localisation du restaurant, le prix de cession diffère.
  • Le bail commercial : le prix du loyer mensuel, ses éventuelles évolutions, la durée restante du bail et la répartition des charges entre le bailleur et le locataire doivent être pris en compte. Si vous jugez des conditions trop strictes, vous pouvez tout à fait envisager une négociation à la baisse du prix de cession du restaurant. 
  • L’inventaire. Lors de la cession du fonds de commerce, la reprise du matériel et des stocks est une question à soulever à tout prix. Si le matériel est vétuste, vous pouvez là aussi négocier à la baisse le prix de cession du restaurant.

 

Les autres points à ne pas négliger lors d’une reprise de restaurant

 

Reprendre le fonds de commerce d’un restaurant signifie continuer avec les contrats de travail des salariés. En tant que repreneur du restaurant, vous devez donc composer avec le personnel actuel. Si des pratiques peu scrupuleuses sont adoptées pour pousser un employé à démissionner, le conseil de prud’hommes peut être saisi.

En reprenant un restaurant, vous reprenez aussi ses clients. Il est par conséquent essentiel de connaître leur profil afin de mettre en place la stratégie adéquate pour les conserver.

Si vous êtes un restaurateur vendant des boissons alcoolisées au cours des repas, vous devez obtenir une licence de restaurant. En revanche, si vous vendez de l’alcool en dehors des repas, vous devez être titulaire d’une licence de débit de boissons à consommer sur place (vous n’avez alors pas besoin de cumuler les deux licences).

Les règles d’hygiène, de sécurité et d’accessibilité doivent être respectées. Par ailleurs, si vous envisagez de transformer, de produire ou de manipuler des produits d’origine animale ou des denrées alimentaires en contenant, une déclaration auprès de la direction départementale de la protection des populations doit être réalisée avant d’ouvrir votre restaurant.

Prix, menus, modalités de paiement, usage du logo « fait-maison », allergènes, mise en place d’un système de vidéosurveillance, tous ces renseignements doivent être indiqués à la clientèle.

Reprendre un restaurant est une belle aventure. Si vous avez besoin de conseils ou d’un accompagnement, Captain Contrat vous aide à trouver votre avocat en droit des affaires afin de sécuriser votre projet.

 

Les trois points clefs à retenir :

  • Certaines aides financières existent pour aider les professionnels dans leur projet de reprise de restaurant ;
  • Reprendre un restaurant nécessite une préparation approfondie : un diagnostic du restaurant, une évaluation économique de l’établissement et un plan de reprise doivent être réalisés ;
  • Certains éléments tels que le bail commercial peuvent être utilisés comme critère de négociation.

 

Sabrina Ait El Hadi

Écrit par

Sabrina Ait El Hadi

Diplômée d'un Master 2 Juriste d'Affaires et passionnée par le milieu de l'entrepreneuriat, Sabrina a pour objectif d'accompagner au mieux les entrepreneurs dans la création et le développement de leur société.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Comment ouvrir un gîte : les 9 questions les plus posées

Le secteur du meublé de tourisme est en plein essor. Vous désirez en profiter pour ouvrir un gîte ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Comment ouvrir un restaurant : quelles sont les démarches ?

Ouvrir votre restaurant est certes un beau projet, il n'en demeure pas moins que la liste des ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Convention collective restauration : quelles sont les règles spécifiques ?

Dans une entreprise, les rapports entre employeurs et salariés sont régis par le code de travail. ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Comment ouvrir un snack, quelles sont les étapes ?

La restauration hors domicile est très en vogue, à notre époque où les français consacrent de moins ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Ouvrir un bar à chicha : comment faire ?

Les bars à chicha se sont bien développés en France. Vous souhaitez ouvrir un bar à chicha mais ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Comment ouvrir un hôtel ? Les 5 étapes à suivre

Lâcher son train-train quotidien pour ouvrir un hôtel sur une plage dorée, ça fait rêver… Vous ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Ouvrir un bar à chat : les démarches à suivre

Vous voulez ouvrir un bar à chat. Comment ouvrir un bar à chat ? Comment faire un business ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Ouvrir un camping : zoom sur les étapes à remplir

Du classique emplacement pour tente au mobil-home, en passant par l'hébergement dans des yourtes, ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Auto entrepreneur dans la restauration

Ouvrir un restaurant peut sembler compliqué aux vues du nombre d'autorisations à obtenir. Des ...

Philippe

Philippe

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier