BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    HOME > CATÉGORIE CRÉER ENTREPRISE > FICHE CREATION-ENTREPRISE > Comment ouvrir une salle de sport : les étapes pour se lancer ?

    Comment ouvrir une salle de sport : les démarches à suivre

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Passionné de fitness, de bien-être, de sport, vous aimez que ça bouge ! Vous rêvez d'ouvrir une salle de sport ? Le point sur tout ce qu’il faut savoir.

    1. Préparation du projet d'ouverture de salle de sport
    2. Quelques conseils avant de démarrer
    3. Les caractéristiques de la salle de sport
    4. Création, reprise ou franchise ?
    5. Quel statut juridique pour sa salle de sport ?
    6. Réglementation applicable
    7. Les règles fiscales

    1 - Préparer son projet d'ouverture de salle de sport

    Les compétences requises pour ouvrir une salle de sport

    Qui peut ouvrir une salle de sport ? Si aucun diplôme n’est requis pour créer sa propre salle, mieux vaut avoir quelques compétences, et une grande motivation.

    Il faut aimer et bien connaître les sports en salle comme la musculation, le step et autres cours collectifs. Il faut savoir être disponible, à l’écoute, et aimer accompagner les gens dans leur pratique, et ce, quel que soit leur niveau.

    Assurerez-vous l’encadrement ? Serez-vous coach sportif ? Si vous prévoyez d’exercer vous-même en tant qu’accompagnateur ou entraineur, un diplôme d’Etat est obligatoire : STAPS, DEUST, BPJEPS…

    Il faut également être un bon gestionnaire, et savoir anticiper le choix du matériel et des activités, les plannings de cours, les inscriptions et les suivis, l’achat de matériel, la gestion du personnel…

    Le business plan

    Comme pour toute aventure entrepreneuriale, il est essentiel de commencer sur des bases solides. Evaluez vos besoins en investissements, qui risquent d’être majeurs, surtout en termes d’équipement : que vous faudra-t-il pour bien commencer ? Où trouverez-vous votre salle, comment allez-vous l’aménager ?

    Etablissez un budget prévisionnel, en comptabilisant vos ressources et vos investissements de départ, puis les recettes et les dépenses. Quels prix allez-vous proposer au public ?

    C’est aussi le moment de trouver des fonds pour financer votre projet : crowdfunding, levée de fonds auprès d’investisseurs, crédit bancaire, aides… les solutions sont nombreuses.

    2 - Quelques conseils avant d'ouvrir sa salle de sport

    Investissement de départ

    L’ouverture d’une salle de sport nécessite un certain investissement financier, notamment concernant l’agencement et l’aménagement du lieu en lui-même. Puis par la suite dans l’équipement.

    Plusieurs centaines de milliers d’euros semblent être nécessaire pour ouvrir une salle de sport et cela dans de bonnes conditions. Un apport personnel minimum serait impossible.

    Il faut ainsi conseillé au préalable calculer toutes les dépenses, il s’agit d’établir un plan de financement de vos dépenses prévisionnelles. De plus les dépenses doivent toujours dépasser la normale pour éviter un financement juste, car des événements imprévisibles seront susceptibles de venir perturber le déroulé. Une contribution personnelle de l'ordre de 30% est conseillée pour commencer sur de bonnes bases et soyez plus crédible pour obtenir des financements.

    La communication sur l’ouverture de la salle de sport

    Il est conseillé de faire un site internet, vous permettant de présenter votre salle de sport, vos offres de lancement. Vos futurs potentiels clients iront sans aucun doute sur internet pour trouver une salle de sport à proximité de leur domicile. Sans présence sur le web, vous vous fermerez beaucoup de portes et vos clients risqueront de partir chez vos concurrents qui disposent d’une vitrine sur le web.

    Le bouche à oreille dans ce secteur d’activité ne doit pas être négligé. Les réseaux sociaux sont aussi un excellent moyen pour se faire connaitre.

    Réaliser une étude de marché

    Une étude de marché permet de vérifier si votre projet est viable et que votre positionnement sur le marché est le bon. Le succès de votre salle de sport va dépendre en partie des résultats de l’étude de marché.

    Grâce à l’étude de marché, vous serez en mesure de connaitre vos concurrents, vos fournisseurs potentiels, votre clientèle et ses attentes.

    Le but de l’étude de marché est de savoir à terme si votre projet tiendra la route et s’il est opportun d’aller plus loin. De plus une première vision doit pouvoir se dessiner, s’agissant des prix, de vos offres, de la clientèle que vous visez et notamment des types de sport que vous proposerez, des sources de motivation visés ainsi que des éventuels freins à votre projet.

    Pour mener à bien votre projet, il est conseillé aussi d’établir le profil type de votre clientèle. Identifier quelques clients types permet d’adapter vos offres, mais aussi de vous projeter beaucoup plus facilement en répondant à certaines questions :

    • L’identité du client (âge, sexe, activité professionnelle)
    • Ses besoins et ses attentes (fitness, perte de poids, suivi personnel…)
    • Sa récurrence

    L'assurance de responsabilité civile

    Une assurance de responsabilité civile est obligatoire. Elle va couvrir votre exploitation, vos clients et vos employés. Elle doit être visible aux yeux de tous.

    3 - Les caractéristiques de la salle de sport

    L'emplacement

    Le lieu où vous choisirez d’ouvrir votre salle de sport est très important. C’est un paramètre non négligeable, car votre réussite dépendra en partir du choix du lieu.

    La salle doit être implantée à proximité d’axes routiers, en centre ville, mais dans une zone d’activité propice à la mise en place d’une salle de sport.

    L'aménagement et les équipements de sport

    La salle de sport doit être suffisamment spacieuse pour y loger les différentes machines, tout en laissant de l’espace nécessaire. Le flux de clients prévu doit être cohérent avec la taille de la salle et les équipements proposés.

    De plus deux vestiaires minimum, des douches (un pour les femmes et un pour les hommes), des toilettes et un espace d’accueil à l’entrée du bâtiment sont nécessaires.

    Il est nécessaire d'avoir des équipements de sport de qualité, ce qui implique un investissement important. De plus les équipements doivent être assez nombreux pour faire face à la demande, mais aussi suffisamment diversifiés pour s'adapter au plus de clients possible.

     

    Ouvrir une salle de sport : les étapes

    4 - Ouvrir une salle de sport : Création, reprise ou franchise ?

    La création

    Ouvrir sa propre salle de sport peut passer par une création simple. La difficulté est alors de tout créer par soi-même, de toute pièce, en partant d’une feuille blanche. L’investissement de départ peut être assez lourd.

    Les solutions alternatives sont la reprise, et la franchise.

    La reprise

    La reprise d’une salle permet de prendre la salle telle qu’elle existe déjà, avec tout le matériel déjà en place, et une clientèle déjà habituée. Cela implique un apport assez important, car tout est déjà opérationnel.

    Il est possible alors, soit de :

    • Reprendre la société, avec ses salariés
    • Reprendre le fonds de commerce, comprenant tout l’équipement et le matériel, sans nécessairement racheter les murs,
    • Louer les biens et équipement du club.

    Dans le cas d’une reprise, il faut rester vigilant sur ce que l’on récupère : l’état du bâtiment et de la salle, des installations, des équipements, des conditions d’accès, ainsi que le respect des normes – ERP, sécurité…

    La franchise

    La création d’une salle de sport en franchise offre, en plus, l’accompagnement de grandes enseignes spécialisées. Elles sont nombreuses, avec des approches et des programmes très différents : on peut alors bénéficier d’une grande expertise, comme de la notoriété de la marque auprès de ses clients.

    A l’inverse, choisir la franchise n’est pas à privilégier si l’on veut une salle à son image et personnalisée.

    5 - Quel statut juridique pour ouvrir sa salle de sport ?

    S’il n’est pas conseiller d’ouvrir une salle de sport sous le régime de la micro-entreprise, tous les statuts sont permis !

    Une salle de sport peut bénéficier d’un statut libéral, comme être une société commerciale. En entreprise individuelle, on reste le seul maître à bord, et l’on peut exercer seul. Mais en cas de déficit, la responsabilité est pleinement engagée, sur les biens de la salle comme sur les biens personnels. Il vaut mieux alors limiter la responsabilité par le régime de l’EURL, dans lequel la responsabilité reste limitée aux biens professionnels.

    En général, les salles de sports sont créées sous les statuts de SARL ou de SAS : créer une société permet de bien séparer les entités juridiques des personnes, pour des facilités de gestion et une sécurité au niveau des patrimoines en cas de difficultés. La société permet aussi de faire évoluer l’entreprise vers l’embauche de salarié ou l’association avec d’autres actionnaires.

    Mais chaque cas reste particulier : il vaut mieux prendre conseil auprès d’un spécialiste pour étudier votre situation, il vous indiquera le statut juridique le plus adapté à votre projet.

    choix forme juridique infographie

    6 - La réglementation applicable pour l'ouverture d'une salle de sport

    Les conditions d’honorabilité

    En plus des diplômes nécessaires pour encadrer, enseigner, ou animer la pratique sportive, les personnes ne doivent pas :

    • faire l’objet de condamnation pour certains crimes et délits – viol, agression sexuelles, violences volontaires, trafic ou usage de stupéfiant… -
    • avoir fait l’objet d’une interdiction administrative à participer à la direction et à l’encadrement d’institutions et organismes soumis aux dispositions législatives ou réglementaires relatives à la protection des mineurs accueillis en centre de vacances et loisirs, ainsi que groupements de jeunesse,
    • avoir fait l’objet de suspension administrative auprès de ces fonctions.

    Déclaration et homologation de la salle

    Dans les trois mois suivant l’ouverture de votre salle de sport, il faut la déclarer auprès de la préfecture de son département. Cette déclaration sera suivie d’un recensement des équipements sportifs, ainsi que d’une homologation, si celle-ci respecte les normes qui lui sont applicables : sécurité, accessibilité, hygiène…

    Pour respecter les normes de sécurité et ne faire courir aucun risque aux clients, l’équipement doit être bien entretenu, et fréquemment vérifié. Toute modification d’appareil, ainsi que tout remplacement doivent être déclaré auprès de la préfecture, pour une nouvelle homologation. La destination du bien doit être précisée, ainsi que son exploitant : en cas de cession de matériel – reprise de la salle… - il doit être déclaré.

    Règlementation ERP (Etablissement Recevant du Public)

    En tant qu’établissement recevant du public, la salle de sport est soumise à des normes de sécurité, d’hygiène et d’accessibilité. Les salles de sport recevant moins de 200 personnes sont classées comme ERP de 5e catégorie.

    Comme tous les niveaux ERP, une salle de sport doit être accessible aux personnes à mobilité réduite et handicapées. Certains travaux peuvent-être nécessaires, et doivent être prévus dans l'élaboration de votre business-plan ! Pour tout renseignement, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de la Commission de sécurité et d’accessibilité de la mairie ou de la préfecture dont dépendra votre établissement.

    De plus, en dehors de la réglementation, la propreté de votre salle de sport est plus qu'essentielle. Il en va de son image mais aussi de la fidélisation de votre clientèle.

    7 - Les règles fiscales

    Les bénéfices engendrés pas la salle de sport sont soumis à l'impôt sur les sociétés ou à l'impôt sur le revenu, selon le statut juridique que vous aurez choisi.

    Une autre dépense fiscale est aussi à prévoir : la contribution foncière des entreprises qui dépend du lieu d'implantation, de la surface de votre salle de sport et enfin de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE).

    5 étapes pour garantir au mieux le succès de votre salle de sport :

    1. Définir les produits et les services proposés
    2. Fixer le prix de vos prestations et mettre en place un abonnement mensuel ou annuel. Il est intéressant aussi de proposer un tarif étudiant
    3. Faites la promotion de l’ouverture de votre salle de sport
    4. Privilégier un emplacement stratégique et une bonne surface
    5. Ne négligez pas votre business plan et votre stratégie, qui seront de forts arguments pour récolter le plus d'investissements

    Ouvrez votre salle de sport facilement en quelques clics J'ouvre ma salle de  sport

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES

      secteur activite

      Comment ouvrir un institut de beauté ?

      micro-entreprise-plombier-1

      secteur activite

      Comment devenir plombier en auto-entrepreneur ?

      Devenir_agent_immobilier_sans_diplome

      secteur activite

      Devenir agent immobilier sans diplôme : les démarches à suivre

      secteur activite

      Comment devenir agent immobilier ?

      A propos de Clément Blondelle

      Double diplômé en droit (droit européen et droit des affaires internationales), Clément a décidé de mettre ses compétences au service des entrepreneurs afin que le droit soit perçu comme ce qu'il est : un outil !

      COMMENTAIRES