BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    CATÉGORIE CRÉER ENTREPRISE > FICHE CREATION-ENTREPRISE > Ouvrir un site de vente en ligne : comment faire ?

    Comment ouvrir un site de vente en ligne ?

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Les sites de vente en ligne sont pléthores en e-commerce. Dans ce contexte fortement concurrentiel, vous souhaitez développer vous-même votre site de vente en ligne, votre site e-commerce.

    Comment ouvrir un site de vente en ligne ? Quelles règles devez-vous respecter pour ouvrir votre site ? Comment bien préparer votre projet ? Quelle structure juridique allez-vous choisir ? Captain Contrat vous explique pas à pas comment procéder pour ouvrir un site de vente en ligne.

    Au sommaire de cet article :

    1. Ouvrir un site de vente en ligne
    2. Quelles règles faut-il respecter pour ouvrir un site de vente en ligne ?

     

    Ouvrir un site de vente en ligne

    Vous avez trouvé l’idée que vous souhaitez développer. Vous êtes ainsi prêts à vous lancer dans le e-commerce et ouvrir un site de vente en ligne. Il faut en tout premier lieu choisir la structure juridique dans laquelle vous allez exercer votre activité.

    Il existe différentes formes de statuts juridiques.

     

    La micro-entreprise

    Ce régime juridique est le plus adapté pour débuter une activité de vente en ligne. Il est, en effet, facile et rapide de vous inscrire en tant qu’auto-entrepreneur.  Vous allez remplir un formulaire sur le site de l’URSSAF. Une fois cette inscription réalisée vous recevrez sous quelque jours un numéro SIRET. Ce numéro prouve l’existence de votre micro-entreprise. L’avantage de ce régime est donc sa simplicité. La seule limite au choix de l’auto-entreprise est que votre chiffre d’affaires ne doit pas dépasser 176 200 € par an. En revanche, si vos revenus sont inférieurs à 85 800 € vous êtes affranchis de la TVA grâce à la franchise de TVA

     

    L’Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL)

    L’EURL est une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée. Vous êtes seul gérant de votre société. Vous pouvez donc décider de votre rémunération. Vous allez devoir payer des cotisations sociales élevées (à hauteur de 45% de votre rémunération). Mais votre patrimoine personnel est dissocié du patrimoine professionnel ce qui est un avantage en cas de difficultés financières.

     

    La Société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU)

    Dans le cadre d’une société par actions simplifiée unipersonnelle vous êtes également un gérant associé unique mais vous êtes considéré comme un dirigeant salarié. Vous êtes ainsi affilié au régime général de la sécurité sociale en tant qu'assimilé salarié. Les cotisations que vous devrez payer sont plus importantes encore. Elles sont équivalentes à 82% de votre rémunération mensuelle.

     

    La SARL ou SAS

    Si vous souhaitez vous lancer avec des associés, vous pouvez opter pour des formes de sociétés pluripersonnelles. La SARL qui n'est autre qu'une EURL pluripersonnelle ou la SAS, qui équivaut la SASU avec plusieurs associés. Ces formes de sociétés vous permettent de vous lancer à plusieurs. 

     ouvrir site en ligne

    Quelles règles faut-il respecter pour ouvrir un site de vente en ligne ?

    Après avoir choisi votre statut juridique, vous avez plusieurs étapes à respecter et des formalités obligatoires à accomplir pour créer votre site marchand.

    Protection de votre marque et de votre nom de domaine

    Le nom de domaine d’un site de vente en ligne représente le nom de votre boutique reconnaissable sur Internet. Un nom de domaine est précédé de "www." et suivi de ".com" ou ".fr" par exemple. Pour faire ce choix il faut vérifier si ce nom est disponible. Une fois cette vérification faite, vous devez protéger votre nom de domaine contre la concurrence. Pour cela vous devez vous adresser à l’organisme en charge de leur gestion. Par exemple, pour des noms de domaine à localisation géographique (tels que .fr, .eu, .it , etc), l’organisme est l’AFNIC (Association française pour le nommage Internet en coopération).

    Vous vous protégez ainsi contre des attaques de cybersquatting. Le cybersquatting consiste à utiliser votre nom de domaine avec différentes extensions telles que .com, etc.

    Enfin, pour être encore plus protégé, vous pouvez déposer votre nom de domaine en tant que marque. Ceci permet de le sécuriser via les droits de propriété intellectuelle. 

    Déclaration à la CNIL

    Un site de e-commerce doit être déclaré auprès de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés). En effet, votre site va contenir des fichiers clients avec des données personnelles qu’il faut protéger.

    À noter : si votre site lit des cookies sur l’ordinateur de vos clients, internautes, vous devez les informer de leur finalité, obtenir leur consentement ou non via la politique de cookies.

    Les CGV e-commerce

    Les conditions générales de vente e-commerce doivent apparaître sur votre site. Celles-ci doivent comprendre les prix TTC, les délais et frais de livraison, les modalités de paiement en ligne et le droit de rétractation.

     

    La politique de confidentialité de la vie privée

    Parce que vous allez récolter et traiter un certain nombre d'informations sur votre clientèle (identité, adresse pour la livraison, numéro de téléphone...) vous devez respecter le règlement général sur la protection des données (RGDP). Par ce document vous devez expliquer comment vous collectez les données, comment vous les utilisez et comment celles-ci sont protégées. Ce document est obligatoire. Votre politique de confidentialité doit également être conforme au RGPD

    Les mentions légales

    Peu importe l’activité de votre site en ligne, vous devez obligatoirement écrire des mentions légales. Celles-ci comprennent l’identité et les coordonnées du professionnel, le nom de l’hébergeur du site, le nom de domaine, l’adresse, etc.

    Le droit de rétractation et la politique des retours de marchandises

    Vous devez bien définir la politique des retours quand vos clients ne sont pas satisfaits du produit acheté. C’est une obligation, vous devez informer vos clients qu’ils ont un droit de rétractation et leur expliquer les modalités de retour du produit.

    La création de la boutique en ligne

    De nombreux logiciels existent pour créer un site en ligne, tels que WordPress, Magento, Wizishop, etc.

    Selon vos aptitudes vous pouvez ainsi créer votre site seul ou faire appel à un professionnel, une agence web. Dans ce cas, vous faites (ou vous faites réaliser) la création entière de votre site, souvent avec un système de gestion de contenu (CMS). 

    Vous pouvez aussi louer une solution e-commerce. Celle-ci vous permet d’être hébergé en ligne clé en main, auprès d’un prestataire.

    Vous allez également choisir votre solution de paiement. Vous pouvez proposer de nombreux moyens de paiement à vos clients, tels que : 

    • La carte bancaire ;
    • Le chèque ;
    • Un virement bancaire ou postal ;
    • Des porte-monnaie virtuels : Paypal ou Paylib ;
    • Des solutions de paiement par audiotel ou SMS ;
    • Des cartes prépayées ;
    • Des cartes privatives, etc

    Captain Contrat vous a détaillé les démarches indispensables pour créer sa boutique en ligne. Cependant, nous vous conseillons de vous faire aider par un avocat afin de vous protéger au mieux. L’e-commerce foisonne sur la toile et les cyber attaques sont fréquentes.

    Devenez indépendant en quelques clics Je deviens indépendant

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES
      devenir chauffeur poids lourds

      fiche creation-entreprise

      Devenir chauffeur poids lourd : les étapes

      devenir taxi moto

      fiche creation-entreprise

      Devenir taxi moto : quelles sont les étapes ?

      fiscalité dropshipping

      fiche creation-entreprise

      Dropshipping et fiscalité : quel est l’impact de la forme sociale choisie ?

      devenir chauffeur uber

      fiche creation-entreprise

      Devenir chauffeur Uber : comment faire ?

      Yves-Antoine Ekamby
      A propos de Yves-Antoine Ekamby

      Diplômé d'un Master II en droit à l'Université Paris Descartes et passionné d'entrepreneuriat, Yves-Antoine a à coeur d'aider au mieux les entrepreneurs dans leurs projets

      COMMENTAIRES