Ouvrir un bar à champagne : les étapes

par
5
Ouvrir un bar à champagne

Sommaire

  1. Les étapes respecter avant d’ouvrir un bar à champagne
  2. Quelle est la réglementation à respecter pour un bar à champagne ?
  3. Quelle forme juridique choisir ?
Ouvrir un bar à champagne

Ouvrir un bar à champagne est votre rêve. Avant de vous lancer dans cette entreprise vous devrez bien étudier les différentes étapes propres à toute création d’entreprise et propres à la création d’un établissement servant des boissons alcoolisées.

Quelles étapes respecter avant de créer un bar à champagne ? Quelle est la réglementation de ce type d’établissement ? Quelle forme juridique choisir ? Quelle procédure suivre pour la création d’un bar à champagne ? Captain Contrat vous répond sur toutes ces questions.


Les étapes respecter avant d’ouvrir un bar à champagne

Vous souhaitez ouvrir un bar à champagne. Vous devez avant de vous lancer faire une étude de marché à l’aide d’un business plan. Ce document est un élément indispensable avant toute création d’entreprise. Le business plan doit étudier plusieurs choses.

En premier lieu vous allez choisir le concept de votre bar qui sera un bar à champagne. Faites une étude de marché par rapport à ce concept, notamment dans la ville où vous souhaitez ouvrir ce bar. Ciblez votre clientèle, étudiez la concurrence. Vous devez également déterminer quels fournisseurs pourraient vous approvisionner.

Dans un deuxième temps il faut trouver un local à louer pour exercer votre activité. Choisissez bien votre emplacement, c’est un critère très important pour une activité commerciale. Ainsi, votre bar ne doit pas se situer à un endroit peu fréquenté par les passants. Pour débuter une activité il faut être vu, avoir pignon sur rue. Pensez aussi à un endroit où il est facile de stationner. Ne négligez pas le contrat de fonds de commerce que vous allez signer. 

Vous devez, une fois votre local trouvé, faire un plan de financement. Plus votre business plan sera clair à ce sujet et plus vous pourrez convaincre facilement des établissements financiers. Votre plan de financement doit également inclure des projections de rentabilité de votre bar. Vous devez ainsi décrire un plan prévisionnel de financement qui doit comporter : un budget prévisionnel, un compte de résultat prévisionnel et un bilan prévisionnel.

Lorsque votre business plan est prêt vous devez choisir l’établissement financier qui va vous aider à financer votre projet.

Quelle est la réglementation à respecter pour un bar à champagne ?

En outre, pour ouvrir un bar à champagne, il faut avoir les autorisations nécessaires. Pour cela vous devez réaliser des démarches et des formalités administratives.

Il faut tout d’abord avoir un permis d’exploitation pour pouvoir exploiter un bar. Ce permis s’obtient en suivant une formation d’exploitation sur la règlementation applicable aux débits de boissons, à la santé publique et à l’ordre public. La formation initiale nécessaire est d’au moins 20 heures pour les personnes ayant moins de 10 ans d’expérience. Cette formation vise à sensibiliser les professionnels du secteur restauration, bars et hôtellerie sur leurs droits et leurs obligations. Elle a aussi pour objectif de prévenir et lutter contre les dangers addictifs et autres liés à la consommation d’alcool. La durée de validité de ce document est de 10 ans. Passé ce délai il faut renouveler le permis en suivant une formation de 6 heures.

Il faut également obtenir une licence de débit de boissons. La licence IV est la plus appropriée car elle permet de vendre tous les types de boissons.

Une déclaration d’activité doit être effectuée auprès du CFE de la Chambre de Commerce et d’Industrie concernée. Vous devez aussi publier dans un journal d’annonces légales la création de votre entreprise et immatriculer votre entreprise afin d’avoir un K-Bis.

Enfin, vous devez déclarer l’ouverture de votre bar auprès de la mairie de la commune où se situera le bar ou de la préfecture de police à Paris. Cette déclaration doit contenir :

  • les prénoms, nom, lieu de naissance, profession et domicile de l’exploitant (vous) ;
  • la situation du débit ;
  • à quel titre vous devez gérer le débit et les noms, prénoms, profession et domicile du propriétaire s’il y a lieu ; 
  • la catégorie du débit ;
  • le permis d’exploitation attestant sa participation à la formation.

En tant qu’exploitant du bar vous devrez respecter le niveau sonore autorisé par la loi. En effet, en cas de niveau sonore élevé pour être sanctionné par une amende et dans certains cas une fermeture administrative de deux mois.

ouvrir bar champagne

Quelle forme juridique choisir ?

Avant de pouvoir commencer votre activité vous devez également choisir la forme juridique qui convient le mieux à votre projet. Il existe plusieurs formes d’entreprises.

La micro-entreprise

La microentreprise est un régime juridique particulier d'entreprise individuelle. Ce régime est simple et peu coûteux à lancer. Vous allez remplir un formulaire sur le site de l’URSSAF. Une fois cette inscription réalisée vous recevrez sous quelque jours un numéro SIRET. Ce numéro prouve l’existence de votre micro-entreprise. L’avantage de ce régime est donc sa simplicité. Les coûts d’inscription sont quasiment nuls. La seule limite au choix de l’auto-entreprise est que votre chiffre d’affaires ne doit pas dépasser 176 200 € par an. En revanche, si vos revenus sont inférieurs à 85 800 € vous êtes affranchis de la TVA.

L’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée)

L’EURL est une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée. Vous êtes seul gérant de votre société. Vous pouvez donc décider de votre rémunération. Vous allez devoir payer des cotisations sociales élevées (à hauteur de 45% de votre rémunération). Mais votre patrimoine personnel est dissocié du patrimoine professionnel ce qui est un avantage en cas de difficultés financières. En outre, vous pouvez choisir entre la soumission au régime de l’impôt sur le revenu (IR) ou de de l’impôt sur les sociétés (IS). Enfin tant que gérant d’EURL vous pouvez cotiser également à la Sécurité Sociale. En effet, depuis le 1er janvier 2020, la Sécurité sociale des indépendants est intégrée au Régime général de la sécurité sociale. 

La SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle)

Dans le cadre d’une société par actions simplifiées unipersonnelle (SASU) vous êtes également un gérant associé unique mais vous êtes considéré comme un dirigeant salarié. Vous êtes ainsi affilié au régime général de la sécurité sociale. Les cotisations que vous devrez payer sont plus importantes encore. Elles sont équivalentes à 82% de votre rémunération mensuelle.

La SARL ou SAS

Ces formes de sociétés vous permettent de vous lancer à plusieurs. Mais les formalités pour créer ces sociétés sont plus lourdes que celles des entreprises individuelles.

La gestion de la SAS est plus souple que celle de la SARL. La rédaction des statuts par exemple est plus libre que dans le cadre d’une SARL. En outre, il est plus facile de faire entrer de nouveaux associés dans une SAS.

En revanche, la SARL permet de faire entrer son conjoint dans l’entreprise, comme conjoint collaborateur.

Enfin, vous devrez déposer le nom de votre bar, en tant que marque, afin de le protéger contre la contrefaçon notamment.

Prêt à ouvrir votre bar à champagne ! Captain Contrat vous aide dans le choix de la structure la plus adaptée et dans le lancement de votre projet.

Créez votre entreprise en ligne en quelques clics Je crée mon entreprise

 

Amélie Gautier

Écrit par

Amélie Gautier

Diplômée d'un Master en droit des affaires et passionnée par le monde de l'entreprise, Amélie s'efforce de rendre accessible les informations juridiques nécessaires aux entrepreneurs tout au long de leurs projets.

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

Comment ouvrir un gîte : les 9 questions les plus posées

Le secteur du meublé de tourisme est en plein essor. Vous désirez en profiter pour ouvrir un gîte ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Comment ouvrir un restaurant : quelles sont les démarches ?

Ouvrir votre restaurant est certes un beau projet, il n'en demeure pas moins que la liste des ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Convention collective restauration : quelles sont les règles spécifiques ?

Dans une entreprise, les rapports entre employeurs et salariés sont régis par le code de travail. ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Comment ouvrir un snack, quelles sont les étapes ?

La restauration hors domicile est très en vogue, à notre époque où les français consacrent de moins ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Ouvrir un bar à chicha : comment faire ?

Les bars à chicha se sont bien développés en France. Vous souhaitez ouvrir un bar à chicha mais ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Comment ouvrir un hôtel ? Les 5 étapes à suivre

Lâcher son train-train quotidien pour ouvrir un hôtel sur une plage dorée, ça fait rêver… Vous ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Ouvrir un bar à chat : les démarches à suivre

Vous voulez ouvrir un bar à chat. Comment ouvrir un bar à chat ? Comment faire un business ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Ouvrir un camping : zoom sur les étapes à remplir

Du classique emplacement pour tente au mobil-home, en passant par l'hébergement dans des yourtes, ...

Amélie Gautier

Amélie Gautier

Auto entrepreneur dans la restauration

Ouvrir un restaurant peut sembler compliqué aux vues du nombre d'autorisations à obtenir. Des ...

Philippe

Philippe

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier