BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    HOME > CATÉGORIE CRÉER ENTREPRISE > FICHE CREATION-ENTREPRISE > Comment créer son magasin d'optique ?

    Magasin d'optique : les étapes pour le créer

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    6.5 milliards d’euros : c’est le chiffre d’affaires global généré par le secteur de l'optique en 2018. De quoi donner envie d’investir dans ce marché ! Seulement, vous vous demandez peut-être comment créer votre magasin d'optique. Avez-vous besoin d’un diplôme ? Devez-vous vous lancer en franchise ou en indépendant ? Avec quel type de structure juridique ? Quelles sont les démarches à accomplir ? Suivez le guide !

    Au sommaire de cet article :

    1. Un diplôme est-il nécessaire pour créer votre magasin d’optique ?
    2. Faut-il créer votre magasin d’optique en franchise ou en indépendant ?
    3. Comment choisir votre structure juridique ?
    4. Quelles sont les formalités à accomplir pour ouvrir votre magasin d’optique ?
    5. Combien coûte la création de votre magasin d’optique ?

    Un diplôme est-il nécessaire pour créer votre magasin d’optique ?

    Il se peut que vous ayez besoin d'un diplôme pour créer votre magasin d’optique. Que prévoit la loi ?

    Pour exercer la profession d’opticien-lunetier, il faut être titulaire d’un brevet, d’un certificat d’études ou de tout autre titre en optique-lunetterie délivré par l’Education Nationale. En revanche, pour créer son magasin d'optique, il n’est pas nécessaire d’être formé ou diplômé.

    Donc de deux choses l'une :

    • Soit vous disposez effectivement d’une qualification dans le domaine de l'optique : vous pourrez conseiller vos clients et leur vendre des lunettes et/ou des lentilles correctrices ;
    • Soit vous ne possédez ni diplôme, ni formation en optique : vous pourrez seulement exercer une fonction de direction dans le magasin. Il vous faudra donc embaucher au moins un collaborateur titulaire d’un diplôme en optique.

    Faut-il créer votre magasin d’optique en franchise ou en indépendant ?

    En France, le marché de l’optique est partagé entre deux acteurs : les franchises et les indépendants. Devez-vous rejoindre une enseigne déjà présente sur le marché ou est-il préférable de vous lancer à votre compte ?

    Pour vous aider à choisir, voici un petit récapitulatif des avantages et des inconvénients de chacun :

    • La notoriété

    Si vous choisissez de rejoindre une franchise en optique, vous bénéficierez immédiatement de son image de marque. Les clients se sentent en confiance avec des enseignes qui ont pignon sur rue depuis des années.

    Si vous optez pour le statut d'indépendant, il vous faudra sans doute plus de temps pour bâtir votre réputation et fidéliser votre clientèle.

    • La liberté d’action

    Le contrat de franchise prévoit le plus souvent une charte graphique pour ses magasins, l’acquisition du stock auprès de la centrale de référencement, une implantation en galerie marchande ou emplacement Numéro 1… Votre marge de manœuvre est donc fortement réduite par rapport à une activité exercée en indépendant.

    • La mise à disposition d’un savoir-faire et d'une assistance

    Le franchiseur peut vous proposer un accompagnement à toutes les étapes de votre projet : recherche de financement, réalisation du business plan, formation aux techniques de vente ou à la comptabilité, hotline,… Autant d'avantages dont vous ne pourriez pas bénéficier si vous êtes indépendant.

    • La mise de départ
    Vous devez savoir que si vous optez pour la franchise, l’investissement initial est beaucoup plus conséquent. En effet, vous devrez verser un droit d’entrée, qui varie selon la réputation de l'enseigne, faire des travaux dans votre local pour être en conformité avec le cahier des charges, etc. La facture s’avère donc moins salée pour les créateurs de magasins d’optique indépendants.

    Vous hésitez encore ? Captain Contrat vous propose de vous mettre en relation avec un professionnel pour faire le point et vous aider à choisir. 

    comment_creer_magasin_optique

    Comment choisir votre structure juridique ?

    Maintenant, vous en êtes sûr, vous souhaitez vous lancez à votre compte et créer votre magasin d'optique en indépendant

    Avant de choisir votre structure juridique, vous devez enregistrer votre diplôme à l’ADELI. Il s'agit d'un répertoire national recensant le lieu d’exercice et le diplôme de tous les professionnels de santé en France. Bien entendu, si c’est votre collaborateur qui exerce la profession dans votre magasin d’optique, la démarche doit également être réalisée, mais par le salarié. Il vous faudra vous rapprocher de l’Agence Régionale de Santé (ARS).

    Il est maintenant temps de déterminer sous quelle structure juridique créer votre magasin d’optique.

    Déjà, sachez que la profession d’opticien n’est pas réglementée. Vous ne pouvez donc pas choisir une société d’exercice libéral comme la SELARL ou la SELAS. Vous devrez exercer votre activité en micro-entreprise, en entreprise individuelle ou bien en société commerciale.

    Puis, demandez-vous :

    • Si vous avez la volonté de vous associer ou non avec une autre personne. Si c’est le cas, vous pouvez choisir la SARL ou la SAS. Si ce n'est pas le cas, vous privilégierez la micro-entreprise, l’entreprise individuelle, l’EURL ou la SASU.
    • Le chiffre d'affaires que vous espérez dégager : Limité par un plafond de chiffre d'affaires et ne permettant pas de déduire vos charges, le statut de micro-entrepreneur apparaît peu adapté pour créer votre magasin d’optique, sauf à le faire évoluer rapidement vers un autre type de structure.
    • Comment préférez-vous que les bénéfices soient imposés : Si vous optez pour l'impôt sur le revenu, vous devrez plutôt vous diriger vers une entreprise individuelle ou une EURL. Si vous souhaitez être soumis à l'impôt sur les sociétés, vous avez intérêt à vous tourner vers les autres formes de société. 
    • Si en tant que dirigeant, le régime social a une importance pour vous. En entreprise individuelle et en EURL, vous relèverez du régime des Travailleurs Non Salariés. En SAS et en tant que gérant minoritaire de SARL, vous serez affilié au régime du dirigeant assimilé salarié.

    Rassurez-vous, si vous avez besoin d’aide pour identifier la structure juridique la plus adaptée à la création de votre magasin d’optique, Captain Contrat peut vous mettre en relation avec l’un de ses avocats partenaires.

    Quelles sont les formalités à accomplir pour ouvrir votre magasin d’optique ?

    Les formalités que vous devez réaliser dépendent bien entendu de la structure juridique que vous avez choisie.

    • En micro-entreprise : C'est le statut qui requiert le moins de démarches et qui est le moins coûteux à mettre en place. Il vous suffit de déclarer le début de votre activité en ligne grâce au formulaire P0 et de joindre une pièce d’identité. Par la suite, vous devrez tenir un registre de dépenses et de recettes et déclarer votre chiffre d'affaires pour déterminer le montant de vos cotisations sociales. 
    • En entreprise individuelle : Bien qu'elle ait un fonctionnement relativement simple, l'entreprise individuelle suppose néanmoins la transmission de certaines pièces au greffe du tribunal de commerce (le formulaire M0, une déclaration sur l'honneur de non-condamnation pénale d'interdiction d'exercer des fonctions de gestion, un chèque pour les frais d’immatriculation, etc). Vous pourrez également séparer vos biens professionnels de vos biens personnels. Vous devrez tenir une comptabilité plus rigoureuse qu’en micro-entreprise.
    • En société commerciale : La création d'une société commerciale requiert un formalisme plus lourd et idéalement l’accompagnement d’un professionnel. En effet, vous devrez rédiger des statuts (document servant à régenter le fonctionnement de l’entreprise et les relations entre associés), publier une annonce légale dans un journal habilité, remplir un formulaire M0, etc.

    Enfin, vous devrez enregistrer votre structure auprès de l’Assurance Maladie, afin d’obtenir un numéro d’identification qui permettra ensuite à vos clients de se faire rembourser leurs frais d’optique. Les pièces à produire diffèrent selon si vous êtes opticien ou simple dirigeant du magasin d’optique.

    Combien coûte la creation de votre magasin d’optique ?

    La création de votre magasin d'optique a un coût. Elle nécessite de nombreuses dépenses comme :

    • Le versement du droit d’entrée en franchise si vous avez fait ce choix ;
    • L’achat ou la location du local commercial, sachant que le prix dépendra essentiellement de votre lieu d’implantation ;
    • La réalisation de travaux : ils peuvent être liés à l’esthétisme du local, à la mise en conformité avec les normes d’accessibilité au public ou de sécurité, au changement d’activité, etc ;
    • L’achat des stocks : si vous vous lancez en indépendant, vous devrez démarcher les fournisseurs et négocier pour obtenir le tarif le plus avantageux en fonction du volume souhaité. En franchise, certains contrats peuvent prévoir la mise à disposition du stock initial ;
    • La campagne de communication : créer un magasin d’optique, c’est bien, le faire savoir au plus grand nombre, c’est mieux ! En franchise, la tête de réseau peut prévoir la mise à disposition d’un kit. Si vous êtes indépendant, il vous faut créer des flyers, des affiches, des cartes de visite, prévoir une campagne d’information sur Internet, etc. 

     

    Vous l'aurez compris, la création d’un magasin d’optique peut se révéler complexe. Pour vous aider à franchir avec succès ces différentes étapes, vous pouvez compter sur les conseils et l'assistance de nos experts Captain Contrat.

    Créez votre magasin d'optique en quelques clics Je crée mon magasin d'optique

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES

      Étapes de création

      Devenir marchand de biens : mode d'emploi

      Étapes de création

      Nouveaux métiers du web : comment créer son entreprise ?

      Étapes de création

      Quelles sont les démarches à effectuer pour ouvrir son commerce ?

      Étapes de création

      Licence restaurant : comment obtenir sa licence de débit de boissons ?

      Étapes de création

      Entreprise de sécurité : comment la créer ?

      Priscilla Cavaillé
      A propos de Priscilla Cavaillé

      Diplômée d'un master en droit des affaires, spécialité propriété intellectuelle, Priscilla a développé son expérience au sein de cabinets d'avocats en droit des sociétés et en droit des marques.

      COMMENTAIRES