BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    HOME > CATÉGORIE CRÉER ENTREPRISE > FICHE CREATION-ENTREPRISE > Créer sa marque de maquillage : comment se lancer ?

    Créer sa marque de maquillage : les étapes pour réussir

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Le secteur du maquillage et de la cosmétique connaît une activité florissante. Et il existe aujourd'hui de nombreuses solutions qui peuvent vous permettre de vous lancer : de créer un site marchand en quelques clics par exemple. Ou de faire la promotion d'une marque que vous appréciez. Ou encore de lancer vous-même votre propre marque.

    Dans cet article, nous allons vous guider à travers les grandes étapes à suivre pour réussir !

    1. Prendre le temps de comprendre le marché
    2. Vous familiariser avec les aspects techniques et réglementaires
    3. Protégez vos idées par un dépôt de marque et/ou un dépôt de brevet
    4. Choisir les bons circuits de distribution pour vos produits
    5. Réaliser les démarches pour créer officiellement votre entreprise

    Créer une marque de maquillage = Bien connaître le marché

    Autant vous prévenir : le monde du maquillage et des produits cosmétique est ultra-concurrentiel, il va falloir vous démarquer.

    Avant de vous lancer, prenez le temps de vous familiariser avec le secteur, et surtout les concurrents directs et indirects. Qui sont-ils, que proposent-ils, à qui, dans quelle gamme, pour quelle zone, via quels secteurs de distribution etc.

    Idéalement, réalisez une étude de marché.  Comment vos concurrents directs s’y prennent-ils dans la fabrication, la distribution, la vente, la communication, etc. de leurs produits ? Vous découvrirez probablement que chaque marque a sa spécialité, son expertise. Vous pourrez vous-même vous distinguer par cette approche, et trouver votre positionnement. Et vous, quelles gammes allez-vous proposer ?

    Comprendre les aspects techniques et règlementaires

    Lancer sa propre marque de maquillage demande une réelle expertise du produit que l’on vend.

    A noter : la personne qui créé la marque n’est pas forcément l’expert ! Elle peut se baser sur le savoir-faire d’un partenaire, d’un laboratoire… en société, par le rachat d’un brevet ou autre, à vous de trouver « la bonne formule » pour faire une marque à partir de LA très bonne idée.

    Vous connaissez déjà les ingrédients de vos futurs produits. Il vous faut aussi comprendre le procédé de fabrication et de conditionnement. Qui seront vos fournisseurs de matière première, vos fournisseurs de flacons et d’emballage ? Ferez-vous appel à des sous-traitants ? Faites-vous fabriquer votre marque par un tiers ?

    New call-to-action

    La cosmétique est très réglementée, par de nombreuses contraintes, dont :

    • La déclaration auprès de l’ANSM en cas de fabrication, de conditionnement ou d’importation,
    • La nomination d’un responsable de fabrication
    • L’inscription du fabricant sur les coordonnées de l’emballage, ainsi que les mentions obligatoires,
    • La transmission des informations sur les produits utilisés à au moins 3 centres anti-poison,
    • Les tests en laboratoire.
    Créer sa marque de maquillage : les étapes

     

    Envisagez un dépôt des brevets et de la marque

    Si vous avez créé une formule de base, bien spécifique – et, pourquoi pas, révolutionnaire- : pensez à déposer un brevet et votre marque auprès de l’INPI !

    Il est également possible de créer sa propre marque de maquillage à partir d’un brevet racheté, ou avec la personne qui possède le brevet. Dans ce cas, il est judicieux de rapidement déposer le nom de la marque auprès de l’INPI : lors du dépôt, il faut préciser à quels produits s’applique la marque. La marque ne sera protégée que pour les produits inscrits à l’INPI, sur le territoire français, et pour 10 ans renouvelable indéfiniment.

    Ne déposez votre marque que lorsque vous aurez trouvé le nom parfait, et au préalable, n’oubliez pas la recherche d’antériorité, pour éviter les litiges !

    Votre identité visuelle est peut-être déjà créée : pour éviter de voir de la contrefaçon s’exposer sous vos propres couleurs, déposez également vos logos, sigles, couleurs...

    Choisir les circuits de distribution pour sa marque de maquillage

    Il faut ensuite pouvoir vous situer sur les bons circuits de commercialisation. La distribution en grandes et moyennes surfaces est la plus courante pour le maquillage, sur le territoire français. Vous pourrez également distribuer vos produits en parfumerie, dans les grandes enseignes comme dans les plus petites.

    Un maquillage orienté « soin » ou « bien-être » peut également jouer, pour son image, sur la vente en parapharmacie et en pharmacie.

    La vente en ligne reste un choix des plus économiques, même s’il est délicat de choisir un maquillage sans le connaître, le toucher, le tester : il vous faudra prévoir de faire connaître vos produits de plus près.

    C’est ce que permet la très discrète vente directe, en salon, sur les marchés, lors d’événements… difficile à mener, elle a l’avantage d’être au plus près du prospect et des clients, pour une vraie relation de proximité. C’est un bon moyen de soigner son image.

    Créer officiellement votre entreprise

    Vous avez votre concept, vous connaissez le marché, et les contraintes techniques : il est temps de lancer officiellement votre projet.

    Commencer par établir un business plan, ce qui ne devrait pas poser de problèmes si vous avez bien préparé les points précédents :

    • Présentez le concept, l’équipe du projet, le fonctionnement, la valeur ajoutée
    • Faites ressortir les chiffres : sources de revenus, politique de prix, rentabilité, coûts de productions, ainsi que vos prévisions pour les années à venir
    • Présentez la concurrence et le marché ciblé, et vos perspectives d’évolution.

    Grâce au business plan et à votre pouvoir de persuasion, vous pourrez vous lancer à la recherche de financements, privés ou publics. Trouvez vos locaux de fabrication, les machines nécessaires, constituez votre chaîne de production.

    Administrativement, il est temps de choisir le statut juridique de votre société, en prenant en compte différents critères : nombre de personnes impliquées dans le projet, pays de fabrication, fiscalité applicable, patrimoine à protéger… Les éléments qui peuvent orienter le choix sont très nombreux, à peser avec précautions.

    Une fois la forme sociale choisie, prenez soin de rédiger ou de faire rédiger vos statuts par un professionnel juridique. Ouverture d’un compte bancaire dédié, publication d’une annonce légale, dépôt du dossier de création auprès du centre de formalité des entreprises – CFE- compétent… votre entreprise sera bientôt immatriculée.

    Il est temps, enfin, de lancer la production, et la communication : à vous de jouer !

    Vous êtes prêt à créer votre marque de maquillage ?

    Captain Contrat vous simplifie les démarches ! Découvrez comment. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour en savoir plus.

    Créez votre entreprise en ligne en quelques clics ! En savoir plus

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES
      coffee_shop

      Création d'entreprise

      Ouvrir un coffee shop : le guide ultime pour vous lancer 

      devenir_sophrologue

      Création d'entreprise

      Devenir sophrologue : quelles sont les démarches ?

      creation_naturopathe

      Création d'entreprise

      Devenir naturopathe : toutes les étapes du métier

      objet_social

      Création d'entreprise

      Objet social d'une société : Définition

      immatriculation-entreprise-individuelle-formalites

      Création d'entreprise

      Immatriculation de l’entreprise individuelle : quelles sont les étapes ?

      A propos de Clément Blondelle

      Double diplômé en droit (droit européen et droit des affaires internationales), Clément a décidé de mettre ses compétences au service des entrepreneurs afin que le droit soit perçu comme ce qu'il est : un outil !

      COMMENTAIRES