HOME > CREER VOTRE SOCIETE > CREATION MICRO ENTREPRENEUR > Devenir femme de ménage en auto-entrepreneur

Comment devenir femme de ménage en auto-entrepreneur ?

Création d'entreprise
Captain Contrat
LE
4min

Pour exercer son activité, la femme de ménage peut s’installer librement sans avoir à passer par un intermédiaire. Aujourd’hui, le régime de la micro-entreprise peut être en mesure de répondre aux attentes d’une aide-ménagère souhaitant développer sa propre clientèle.

Vous êtes femme de ménage et vous souhaitez devenir auto-entrepreneur ? Faisons le point sur la marche à suivre.

  1. Être femme de ménage auto-entrepreneur
  2. Avantages et inconvénients de la micro entreprise pour une femme de ménage

Femme de ménage auto-entrepreneur

Créer sa micro entreprise

Actualité : loi PACTE

La loi PACTE envisage de supprimer l'obligation pour les auto-entreprises d'ouvrir un compte bancaire dédié à son activité, dont le chiffre d’affaires annuel n’excéderait pas 5 000 €.

Si vous dépassiez ce seuil, sachez toutefois que la loi prévoit un délai de 2 ans. Cela signifie que le chiffre d’affaires de votre auto-entreprise devra excéder 5 000 € sur deux années consécutives pour vous voir imposer l’obligation d’un compte bancaire dédié.

Pour créer une micro entreprise de services à la personne, des démarches doivent être réalisées par le futur auto-entrepreneur.

Dans un premier temps, un formulaire Cerfa P0 devra être complété et envoyé à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Puis le micro-entrepreneur devra se faire immatriculer auprès du Répertoire des Métiers. Une fois cette démarche réalisée, un document officialisera la création de la société : l’extrait K-bis.

L’auto-entrepreneur devra également s’inscrire à la Sécurité sociale des indépendants (SSI), auparavant le RSI.

Enfin, il devra détenir un compte bancaire réservé aux transactions financières liées à son activité. Il ne lui pas sera nécessaire de souscrire un compte professionnel proposé par les établissements bancaires. Un compte courant suffit.

Régime social et fiscal du micro-entrepreneur

En exerçant une activité artisanale, la femme de ménage auto-entrepreneur ne devra pas dépasser un chiffre d’affaires de 70 000 € annuel.

Des cotisations sociales devront être versées au prorata du chiffre d’affaires mensuellement ou tous les trimestres à l’URSSAF (environ 22% du chiffre d’affaires).

Sur le plan fiscal, elle bénéficiera d’un régime fiscal allégé et sera exonérée de la TVA sous certaines conditions. Il est également possible de bénéficier du prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu.

Sur le plan comptable, un livre de recettes encaissées devra être tenu par ordre chronologique. Ce livre devra recueillir le montant et l’origine des recettes, le mode de règlement, le numéro de facturation… Il en est de même pour les achats réalisés au nom de la microentreprise.

Stage obligatoire à accomplir

Actualité : loi PACTE

La loi Pacte prévoit de rendre le Stage de préparation à l'installation (SPI) facultatif pour les auto-entrepreneurs artisans. De plus, son coût sera revu à la baisse et sera ramené à 194 € pour une semaine de stage.

Considérée comme une activité artisanale, l’activité de femme de ménage nécessite de réaliser un Stage de Préparation à l’Installation (SPI) pour devenir-micro entrepreneur. Il s’agit d’une formation à réaliser auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) de son département.

La durée de cette formation est de 30 heures, soit 4 à 5 jours. Elle a pour objectif d’initier les bases de la gestion d’entreprise aux nouveaux micro-entrepreneurs, que cela soit au niveau juridique, administratif ou comptable. Son coût peut atteindre 200 €.

La femme de ménage peut bénéficier d’une dispense de stage, notamment si elle dispose ou démontre qu’elle :

  • Est titulaire d’un diplôme de niveau Bac +2 comportant un enseignement de gestion d’entreprise
  • Est titulaire d’un brevet de maîtrise délivré par la CMA
  • A dirigé une entreprise immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) ou au Répertoire des Métiers (RM) pendant plus de 3 ans
  • A exercé une activité professionnelle indépendante pendant plus de 3 ans
  • A été déclarée conjoint collaborateur pendant plus de 3 ans.

Cette demande de dispense de stage doit être effectuée auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA).

Devenir auto-entrepreneur femme de ménage

Avantages et inconvÉNIENTS de l'auto-entreprise en tant femme de ménage

Les avantages de l'auto-entreprise en tant que femme de ménage

En s’installant en tant qu’auto-entrepreneur, une femme de ménage bénéficiera de plusieurs avantages, dont un régime social, comptable et fiscal allégé.

En outre, l’activité de femme de ménage en auto-entreprise offre une grande flexibilité dans l’accomplissement de sa mission et de sa gestion de clientèle. Elle peut notamment cumuler :

Enfin, la femme de ménage micro-entrepreneur est indépendante et peut librement choisir ses clients, ses horaires et les modalités de paiement de prestations. Elle facturera elle-même ses prestations de services.

Le coût d’une prestation de service en l’espèce pourra s’avérer moins coûteux que les prix pratiqués par une agence de services à la personne. Cela s’explique notamment par l’allégement fiscal et social qu’offre le régime de la micro-entreprise. Si le règlement par CESU (Chèque Emploi Service Universel) classique ne pourra être accepté, un règlement de la prestation via CESU pré-financé sera accepté.

Enfin, en tant que prestataire de services à la personne, l’aide-ménagère auto-entrepreneur pourra faire bénéficier à ses clients d’un crédit d’impôt à hauteur de 50%. Ainsi, le client ne paiera que 50% de la prestation après réduction d’impôt.

Les inconvénients de l'auto-entrepreneur femme de ménage

Le statut d’auto-entrepreneur pour une femme de ménage présente néanmoins quelques inconvénients, à savoir que son chiffre d’affaires est plafonné à 70 000 € maximum et qu’en dessous de 33 200 €, la TVA ne sera pas facturée aux clients. Par conséquent, l’auto-entrepreneur ne pourra pas la déduire non plus. Les dépenses professionnelles sont également non déductibles sur son chiffre d’affaires.

De plus, le micro entrepreneur ne cotise pas au chômage et perd des droits à indemnités en cas de perte d’activité. Quant à la cotisation retraite, la femme de ménage micro entrepreneur devra dégager un chiffre d’affaires de 2 320 € / an minimum pour valider un trimestre.

L’activité d’auto-entrepreneur peut susciter une certaine frilosité auprès des établissements bancaires sur le plan personnel, notamment pour accorder des emprunts bancaires. Généralement, il est requis que le micro entrepreneur démontre une certaine stabilité financière sur une période d’activité d’environ 2 ans. En effet, en cas de dettes, tout le patrimoine peut être saisi, qu’il soit privé ou personnel.

Par ailleurs, il revient à l’aide-ménagère de se constituer sa propre clientèle. Aucun mandataire n’interviendra dans sa démarche ni ne pourra l’accompagner dans ses démarches administratives. De plus, l’activité est concurrentielle, plus particulièrement à Paris. La situation économique actuelle étant difficile, une pression importante est portée sur les tarifs des aide-ménagères auto-entrepreneurs.

Devenez micro-entrepreneur en quelques clics Je deviens micro-entrepreneur

Donnez votre avis
    ARTICLES SIMILAIRES

    Création micro-entreprise

    Régime de l'auto-entrepreneur 2019 : ce qu'il faut savoir pour lancer son activité

    Création micro-entreprise

    EI ou EIRL : formalités et coûts de création

    auto-entrepreneur-photographe-les-specificites-a-connaitre-1

    Création micro-entreprise

    Auto-entrepreneur photographe : les spécificités à connaître

    informaticien-statut-auto-entrepreneur-1

    Création micro-entreprise

    Auto-entrepreneur informatique : toutes les démarches

    Elodie Diaw
    A propos de Elodie Diaw

    Diplômée d’un Master II en Droit des affaires, Elodie est aussi passionnée d’entrepreneuriat. Son objectif ? S’efforcer de traduire le droit dans un langage pratique pour le rendre le plus attractif possible. Pour cela, elle essaie toujours de se mettre à la place des entrepreneurs en s’imaginant les questions qu’ils peuvent se poser et comment y répondre.

    COMMENTAIRES