BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    HOME > REDIGER VOS CONDITIONS GENERALES > CONDITIONS GENERALES DE VENTE > Focus sur les différences entre les mentions légales et les CGV

    Mentions légales et CGV : quelles différences ?

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Alors que vous finalisez votre projet d’entreprise, vous vous rendez compte qu'il vous reste une dernière étape à accomplir et non des moindres : rédiger vos Conditions Générales de Vente (CGV) et vos mentions légales. Comme bien d’autres avant vous, vous avez peut-être du mal à saisir la nuance entre les deux. Pas de panique ! Captain Contrat vous explique tout : leur contenu, leurs caractéristiques, leurs différences, les risques en cas d'oubli, etc. Sachez tout de même qu'il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel pour vous aider à rédiger de tels documents.  

    Au sommaire de cet article :

    1. Que sont les mentions légales ?
    2. Quelles informations doivent figurer dans les mentions légales ?
    3. Les CGV, c’est quoi ?
    4. Quelles clauses les CGV obligatoirement comporter ?
    5. Pourquoi les mentions légales et les CGV sont-elles si importantes ?
    6. Quels sont les risques à ne pas faire figurer les mentions légales et les CGV ?
    7. L'intérêt de faire appel à un professionnel pour la rédaction de vos mentions légales et de vos CGV

    Bon à savoir : que vos clients soient des consommateurs (relation BtoC) ou d’autres professionnels (relation BtoB), vous devez obligatoirement faire figurer vos mentions légales et vos CGV sur votre site Internet et/ou en magasin.

    Que sont les mentions légales ?

    En tant qu’utilisateur du web, vous n'êtes pas sans savoir que les personnes qui prennent le temps de consulter les mentions légales d’un site Internet sont (très) peu nombreuses. Pour autant, celles-ci sont obligatoires

    • A quoi servent-elles ?

    Les mentions légales ont pour but de mettre à la disposition des internautes différentes informations et ce, dans un souci de transparence. Plus précisément, elles permettent d'identifier le responsable du site Internet et éventuellement d'entrer en contact avec lui. Par exemple, grâce aux mentions légales, un internaute est en mesure de savoir auprès de qui s'adresser pour signaler un contenu illicite. 

    • Qui est concerné ?

    Blog, forum de discussion, site web d'une association, plateforme e-commerce,... Tout éditeur de site Internet a l'obligation de rédiger des mentions légales. Seul le contenu diffère selon les situations. 

    • Où doit-on les insérer ?

    Les mentions légales doivent être facilement accessibles lors de la navigation sur le site web. Il est donc recommandé de les insérer en haut ou en bas de la page d’accueil.

    Quelles informations doivent figurer dans les mentions légales ?

    Le contenu des mentions légales diffère selon la structure juridique pour laquelle vous optez (statut d'entrepreneur individuel ou société commerciale) et le type d'activité que vous exercez (activité commerciale, artisanale ou libérale). 

    Si vous êtes entrepreneur individuel 

    Vous êtes entrepreneur individuel si vous exercez une activité professionnelle sans avoir créé de personne morale intermédiaire, c'est-à-dire une société. 

    En tant qu'entrepreneur individuel, vous devez faire apparaître sur votre site Internet des mentions qui permettent de vous identifier et des mentions qui concernent votre activité, telles que :

    • votre nom et prénom, adresse de domicile, numéro de téléphone et adresse de courrier électronique ;
    • les nom, dénomination sociale, adresse et numéro de téléphone de l'hébergeur de votre site ;
    • votre numéro d'inscription au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) si vous exercez une activité commerciale ou au Répertoire des Métiers (RM) si c'est une activité artisanale ;
    • votre numéro individuel d'identification fiscale.

    Si vous avez opté pour une société 

    Vous avez peut-être choisi d'exercer votre activité sous la forme d'une société. Dans ce cas, outre les mentions légales précédemment citées, vous devez également faire apparaître sur votre site Internet :

    Aussi, que vous exerciez votre activité en entreprise individuelle ou en société, vous devez faire apparaître les mentions relatives à l'utilisation de cookies. Ce sont des petits traceurs qui servent à analyser le comportement des visiteurs sur votre site Internet. Si vous utilisez des cookies, vous devez :

    • informer les internautes de la finalité de ceux-ci ;
    • obtenir leur consentement ;
    • et fournir aux internautes un moyen de les refuser.

    Par ailleurs, n'oubliez pas de faire figurer dans vos mentions légales vos CGV

    Enfin, vous êtes tenu de faire apparaître les mentions relatives à l'utilisation des données personnelles, notamment :

    • les coordonnées du Délégué à la Protection des Données (DPD) de votre entreprise ; 
    • la finalité poursuivie par un tel traitement ;
    • les destinataires des données ;
    • les droits d'opposition, d'interrogation, d'accès et de rectification ;
    • la possibilité d'introduire une plainte auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL).

    A noter : Si vous exercez une activité réglementée, sachez que d’autres mentions particulières sont également requises. Si vous souhaitez en avoir connaissance, n'hésitez pas à contacter un de nos experts Captain Contrat.

    differences_mentions_legales_cgv

    Les CGV, c'est quoi ?

    Les CGV constituent le socle des relations commerciales avec vos clients particuliers et professionnels. Elles doivent figurer sur votre site Internet et/ou dans votre magasin.

    • À quoi servent-elles ?

    Les CGV vous permettent de fixer un cadre juridique à vos relations contractuelles. Le but est de vous protéger autant que possible, d'informer vos clients des conditions légales de vente et/ou d'exécution de services et de définir la responsabilité de chacun en cas de litige. Seront notamment précisés le prix, les modalités de paiement, les frais et délais de livraison, le service après vente, le droit de rétractation, etc. 

    • À qui s’adressent-elles ?

    Comme les mentions légales, en tant que professionnel, vous êtes tenu de rédiger des CGV pour vos clients qu'ils soient professionnels ou consommateurs. De même, elles sont obligatoires que vous exerciez votre activité sous la forme d’une entreprise individuelle ou d’une société.

    • Où doivent-elles figurer ?

    Votre client ne doit pas avoir à fournir d’effort particulier pour dénicher vos CGV. Celles-ci doivent être faciles d'accès. Vous pouvez donc les insérer sur la page d'accueil de votre site Internet et/ou les faire figurer sur chacun de vos bons de commandes et de vos devis. 

    A noter : En plus d'être écrites, les CGV doivent également être acceptées par votre client. Pour cela, il est recommandé de les faire signer par celui-ci, soit directement sur le document, soit via le système de renvoi (case à cocher près de la signature).

    Quelles clauses les CGV doivent-elles obligatoirement comporter ?

    Les mentions obligatoires de vos CGV varient selon si votre client est un particulier ou un professionnel. 

    Si votre client est un particulier

    Si vous vous adressez à un particulier, doivent au minimum figurer dans vos CGV :

    • les caractéristiques essentielles du bien ou du service ;
    • le prix ;
    • le délai de livraison ;
    • les garanties légales de conformité et de vices cachés ;
    • les modalités d’exercice du droit de rétractation ;
    • les moyens de recours à disposition de votre client en cas de litige ;
    • les éléments d’identification de votre société : dénomination sociale, siège social, adresse électronique, numéro de téléphone, champ d’activité, etc. 

    Si votre client est un professionnel

    Si votre client est un professionnel, vous devez intégrer dans vos CGV :

    • les conditions de règlement : les clauses relatives aux délais de paiement, aux pénalités de retard et au montant des indemnités pour frais de recouvrement ;
    • les éventuelles réductions de prix et conditions d'escomptes ;
    • le barème des prix unitaires.

    Bon à savoir : Sachez que les relations contractuelles relèvent du Code de la consommation entre particuliers et du Code du commerce entre professionnels.

    Pourquoi les mentions légales et les CGV sont-elles si importantes ?

    Les mentions légales et les CGV sont importantes pour votre entreprise pour deux raisons :

    • elles permettent de délivrer de l’information à vos clients, professionnels et particuliers, avant de conclure un contrat ;
    • elles servent à vous protéger en cas de litige avec un client.

    Quels sont les risques à ne pas faire figurer les mentions légales et les CGV ?

    Nous vous conseillons fortement de faire rédiger vos mentions légales et vos CGV par un professionnel. En effet, des sanctions sont prévues. 

    Ainsi, si vous omettez de rédiger une information obligatoire dans vos mentions légales, vous risquez une amende de 1 500 €. Par ailleurs, si vous procédez au traitement informatique des données personnelles de votre client, sans avoir préalablement obtenu son consentement, vous risquez une amende de 300 000 € et une peine d'emprisonnement de 5 ans.

    De même, l'oubli d'une mention obligatoire dans vos CGV est répréhensible :

    • lorsque votre client est un professionnel : 15 000 € si c'est une personne physique ou 75 000 € si c'est une personne morale ;
    • lorsque votre client est un particulier : 3 000 € si c'est une personne physique ou 15 000 € si c'est une personne morale.

    L'intérêt de faire appel à un professionnel pour la rédaction de vos mentions légales et de vos CGV

    Cela ne vous aura pas échappé, il existe de nombreux modèles de mentions légales et de CGV en téléchargement libre sur Internet. Cependant, chez Captain Contrat, nous vous recommandons vivement de faire appel à un professionnel et ce, pour plusieurs raisons :

    • Le contenu des mentions légales et des CGV est assez technique et il est donc facile de commettre une erreur ou d'omettre une mention obligatoire. Or, comme indiqué précédemment, vous risquez de le payer cher. 
    • Ce sont des documents qui doivent être personnalisés et adaptés à votre secteur d’activité (commercial, artisanal, libéral) et votre statut (entrepreneur individuel ou société).
    • Les CGV et mentions légales que vous trouvez facilement sur Internet peuvent avoir été copiées/collées sur le web. Or, le droit de la propriété intellectuelle sanctionne le plagiat. Vous risquez ainsi d'être poursuivi pour concurrence déloyale ou parasitisme.

     

    Pour gagner en temps et en sérénité, Captain Contrat vous propose de vous assister dans la rédaction de mentions légales et de CGV adaptées à votre activité

    Obtenez vos CGV personnalisées en quelques clics J'obtiens mes CGV

     

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES

      CGV

      Conditions générales de vente (CGV) : le guide de A à Z pour les rédiger (2020)

      CGV

      CGV et barème des prix unitaires

      Amélie Gautier
      A propos de Amélie Gautier

      Diplômée d'un Master en droit des affaires et passionnée par le monde de l'entreprise, Amélie s'efforce de rendre accessible les informations juridiques nécessaires aux entrepreneurs tout au long de leurs projets.

      COMMENTAIRES