BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter

    EURL: quels sont les avantages et les inconvénients de cette forme sociale?

    Création d'entreprise
    Captain Contrat
    LE
    4min

    L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée ou EURL est une SARL avec UN seul associé-actionnaire. C’est une des formes d’entreprises les plus basiques qui soient mais elle permet beaucoup de choses (contrairement aux autres façons de faire seul du commerce et des affaires) de par justement sa forme sociétale.

    Forme juridique ? Statut juridique ? On vous explique en vidéo

    Quand on veut créer une affaire et qu’on est seul, il faut absolument examiner les avantages et inconvénients de l’EURL (régimes fiscal et social, rémunération du dirigeant, coûts, transmission, création, etc..) sans oublier d’imaginer et de se renseigner sur son fonctionnement au quotidien, dans le contexte spécifique du domaine où l’on œuvre.

    Il se peut en effet que la création d’une EURL soit la bonne solution !

    Les avantages de l'EURL

    Une EURL a un capital de départ, qui peut être de 1 euro.

    Elle est, comme toute société, soumise aux dures lois de la comptabilité, ce qui implique notamment d’avoir un comptable et donc des frais (compter en général entre 500 et 1000 euros par an de frais de comptabilité pour une EURL sans employés et sans affaires compliquées).

    Le gérant de l'EURL

    La responsabilité d’un gérant-associé d’EURL est limitée à ses apports, ce qui implique qu’en cas de soucis, les créanciers ne peuvent se rembourser des dettes de la société à leur encontre que sur le montant du capital, sans toucher aux biens personnels du dirigeant (sauf si ce dernier a vraiment trop exagéré avec des cas avérés de « faute de gestion »).

    Dans une EURL, le gérant et l'associé peuvent être distincts et distinguables. On peut se verser des dividendes à soi-même et donc optimiser ses revenus (entre rémunération et dividendes) en fonction de sa situation personnelle.

    La rémunération du gérant-associé d’une EURL est assimilée à un salaire et donc est amputée fiscalement d’un abattement de 10% pour frais professionnels.

    Fiscalement, les bénéfices d’une EURL sont constatés dans la société mais entrent, au niveau de la déclaration annuelle des revenus de l’associé, comme bénéfices industriels et commerciaux si l’activité est commerciale ou artisanale et comme bénéfices non commerciaux si l’activité est libérale.

    Une option est toutefois possible à la création de la société, pour passer à l’impôt sur les sociétés. A noter que cette option est irrévocable. Outre l’optimisation fiscale que permet cette option pour les contribuables les plus imposés, l’option pour l’IS permet aussi au gérant associé unique d’optimiser son régime social.

    En effet, les cotisations sociales qu’il doit payer comme travailleur non salarié seront alors calculées sur les rémunérations qu’il s’est réellement versées et non à partir de son bénéfice. Concrètement, l’associé-gérant peut donc se verser uniquement ce dont il a besoin personnellement.

    La gestion d’une EURL est simplifiée par rapport à celle d’une SARL

    Le gérant n’est pas obligé d’établir un rapport de gestion ou un procès-verbal d’assemblée.

    Les décisions prises par les assemblées générales dans les SARL sont remplacées par une simple décision de l’associé unique dans les EURL.

    Dans une EURL, si l’associé uniquemet de l’argent en compte courant, il peut en tirer une rémunération avec un intérêt fixe (chose impossible pour les exploitants individuels). Attention à ce sujet car l’associé unique personne physique d’une EURL a l’interdiction d’avoir un compte courant d’associé débiteur.

    Quand un associé unique veut céder son EURL, il a plus de souplesse possible que dans le cas d’une entreprise personnelle car il pourra céder son fonds de commerce et aussi ses parts sociales tout en ayant la possibilité de ne céder qu’une partie de ses dernières et donc rester actionnaire d’une SARL.

    Un gérant associé unique d’EURL quisouhaite vendre ses parts sociales pourra bénéficier d’une exonération des plus-values de cessions de titres pour départ à la retraite à condition qu’il ait exercé l’activité pendant plus de 5 ans.

    Un gérant associé unique d’une EURL qui veut confier la gestion à un tiers a simplement à faire un changement de gérant (chose beaucoup plus compliquée dans les entreprises individuelles).

    avntages et inconvénients de l'EURL

    Les inconvénients de l’EURL

    Le principal inconvénient d’une EURL est que la pratique est différente de la théorie.

    Sur le terrain, le fait que l’associé soit seul et que la responsabilité soit limitée au montant des apports fait que dans la plupart des affaires nécessitant un engagement financier ou un crédit, il faudra une caution personnelle de l’associé.

    Par ailleurs, le fonctionnement d’une EURL est plus lourd que celui des entreprises individuelles. Même si l’évolution actuelle semble laisser présager de nouveaux allégements, il reste quelques obligations assez lourdes quand on est seul avec donc des dépenses de comptable à prévoir (qui peuvent, voir plus haut, compenser les avantages fiscaux d’une entreprise personnelle) ; il faudra donc bien calculer. Par ailleurs, il existe de nombreuses différences entre la SASU et l'EURL en terme de liberté statutaire, régime fiscal et régime social qui présente des avantages ou inconvénients en fonction de l'activité de votre entreprise.

    L’EURL étant une véritable entreprise, elle n’a pas les avantages des régimes des micro-entreprises (Simplification des obligations comptables, régime micro-social, franchise en base de TVA, option pour le versement fiscal libératoire), même si elle fait un chiffre d’affaires comparable.

    En ce qui concerne le statut du gérant associé unique d’une EURL, le régime salarié lui est interdit, contrairement aux dirigeants d’autres types de sociétés ou aux gérants minoritaires ou égalitaires des SARL.

    Au final, on peut dire que l’EURL a beaucoup d’avantages et souplesse pour le créateur d’entreprise qui est seul et veut une structure qui limite sa responsabilité et lui permette d’évoluer tout en optimisant sa fiscalité et ses revenus selon ses réels besoins.

    En revanche, l’aspirant à la création d’une EURL doit soigneusement calculer si les économies faites avec l’optimisation fiscale ne sont pas mangées par les frais de comptables et le temps nécessaire aux obligations administratives, si bien sûr le chiffre d’affaires réalisé pouvait l’être avec une entreprise au régime des micro-entreprises (ou le statut d’auto-entrepreneur).

    Obtenez vos statuts EURL en quelques clics J'obtiens mes statuts

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES
      ei_EIRL_microentreprise

      Creer une EURL

      Différence EURL EIRL : quel statut choisir ?

      Creer une EURL

      EURL : Tout ce qu'il faut savoir en 3 minutes

      creer-une-sarl-unipersonnelle-avantages-et-inconvenients-1

      Creer une EURL

      Créer une SARL Unipersonnelle : avantages et inconvénients

      Creer une EURL

      Statut social du dirigeant TNS au RSI

      Creer une EURL

      Comment créer une EURL ?

      Philippe
      A propos de Philippe

      Diplômé d'HEC et bras droit d'un célèbre entrepreneur, Philippe a aidé plusieurs startups dans leur développement. Il accorde une grande importance à conseiller les entrepreneurs dans leurs problématiques juridiques pour les aider à faire les meilleurs choix.

      COMMENTAIRES