BLOG AIDE
    S'inscrire ou Se connecter
    HOME > CREER VOTRE SOCIETE > CREATION SARL > Comment créer sa SARL avec Captain Contrat dans le secteur russe de la box e-commerce ?

    Création d'une SARL avec Captain Contrat : Belle Angélique, la box bio et naturelle

    Découvrez comment ces entreprises se sont développées grâce à Captain Contrat
    Captain Contrat
    LE
    4min

    Elodie : “Aujourd’hui, nous avons le plaisir de rencontrer Vadim Asadov, co-fondateur de la société Ovam international et de son site internet russe “Belle Angelique”.

    Vadim a souhaité créer une société avec sa femme, passionnée de cosmétiques. Surfant sur la mode des box et du “made in france”, ils ont eu l’idée d’un concept original.

    Pour se lancer, Vadim, avec son associée Nargisse, ont choisi de créer une société et plus particulièrement une SARL (société à responsabilité limitée). Nous avons voulu en savoir plus sur l’origine de leur idée et sur les étapes de création de sa société".

     

    foundersbelle_angelique

     

     

     

     

    Elodie : Pouvez-vous nous en dire plus sur votre société et son concept ?

    Vadim : Ovam international est une société proposant la vente en ligne de box de cosmétiques via un abonnement. Notre particularité est double :

    • nos box sont à destination du marché Russe.
    • le contenu de nos box est 100% bio et naturel avec des produits provenant de France uniquement.

    Chaque mois, nos abonnées reçoivent cinq produits de cosmétique différents : des soins, du maquillage, etc.

    Il est important pour nous d’offrir la possibilité à nos abonnées russes de découvrir des produits naturels de cosmétique français. Effectivement la Russie est un marché de cosmétique important mais difficilement accessible aux marques françaises.

    E : Qui est votre associé(e) ? Et quels sont vos différents parcours ?

    V : J’ai créé “Belle Angélique” avec Nargisse, ma femme et maintenant aussi mon associée !

    Ma femme a fait une école d'ingénieurs, puis a eu une expérience de consultante chez Accenture. Pour ma part, j’ai fait une école de commerce. J’ai ensuite exercé différents métiers, comme consultant en gestion de projets, recruteur puis commercial dans une start-up.

    Me lancer avec ma femme comme associée était le scénario idéal même si souvent ce n’est pas forcément recommandé. Notre entente et nos profils complémentaires sont d’une grande richesse au quotidien. D’ailleurs nous avons déjà réalisé ensemble plusieurs projets et tout s’était très bien passé.

    E : Comment avez-vous eu cette idée ?

    V : Nous avons décidé de créer “Belle Angelique” pour plusieurs raisons.

    La plus évidente a été la passion de ma femme pour les cosmétiques, et surtout les cosmétiques bios et naturels.

    La seconde raison nous vient de mes origines russes. Notre voyage en Russie était l’occasion de comprendre le rayonnement des cosmétiques  “Made in France” via mes proches en Russie. Très vite, nous nous sommes aperçus de cette attirance et du succès de ces produits auprès de notre entourage.

    Enfin, l’étude de marché que nous avons mené a effacé nos derniers doutes. Nous avons constaté qu’il était difficile de trouver des produits de qualité, bio et naturels en Russie, et lorsque le label bio était posé, il ne correspondait pas toujours à la réalité. Cette étude nous a également permis de constater que le marché de la box e-commerce était peu développé en Russie. Les concepts existants reposent davantage sur une volonté d’écouler des stocks que de promouvoir des produits (partenariat, avec un service client etc.).

    E : Pourquoi avez-vous choisi de passer par un service en ligne pour créer votre société ?

    V : Nous voulions avant tout créer la société rapidement et à un prix raisonnable.

    Nous avons envisagé et comparé les deux solutions qui s’offraient à nous : réaliser nous-même la création de la société ou déléguer l’ensemble des démarches.

    Très vite on s’est aperçu que se lancer seul allait nous prendre beaucoup de temps. La procédure et les démarches de création nous ont semblé complexes. On se posait beaucoup de questions comme : que faut-il remplir ? Où faut-il déposer et effectuer les formalités de création ? etc. Il est surement possible de tout faire soi même mais ça prend un temps beaucoup trop important.

    C’est alors que nous avons décidé d’opter pour la seconde solution : déléguer la création de notre société.

    Différentes options s’offraient alors à nous : avoir recours à un avocat ? un expert-comptable ? à la Chambre de Commerce ? à une Legaltech ?

    Après une étude des offres et leur comparaison, je me suis rendu compte qu’en ligne, les prestations étaient beaucoup moins chers mais tout aussi sérieuses!

    E : Pourquoi avez-vous décidé de passer par Captain contrat ?

    V : J’ai d’abord entendu parler de Captain Contrat sur Maddyness, un site dédié à l’entrepreneuriat qui évoquait vos services dans certains de ses articles.

    Puis nous avons décidé de passer par vos services en raison de vos prix de création de société, que je trouvais plus intéressants que ceux proposés par vos concurrents.

    E : Auriez-vous des conseils à donner aux futurs entrepreneurs hésitants à faire appel à un service en ligne ? Recommanderiez-vous Captain Contrat ?

    V : Passer par le service en ligne Captain Contrat pour créer notre société nous a évité de perdre du temps, notamment avec les déplacements.

    De plus, j’ai trouvé le site Captain Contrat relativement simple à utiliser ; les novices en informatique et en digital ne seront pas perdus. L’avantage d’utiliser un service en ligne c’est aussi la possibilité de prendre le temps de se renseigner et de se positionner. D’ailleurs je trouve vos articles très bien faits et ça aide à prendre les bonnes décisions.

    Je suppose que les futurs entrepreneurs qui hésitent encore à passer par un service en ligne ont peur de faire des erreurs et de rentrer des mauvaises données. Je leur dirais qu’ils doivent être rassurés. Captain Contrat est une plateforme en ligne, certes, mais vous n’êtes pas seul face à votre écran. Des responsables entrepreneuriaux ainsi qu’une équipe de juristes sont présents pour vous guider, effectuer vos formalités et éviter tout risque d’erreur. A titre d’exemple, il y a eu une erreur sur mon questionnaire de rédaction de statuts. J’ai envoyé un mail aux équipes de Captain Contrat qui ont modifié très rapidement cette erreur.

    E : Pourquoi avez-vous choisi la SARL ?

    V : Avant d’opter pour la SARL, je me suis renseigné sur les différentes formes de sociétés notamment en consultant vos articles présents sur le blog de Captain Contrat.

    La SARL m’est apparue comme la société la mieux adaptée à mon projet pour plusieurs raisons : la SARL fait partie des sociétés pouvant être créée avec seulement 1 euro de capital social et deux associés. De plus pour le moment nous cherchons surtout à valider notre concept sur le marché et par exemple, une levée fonds n’est pas encore nécessaire grâce à la structure de notre trésorerie.

    E : Comment voyez-vous l’avenir de “Belle Angelique”?

    V : Notre objectif d’ici milieu 2020 est d’accroître nos bénéfices et faire un million d’euros de chiffre d’affaires uniquement avec les box. Nous envisageons dès cette année d’ouvrir un e-shop où nos clientes russes vont pouvoir acheter les produits qu’elles ont découvert et apprécié grâce à nos box. Nous souhaitons également nous ouvrir à d’autres marchés russophones comme l’Ukraine, le Kazakhstan, la Biélorussie. Nous avons comme objectif d’ici 3 ans, d’avoir 20 000 abonnées. Il faudra alors qu’on embauche des salariés pour nous permettre d’assurer cette croissance.

    E : Comme Vadim, vous voulez créer votre propre entreprise ? La SARL vous attire ? 

    Lancez-vous ! Nos équipes sont là pour répondre à vos questions et vous accompagner tout au long de votre projet. 

    Créez votre SARL en quelques clics Je crée ma société

    Donnez votre avis
      ARTICLES SIMILAIRES
      Elodie Diaw
      A propos de Elodie Diaw

      Diplômée d’un Master II en Droit des affaires, Elodie est aussi passionnée d’entrepreneuriat. Son objectif ? S’efforcer de traduire le droit dans un langage pratique pour le rendre le plus attractif possible. Pour cela, elle essaie toujours de se mettre à la place des entrepreneurs en s’imaginant les questions qu’ils peuvent se poser et comment y répondre.

      COMMENTAIRES