Vous êtes avocat ? 👋 Pour rejoindre notre réseau, c'est par ici !
  1. Exercer un métier
  2. Métiers du commerce
  3. Comment ouvrir une parfumerie ?

Comment ouvrir une parfumerie ?

Je crée mon entreprise
Je crée mon entreprise

Le domaine de la cosmétique vous intéresse ? Même si ce marché est très concurrentiel, la vogue des produits de beauté bio et éthiques permet de trouver sa place. Découvrez nos conseils pour ouvrir votre parfumerie et créer votre entreprise.

 


Les étapes en amont pour créer sa parfumerie

 

Le business plan de votre parfumerie


Avant de vous lancer, il est conseillé d’élaborer le business plan de votre parfumerie. Ce document va regrouper l’étude de marché, détailler votre projet de parfumerie et le mode d’exploitation que vous envisagez.


L’étude de marché consiste à analyser différents facteurs et notamment la concurrence. Le secteur de la cosmétique grand public est dominé par de grandes enseignes (Sephora, Nocibé, Yves Rocher…). Il faudra donc trouver un moyen de vous différencier si vous ne voulez pas intégrer ces dernières.


Vous devrez aussi réfléchir au type de boutique que vous souhaitez créer : boutique physique ou en ligne. Si vous optez pour la création d’un local, il faudra estimer le coût (achat ou location). Si vous préférez la parfumerie en ligne, vous devrez prévoir des dépenses liées au site e-commerce.


Une formation est-elle obligatoire ?


Aucun diplôme n’est demandé pour ouvrir une parfumerie, mais il est possible de suivre des formations spécialisées dans ce domaine. Il existe un CAP Parfumerie, des BTS ou des études universitaires (licence et master). Si vous vous lancez en tant qu’indépendant, vous aurez également besoin de vous former à la gestion d’un business.


La réglementation à respecter pour ouvrir une parfumerie


Bien que le métier ne soit pas réglementé en termes d’accès, vous devrez néanmoins respecter certaines règles, en particulier pour votre local. Celui-ci devra être conforme aux normes de sécurité et d’incendie relatives aux ERP (établissements recevant du public). Vous devrez également respecter des normes d’hygiène (arrêté du 9 mai 1995).


Ouvrir sa parfumerie en indépendant ou en franchise ?


Le marché de la cosmétique est très concurrentiel. Vous pouvez malgré tout créer votre parfumerie en tant qu’indépendant, par exemple si vous voulez proposer des produits artisanaux ou créer votre marque de parfum. Dans ce cas, vous devrez protéger votre enseigne en déposant son nom auprès de l’INPI (Institut national de la protection industrielle).


Intégrer une franchise comme Marionnaud ou Nocibé est une excellente solution pour ouvrir une parfumerie. Vous bénéficierez de la notoriété et des opérations marketing de la marque. Vous pourrez également être accompagné pour tout ce qui est gestion, formation, management… Les prix auprès des fournisseurs sont en général négociés en gros et donc plus intéressants.


En contrepartie, vous devrez vous conformer aux listes de produits distribués par la franchise. Surtout, devenir franchisé a un coût important : il faut payer ce qu’on appelle un droit d’entrée et être en mesure d’avoir un apport personnel. Ces sommes peuvent se chiffrer en dizaines de milliers d’euros et dépendent de chaque marque. Par exemple, Yves Rocher ne demande pas de droit d’entrée, mais un apport personnel de 20 000 €, alors que Nocibé réclame 10 000 € de droit d’entrée et un apport de 30 % de l’investissement (soit environ 150 000 €). Notez qu’il n’existe pas de franchise Sephora, ce réseau fonctionne sous forme de succursales.


La structure juridique pour créer votre parfumerie


Quel que soit votre choix, en franchise ou en indépendant, en boutique physique ou en ligne, vous devrez créer une entreprise ou une société pour ouvrir votre parfumerie. Il est important de bien choisir votre structure juridique, car cela va influencer beaucoup de choses, parmi lesquelles le régime fiscal et social.


Ouvrir sa parfumerie sous forme d’entreprise individuelle


Ce statut est le plus accessible, notamment sous sa forme allégée, la microentreprise. Néanmoins, ce n’est pas forcément le plus judicieux compte tenu des frais d’investissements inhérents à la constitution du stock et au coût du local ou du site internet. En microentreprise, vous ne pouvez pas déduire les charges. De plus, vous serez limité en chiffre d’affaires.


L’entreprise individuelle classique ou sa forme à responsabilité limitée (EIRL) sont plus adaptées, car elles permettent de déduire les charges et ne sont pas limitées en CA. Dans les deux cas, les bénéfices sont soumis à l’impôt sur le revenu, mais seule l’EIRL protège le patrimoine du dirigeant. Ce dernier est considéré comme travailleur non salarié et relève donc de la Sécurité sociale des indépendants.


L’avantage des entreprises individuelles est la simplicité des démarches de création (il faut remplir un formulaire P0 et il n’y a pas de capital) et du mode de gestion (comptabilité simplifiée). Leur inconvénient est de vous limiter si vous envisagez de vous associer par la suite. Vous serez obligé de créer une nouvelle structure, car il n’est pas possible de transformer une entreprise individuelle en société unipersonnelle ou pluripersonnelle.


Choisir la société commerciale pour créer sa parfumerie


Si vous ouvrez votre parfumerie avec un ou plusieurs associés, vous avez tout intérêt à opter pour la société pluripersonnelle : la SARL (société anonyme à responsabilité limitée) ou la SAS (société par actions simplifiée). Ces formes juridiques ont chacune une déclinaison unipersonnelle si vous préférez vous lancer tout seul : l’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) et la SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle). L’avantage, c’est que l’intégration de nouveaux associés est toujours possible.


Quelle que soit la forme de la société, le patrimoine du dirigeant est protégé. La société possède le sien, constitué par le capital social apporté par les associés. Le régime fiscal est en revanche différent : pour la SASU/SAS et la SARL, les bénéfices sont soumis à l’impôt sur les sociétés, alors qu’ils sont imposés sur le revenu pour l’EURL.


La protection sociale du dirigeant est aussi différente : en SAS/SASU, il est assimilé salarié et bénéficie donc du régime général de Sécurité sociale. Il est plus protecteur que celui des indépendants auquel est affilié le gérant d’EURL ou de SARL en tant que travailleur non salarié.


Les démarches de création et de gestion, beaucoup plus lourdes, constituent l’inconvénient majeur des sociétés par rapport aux entreprises individuelles.. Elles sont moins formalisées dans le cas de la SASU/SAS, mais restent néanmoins complexes. Il faut notamment rédiger des statuts, déposer le capital auprès d’une banque, nommer le dirigeant, publier un avis de constitution, immatriculer la parfumerie… Les obligations comptables et déclaratives sont aussi plus importantes.

Que vous souhaitiez créer une entreprise individuelle ou une société, Captain Contrat vous guide dans vos démarches et peut les prendre en charge à votre place. Vous pouvez ainsi vous consacrer entièrement à l’ouverture de votre parfumerie.

 

Philippe Wagner
Écrit par Philippe Wagner
Cofondateur de Captain Contrat, Philippe a fait ses armes au sein du cabinet de Gilles Babinet, figure de proue de l'entrepreneuriat français. Il est diplômé d'HEC Paris.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

4 min
Comment ouvrir une boutique avec succès ?

Découvrez comment ouvrir une boutique : on vous explique comment créer votre entreprise et ouvrir votre magasin (physique ou en ligne) facilement.

5 min
Contrat de vente : ce qu'il faut savoir

Découvrez le contrat de vente immobilier ou de biens. On vous explique comment il se forme et sa différence avec un contrat de prestation de service ou des CGV.

3 min
Devenir loueur de box : comment faire ?

Vous souhaitez devenir loueur de box ? On vous explique tout : création d'entreprise, acquisition des box, apport de garantie, rédaction de CGV...

5 min
Ouvrir sa bijouterie en ligne : mode d'emploi

Vous souhaitez ouvrir votre bijouterie en ligne ? Découvrez comment créer votre entreprise pour lancer votre marque de bijoux avec Captain Contrat.

2 min
Comment ouvrir une laverie automatique ?

Découvrez comment ouvrir une laverie automatique : choix du local, équipement à acquérir, règlementation et création de votre entreprise.

5 min
Agent commercial indépendant : tout savoir pour le devenir (2022)

Qu'est ce qu'un agent commercial indépendant et comment le devenir ? Mandat commercial, statuts juridique : découvrez tout ce qu'il y a à savoir.

7 min
Toutes les étapes pour une ouverture de commerce réussie

Découvrez comment vous lancer dans l'ouverture d'un commerce et bénéficiez de notre accompagnement personnalisé pour créer votre entreprise.

4 min
Auto entrepreneur en achat revente : comment se lancer ?

Découvrez comment devenir auto entrepreneur en créer une entreprise d'achat revente ? On vous explique comment créer votre micro entreprise !

3 min
Devenir marchand de biens : mode d'emploi

Vous souhaitez devenir marchand de biens ? Découvrez les conditions pour exercer ce métier et comment créer votre société.

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier