1. Exercer un métier
  2. Métiers du commerce
  3. Comment ouvrir une maroquinerie ?

Comment ouvrir une maroquinerie ?

Je crée mon entreprise
Je crée mon entreprise
Philippe Wagner
Écrit par Philippe Wagner
Cofondateur de Captain Contrat, Philippe a fait ses armes au sein du cabinet de Gilles Babinet, figure de proue de l'entrepreneuriat français. Il est diplômé d'HEC Paris.
Vous avez encore des questions ? 🤔
Image des coach CaptainContrat
Posez-les gratuitement à l’un de nos coachs entrepreneuriaux.
Parler à un coach

Vous aimeriez ouvrir un commerce de maroquinerie. Qu’est-ce que la maroquinerie ? Quels sont les domaines pour exercer ? Quelles sont les étapes en amont de la création de votre entreprise ? Quelle forme juridique choisir ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ces statuts ? Est-il possible d’exercer au sein d’une franchise ? Quels sont les avantages et inconvénients ?
Captain Contrat vous répond.

 


Comment ouvrir une maroquinerie ?


Vous voulez ouvrir une maroquinerie. Le cuir vous passionne depuis toujours ainsi que la mode, les objets en cuir.
Un maroquinier crée, façonne, confectionne divers objets en cuir : portefeuille, sac, valise, vêtements, gants, etc…

Vous ne pouvez pas vous improviser maroquinier. Il faut connaître les techniques de ce métier artisanal. Pour devenir maroquinier il faut avoir suivi une formation :

  • un bac pro métiers du cuir option maroquinerie ou option sellerie garnissage
  • bac pro métiers de la mode et industries connexes-productique (textiles, cuir, habillement)
  • bac pro artisanat et métiers d'art, option vêtements et accessoires de mode
  • un CAP maroquinerie, CAP sellerie générale, CAP sellier harnacheur
  • BEP métiers de la mode et industries connexes, option maroquinerie
  • BTS métiers de la mode-chaussure et maroquinerie
  • BTS industries des matériaux souples, option productique ou option modélisme industriel
  • BMS fabrication
  • une formation professionnelle continue


Quelles sont les étapes à respecter ?


Avant de vous lancer dans votre business il faut réaliser une étude de marché et un business plan.

Pour faire votre étude de marché il faut définir plusieurs choses :

  • analyser la concurrence : déterminer quels concurrents sont implantés près de chez vous, mais aussi sur l’ensemble du territoire
  • cibler votre clientèle : vous devez déterminer le créneau que vous allez développer en maroquinerie. Vous pouvez vendre des objets en cuir : de la petite maroquinerie, tels que des portefeuilles, pochettes, trousses de toilette, à la grande maroquinerie telle que des valises. Vous pouvez aussi ne vendre que des vêtements en cuir : blousons de cuir, robes, pantalons, etc…


Il faut connaître les tendances du marché, ce qui est demandé par la clientèle. Mais il faut aussi être créatif et savoir évoluer. N’hésitez pas à étudier ce qui se vend à l’international.

Lorsque votre étude de marché est réalisée, il faut faire un business plan. Celui-ci détermine la faisabilité financière et commerciale de votre future activité. Le business plan doit comprendre :

  • un bilan prévisionnel
  • un compte de résultat prévisionnel
  • des solutions de financement


Votre business plan doit permettre de rassurer vos éventuels partenaires et financeurs. Si vous avez besoin d’un prêt pour monter votre activité ce document va servir à démontrer la rentabilité de votre projet. Il doit permettre de convaincre de s’engager avec vous.

Lorsque votre business plan est réalisé, il faut trouver un local commercial pour exercer votre activité. Vous pouvez exercer en indépendant ou en franchisé. Si vous choisissez d’intégrer une franchise, vous allez bénéficier de la notoriété de la marque. Ceci permet de débuter avec plus de facilité. En revanche vous allez payer un droit d’entrée qui peut être élevé et vous serez moins indépendant. Il faut respecter une charte de l’enseigne que vous allez intégrer et vous aurez aussi des objectifs à remplir. Parmi les enseignes de franchises connues, nous pouvons citer : Le Tanneur, Arthur&Aston, Lollipops.

Si vous préférez être indépendant et exercer en tant que tel, il faut trouver le bon local commercial. La concurrence est assez rude dans la maroquinerie. Il faudra bien communiquer sur votre activité. La communication peut se faire :

  • via les réseaux sociaux : instagram, facebook, etc…
  • par des affiches publicitaires
  • des articles dans des journaux spécialisés, etc…


Vous pouvez également décider de ne faire que du e-commerce et d'ouvrir votre boutique en ligne. Dans ce cas, il faut créer votre site internet professionnel. La création d’un site oblige à respecter un certain nombre d’informations. Un site de e-commerce doit être déclaré auprès de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés). En effet, votre site va contenir des fichiers clients avec des données personnelles qu’il faut protéger.
Les conditions générales de vente doivent apparaître sur votre site. Celles-ci doivent comprendre les prix TTC, les délais et frais de livraison, les modalités de paiement en ligne et le droit de rétractation.

Vous devez respecter le règlement général sur la protection des données (RGDP). Par ce document vous devez expliquer comment vous collectez les données, comment vous les utilisez et comment celles-ci sont protégées.

Vous devez également préciser des mentions légales. Celles-ci comprennent l’identité et les coordonnées du professionnel, le nom de l’hébergeur du site, le nom de domaine, l’adresse, etc.

Vous devez bien définir la politique des retours quand vos clients ne sont pas satisfaits du produit acheté. Vous devez ainsi informer vos clients qu’ils ont un droit de rétractation et leur expliquer les modalités de retour du produit.


Quelle structure juridique choisir pour ouvrir une maroquinerie ?


Vous voulez exercer votre activité seul, en indépendant. Plusieurs formes juridiques d’entreprises sont possibles : une entreprise individuelle : micro-entreprise, EI (entreprise individuelle), EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée) ou une entreprise unipersonnelle : EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée), SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle).

Les entreprises individuelles sont plus faciles et rapides à créer. Avec la micro-entreprise, vous obtenez votre numéro SIRET avec votre extrait K auto-entrepreneur après vous être inscrit sur le site de l’URSSAF. Vous avez une comptabilité allégée. Avec l’EI vous déclarez votre entreprise auprès d’un CFE et recevez ensuite votre extrait Kbis. Mais avec la micro-entreprise et l’EI vos patrimoines personnels et professionnels sont confondus. Ainsi, votre responsabilité est illimitée.
L’avantage de l’EIRL est que ses patrimoines personnel et professionnel ne sont pas confondus. En cas de réclamation d’une dette par un créancier, ses biens personnels ne seront pas concernés.

Vous pouvez opter pour la SASU ou l’EURL. L’EURL offre un cadre juridique sécurisant. Vos bénéfices seront imposables en général à l’IR mais vous pouvez opter pour l’IS. Avec la SASU vous aurez plus de souplesse de fonctionnement. Vos bénéfices seront soumis à l’IS avec une option pour l’IR pour une durée de 5 ans maximum. Mais vos cotisations sociales seront plus importantes que dans le cadre de l’EURL.

Captain Contrat vous conseille de vous faire assister d’un avocat spécialisé en droit des sociétés pour créer votre entreprise.

 

Besoin d’aide ?

Tatiana - photo rappel sales (blog)
Nos coachs entrepreneuriaux sont à votre écoute
Besoin de conseils sur votre projet ? De poser toutes vos questions de vive-voix ? Contactez-nous 🙂
Prendre un rendez-vous

Tous les articles similaires

Consultez nos articles pour parfaire vos connaissances

4 min
Comment ouvrir une boutique avec succès ?

Découvrez comment ouvrir une boutique : on vous explique comment créer votre entreprise et ouvrir votre magasin (physique ou en ligne) facilement.

5 min
Contrat de vente : ce qu'il faut savoir

Découvrez le contrat de vente immobilier ou de biens. On vous explique comment il se forme et sa différence avec un contrat de prestation de service ou des CGV.

3 min
Devenir loueur de box : comment faire ?

Vous souhaitez devenir loueur de box ? On vous explique tout : création d'entreprise, acquisition des box, apport de garantie, rédaction de CGV...

4 min
Comment ouvrir un magasin d’optique ?

Vous souhaitez créer votre magasin d'optique ? Cet article vous indique toutes les étapes à suivre pour vous lancer sereinement.

5 min
Ouvrir sa bijouterie en ligne : mode d'emploi

Vous souhaitez ouvrir votre bijouterie en ligne ? Découvrez comment créer votre entreprise pour lancer votre marque de bijoux avec Captain Contrat.

2 min
Comment ouvrir une laverie automatique ?

Découvrez comment ouvrir une laverie automatique : choix du local, équipement à acquérir, règlementation et création de votre entreprise.

7 min
Toutes les étapes pour une ouverture de commerce réussie

Découvrez comment vous lancer dans l'ouverture d'un commerce et bénéficiez de notre accompagnement personnalisé pour créer votre entreprise.

4 min
Auto entrepreneur en achat revente : comment se lancer ?

Découvrez comment devenir auto entrepreneur en créer une entreprise d'achat revente ? On vous explique comment créer votre micro entreprise !

3 min
Devenir marchand de biens : mode d'emploi

Vous souhaitez devenir marchand de biens ? Découvrez les conditions pour exercer ce métier et comment créer votre société.

Commentaires

Laisser un commentaire

Vous avez démarré un dossier de chez nous… Vous pouvez le reprendre dès maintenant !

Reprendre votre dossier