HOME > CREER ENTREPRISE > CREATION STARTUP > FICHE STARTUP > Quels sont les frais liés à la création d'une start-up ?

Création d'une startup: quel coût ?

Création Start-up
Captain Contrat
LE
4min
2017-06-28

 

Les innovations permettent de créer de nouveaux produits, mais aussi de rendre service aux consommateurs grâce à de nouvelles manières de vivre. Qu’elles concernent le domaine technologique, culinaire, du transport, ou du tourisme, les start-ups sont réputées pour apporter des avancées dans la société. Comme tous les projets entrepreneuriaux, l’estimation du coût d’investissement au démarrage, et pour le futur, est essentielle.

  1. Qu'est ce qu'une start-up ?
  2. Bien définir votre projet et ses contraintes
  3. Les frais de création d'une start-up
  4. Les coûts d'une start-up auxquels vous n'avez peut-être pas pensé
  5. Embaucher pour mieux travailler, le coût d'un salarié
  6. Les solutions de financement pour une start-up
  7. Bien gérer le budget de départ d'une start-up 

Qu’est-ce qu’une start-up ?

Une start-up est une entreprise en démarrage. Cette jeune pousse est souvent porteuse d’une innovation qui dispose d’un fort potentiel. La croissance de la société est portée par cette innovation prometteuse. Une start-up fait parfois l’objet d’une levée de fonds. C’est une typologie d’entreprise réputée pour concerner le plus souvent le domaine du numérique.

Bien définir votre projet et ses contraintes, c’est en favoriser la réussite

Vous êtes un entrepreneur porteur d’une idée novatrice. Le développement de votre produit demande un travail initial nécessaire pour attirer les potentiels investisseurs. Peaufiner votre innovation, c’est une manière de tester sa réception auprès du public cible, mais aussi d’acquérir les premiers clients qui seront les ambassadeurs de votre projet.

La légende veut que les start-ups démarrent entre quelques associés dans un garage pour inventer la nouvelle tendance qui deviendra un empire. Dans la réalité, cela ne se déroule pas tout à fait comme cela. L’entrepreneur est confronté aux démarches administratives, aux assurances, et surtout aux premières dépenses essentielles pour le développement de son concept.

Le business plan est le document qui vous permet de mettre à plat votre projet et son évolution. Il s’agit de la trame que vous allez suivre pour faire croître votre entreprise grâce au succès du produit que vous développez. Le suivre vous permettra de ne pas brûler les étapes au risque d’échouer.

[Tweet "Le business plan est un élément essentiel pour réussir votre start-up"]

Les frais de création d’une startup

En France, la création d’une startup se fait grâce au dépôt des statuts de la société, et à l’enregistrement aux registres concernés par votre activité. Les statuts permettent le choix entre les structures d’entreprises existantes (EURL, SARL, SAS, SA, etc.). En outre, ils définissent les contours de sa gestion par les conditions de nomination des dirigeants, leurs rémunérations, le régime fiscal adopté. Selon la structure choisie, vous avez droit à plus ou moins de souplesse à ce sujet. Les possibilités d’évolution ne sont pas les mêmes, c’est la raison pour laquelle votre choix se doit d’être éclairé. Le conseil d’un avocat expert en droit des entreprises et d’un cabinet comptable sont les premières dépenses que vous aurez à réaliser. C’est un moment où votre structure est encore inexistante, bien que ces frais puissent être passés dans les charges, ils sont en premier lieu avancés par les fondateurs.

Viennent ensuite les frais propres au dépôt des statuts auprès du greffe. Les tarifs des démarches comme les demandes de copies de statuts sont établis par le Conseil d’État. Cependant, ils sont variables selon le type de société et le département dans lequel vous créez votre startup. La publication au journal d’annonces légales pour la création d’une entreprise est d’environ 250 € selon les départements. L’inscription au registre des commerces, ou au répertoire des métiers dispose également d’un coût spécifique qu’il faut prévoir en sus.

Les coûts d'une startup auxquels vous n’avez peut-être pas pensé

Lorsque vous établissez la liste de vos dépenses futures, vous incluez en premier lieu le loyer de votre espace de travail, le coût de l’électricité, des forfaits Internet. Mais avez-vous pensé à ce que vous coûtera le dépôt de votre marque à l’INPI ?

Selon votre activité, il vous sera également imposé un stage pour l’installation. Par ailleurs, chaque intervention administrative comme le changement d’adresse, ou la modification des statuts va engendrer des coûts supplémentaires. Le coût du transfert du siège social varie de 184,91 € à 251,05 €.

 
Embaucher pour mieux travailler, le coût d’un salarié

L’embauche de nouvelles ressources pour votre entreprise est un facteur de croissance. Au sein d’une start-up, vous avez besoin de main d’œuvre pour développer votre concept et mettre en place votre produit. Sa promotion nécessite des compétences qui ne sont pas forcément directement liées à votre métier. L’intervention de personnes qualifiées est la clef d’un produit convaincant. Outre l’argent consacré au recrutement de la bonne personne, un salarié est un coût à prévoir lors de la création de votre start-up.
Considérant un salaire au SMIC du 1er janvier 2016, le coût réel d’un salarié est de 2083 € pour l’employeur avec un salaire net d’environ 1200 €. Les personnes dont vous aurez besoin pour le développement de votre start-up bénéficieront sans doute d’une rémunération bien supérieure surtout lorsqu’il s’agit de métiers techniques tels que le développement de logiciels. Le plus onéreux pour vous sera le financement des charges patronales. Or ces dernières peuvent être réduites grâce à la réduction dite Fillon. Nous vous conseillons également de parcourir les aides telles que le CICE (crédit d’impôt à la compétitivité), et le CUI pour l’aide à l’embauche des contrats aidés dans votre startup.

Il faut que vous preniez également en compte les avantages en nature accordés aux salariés. Ce sont les tickets restaurants, le remboursement des transports en commun, ou la corbeille de fruits matinale pour une bonne ambiance de travail. Ce sont ces éléments qui vont permettre d’attirer les meilleurs profils, et surtout de les garder au sein de votre start up.

Des frais indirects tels que le loyer adapté à l’espace de travail requis, l’équipement des salariés, le coûts des formations sont susceptibles de faire grimper la note. 

Les solutions de financement pour start-up

Pour financer le lancement de sa start-up, plusieurs solutions existent :

Chacune de ces opportunités dispose de ses conditions. L’emprunt bancaire se fait auprès d’un organisme de crédit classique, tel que la banque dans laquelle vous avez souscrit à un compte courant professionnel. L’engagement du dirigeant à titre personnel est souvent demandé afin qu’il soit caution de l’entreprise pour ses dettes. Le Crowdfunding est le modèle de financement tendance. Cependant, il demande un investissement de départ important pour attirer les donateurs dans un délai limité. Par ailleurs, une campagne de financement participatif qui échoue peut être une très mauvaise publicité pour votre le lancement de votre start-up. La levée de fonds est quant à elle le modèle plébiscité. Attirez les business angels en présentant de manière convaincante votre concept (« pitcher » son projet) pour encourager les investisseurs à participer à votre projet.

La pépinière d’entreprise n’est à proprement parler pas une solution de financement. Cependant lorsque son dossier est accepté, être dans une pépinière permet de réduire de nombreux coûts tels que le loyer, l’ameublement, ou indirectement les frais de greffe. En effet, une pépinière offre la plupart du temps un service de domiciliation d’entreprise. Ce dernier est fort utile lorsqu’on s’installe, car rien ne garantit le maintien du siège social à une adresse ad vitam æternam. Or le transfert de siège fait partie des coûts à prévoir.

 
Bien gérer le budget de départ d'une start-up

Ces éléments vous ont sans doute permis de vous rendre compte qu’une start-up à succès ne se base pas uniquement sur l’idée de base. Il faut non seulement avoir la bonne idée au bon moment, mais des qualités de gestionnaires sont tout aussi primordiales.

Pour faire des économies, il est conseillé de commencer petit et de faire grandir la start-up de manière progressive. Vous n’êtes pas obligé de commencer dans un garage comme le veut la tradition. Il est cependant d’usage que le domicile soit le premier lieu d’activité afin de mutualiser les dépenses liées à votre startup.
Le choix du premier salarié est sensible. Il vaut sans doute mieux considérer les choses sur le long terme en prenant le temps de recruter une personne réellement qualifiée qui va s’avérer très rentable pour votre start-up.
Afin de ne pas être noyé dans les démarches administratives, déléguez ces tâches peut paraître au début très coûteux. Cependant, il s’agit autant de temps consacré à votre produit plutôt qu’à patienter au greffe du tribunal de commerce pour l’obtention de votre Kbis.

Enfin, le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est sans aucun doute celui de l’anticipation. Sur la base de votre business plan, vous êtes aptes à établir une prévision budgétaire des dépenses à venir, ainsi que les revenus prévus. Ainsi il sera possible de calculer les fonds supplémentaires nécessaires, et surtout de comparer les opportunités de financement.

Le coût de la création d’une start-up n’est pas très différent d’une création d’entreprise classique. Cependant, le risque est peut-être plus important, car en tant qu’apporteur d’innovation, la start-up n’est pas garanti du succès qu’elle peut avoir avec son produit. Il faut convaincre les investisseurs, mais surtout le public du potentiel de concept présenté.

 

creation-entreprise-startup

 

Donnez votre avis
Recherchez
ARTICLES SIMILAIRES

Création startup

Monter sa start up : 5 avantages de passer par un avocat

Financer-création-start-up.jpg

Création startup

Comment financer la création de sa start-up ? Quelques bonnes astuces à connaître

Création startup

Comment créer une startup : les erreurs à ne pas commettre

Création startup

Startupper : comment bien choisir son bureau ?

Création startup

Levée de fonds pour une startup : quelles sont les étapes ?

A propos de Maxime

Après avoir travaillé en finance à l'international puis dans la grande distribution en France, Maxime est devenu dirigeant d'entreprise. En contact avec de nombreux entrepreneurs, sa mission est de simplifier l'accès au droit grâce au numérique et favoriser le développement de l'entrepreneuriat en France.

COMMENTAIRES